AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : SCIENCE ET VIE (01/12/2008)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :

page 6 : Le moyen Age en ses châteaux ?
page 10 : Le château fort signe ostensible de pouvoir

L'âge d'or des châteaux forts
page 14 : L'ère des seigneurs commence
page 18 : Mottes castrales. Dans l'enceinte du pouvoir seigneural
page 24 : La féodalité arrive à maturité
page 31 : Châteaux philippiens L'architecture de la puissance
page 39 : Dans l'intimité du seigneur
page 44 : Techniques croisée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
raynald66
  05 novembre 2014
J'ai toujours aimé la période médiévale, toutes ces vieilles pierres et ces châteaux. En lisant cette excellente revue, j'ai repensé à mes anciennes vacances où j'ai pu assister à des fêtes médiévales que j'adore !!! (le Lot, le Gers, l'Ariège, la Bretagne, etc...).
Extrait :
Assiéger un château fort est un art au nom singulier, la poliorcétique, mais un art très coûteux : les sièges prolongés sont rares au Moyen Age et les armées ne s'y risquent que pour des objectifs essentiels...Certains utilisent la ruse :
En 1340, travestis en bûcherons et en femmes, du Guesclin et une quinzaine de compagnons prétextèrent une livraison de bois de chauffage au château de Fougeray (Ille et Vilaine), tenu par les Anglais, pour investir la forteresse.
Du Guesclin, rapporte la chronique, fendit la tête du portier d'un coup de hache en hurlant : "Fils de ribaudes, voici du bois pour chauffer votre bain, mas c'est de sang que je remplirai la baignoire !"
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
raynald66raynald66   05 novembre 2014
L'apparition sur le champ de bataille de contingents d'arbalétriers et d'archers est une révolution. Les chevaliers qui méprisaient ces hommes sans honneur, puisqu'ils tuaient de loin leurs ennemis, apprennent à les respecter et à attendre leur tour dans la bataille
Commenter  J’apprécie          80
raynald66raynald66   05 novembre 2014
Les fantassins recrutés parmi les plus pauvres, détournaient des outils agricoles pour en faire des armes. La hallebarde est une hache améliorée.
L'épieu servait, dans sa version "civile", aux chasseurs.
Le vouge est un produit dérivé du soc de la charrue.
Commenter  J’apprécie          30
raynald66raynald66   05 novembre 2014
L'adoubement est le rite de passage dans le monde des chevaliers, où l'impétrant se fait remettre le baudrier, les éperons et l'épée. Il y a aussi la "collée", quand le seigneur donne un coup sur la nuque du futur chevalier.
Commenter  J’apprécie          20
raynald66raynald66   05 novembre 2014
Victor Hugo dessine plusieurs châteaux forts d'inspiration romantique, bastions imprenables à l'atmosphère lugubre, assaillis par les éléments
Commenter  J’apprécie          30

Video de Science & Vie (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Science & Vie
Vidéo de Science & Vie
autres livres classés : guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
958 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre