AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2376762480
Éditeur : Juno Publishing (29/03/2018)

Note moyenne : 4.76/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Être aveugle n'est pas d'être misérable ; ne pas pouvoir être en mesure de supporter la cécité, c'est cela qui est misérable. John Milton Charlotte Conroy, violoniste de Juilliard, était sur le point de connaître la grandeur lorsque la tragédie abattit ses ailes sombres, écrasant ses espoirs et brisant son c?ur. La musique qui chantait dans son âme s'est tue, et elle est sur le point de poser définitivement son violon. Pour payer les factures, elle accepte un emploi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  22 novembre 2019
Il y a des romans qui comme celui-ci, nous ont été fortement conseillés de lire. On en entend parler par toutes ces amies, qui ont la chance de lire en VO, puis lors de la sortie en VF, et pourtant on ne les a pas encore lu. Mais on le sait, qu'il faut que l'on passe le pas nous aussi, pour nous faire notre opinion. Rush est un de ces romans, très plébiscités par le lectorat de romance en France. J'ai profité de la venue d'Emma Scott à la RARE de Paris, pour acheter ses trois romans qui ont été publiés en version française, et ce ici aux Editions Juno. J'ai donc fait l'acquisition de ce roman et de sa série All In, j'ai préféré commencé par Rush, car All In semble être une série très marquante. Alors c'est parti pour la découverte de la plume de Emma Scott avec cette romance.
Cette histoire n'est pas sans rappelle Avant toi de Jojo Moyes, bien qu'elle ne porte pas sur les mêmes conditions de vie. La configuration de départ peut nous y faire penser, mais s'arrête là le point de comparaison car ce sont bien là deux histoires distinctes que nous avons. Mais l'idée de départ n'est pas sans nous déplaire, au contraire elle est très enthousiasmante et nous promet alors bien des émotions. Charlotte et Noah sont les deux personnages de cette histoire et ce sont eux qui vont nous procurer tant d'émotions lorsque nous allons les suivre et découvrir leur histoire individuelle et aussi celle qu'ils construiront ensemble.
Charlotte est une jeune femme de vingt-deux ans, dont la luminosité s'est éteinte lorsque ses rêves, bien tracés ont été ensevelis après un événement tragique. Tout alors autour d'elle s'écroule, et nous la découvrons quelques temps après, plus la même : sa flamme s'est éteinte et elle tente juste de survivre. Elle enchaine les petits boulots, pour payer un loyer exorbitant pour un lieu où elle n'arrive même pas à trouver la plénitude pour se remettre à jouer. Sa vie ne se résumant à pas grand chose, elle va accepter un job qui lui permet d'avoir un bon salaire, et des conditions de vie plus clémente et plus reposantes. Bien que ce travail ne sera pas de tout repos. Charlotte est un personnage qui est gentille, serviable et qui aime s'occuper de ceux qui en ont besoin, elle a aussi un franc parler sans filtre et ce sont ces traits de caractère qui vont plaire à celui qui va l'embaucher. Elle va devoir s'occuper d'un jeune homme qui suite à un accident dans le cadre de son travail, se voit privé de sa vue, et ainsi priver aussi de tout ce qui faisait sa vie.
Noah est encore bien jeune, vingt quatre ans et pourtant pour lui, sa vie est fichue. C'était un journaliste dans la presse sportive, une sorte de casse cou sans limite, qui allait toujours au delà de ce qui était envisageable de réaliser. Nous le découvrons alors qu'il vit reclus dans une maison à New-York, loin de tous, même de ses proches. Il est devenu froid, distant, aigri et les débuts avec Charlotte vont être tendus et très pénibles pour elle. Il lui fera comprendre qu'il n'a pas eu le choix que d'accepter ou plutôt de subir sa présence, mais il a des règles et elle devra s'y soumettre. Noah est meurtri, et s'il s'est battu des mois durant pour récupérer toutes ses facultés, langage et corps, c'est qu'il pensait sa cécité provisoire et non définitive. Avec ce handicap, il se sent dépourvu de toute envie et de tous projets d'avenir. Il n'a supporté aucun des assistants qui lui ont été attribué, ils sont partis avec perte et fracas, mais Charlotte est décidée à rester et elle va devoir s'armer de patience pour encaisser sa colère, car on ne parle plus de mauvaise humeur mais véritablement d'une colère, vis à vis de ce qu'il vit et de ce qu'il est maintenant.
On sent une très forte détresse qui émane de ces deux personnages. L'un comme l'autre, ils se sentent perdus et complètement désoeuvrés face aux épreuves qu'ils doivent vivre. Ils sont meurtris et vont devoir combattre leurs démons pour avancer, car la vie n'est pas finie et ça serait dommage de ne pas exploiter leur potentiel et de vivre tout simplement. Charlotte va avoir cette force et de la détermination qui vont lui permettre de petit à petit percer cette carapace forgée par la rancoeur et la colère qui entouraient Noah, ainsi il s'ouvrira à elle. D'abord en se confiant, en passant du temps avec elle, alors qu'il refusait tout contact au départ avec elle. Elle-même va découvrir qui est Noah, ce qu'il a vécu et comment il le vit et pourquoi il est ainsi. Charlotte se confiera aussi sur ce qui a changé sa vie, de cette étincelle musicale qui s'est éteinte en elle. J'ai apprécié la façon dont tous deux vont se rapprocher, la façon dont elle va offrir de son temps, et de cet amour d'aider qu'elle a en elle. Noah, ce mec imbuvable que nous rencontrions au début, recèle en lui une personnalité aimante et qui fait craquer.
Ce roman évoque des thèmes forts comme la cécité, ou le deuil, et qui positionnent nos deux personnages dans un de ces moments de la vie, où tout semble être suspendu. Ils semblent complètement perdus, anéantis et persuadés que rien de bien ne pourra jamais plus leur arriver, mais l'un avec l'autre, ils avanceront et devront braver quelques obstacles dus à leur situation respective, mais toujours avec amour et écoute. Ce qui nous transcende aussi, c'est de découvrir leur passion, passion qui régissait leur vie. L'histoire de ce couple est très belle, et leurs histoires individuelles le sont aussi, tant intéressantes que captivantes à découvrir. le tout qu'ils forment tous deux fonctionne bien et il est appréciable de voir de quelles façons, ils vont aborder tout ce qu'il leur arrive, de façon à avancer concrètement chacun de leur côté, tout en étant lié l'un à l'autre.
C'est un très jolie coup de coeur que j'ai eu pour ce roman : la beauté des personnages, qui tentent de se reconstruire, suite à des moments difficiles qui ont mi leur vie en déroute m'a profondément touché. J'ai complètement craqué pour cette belle histoire, très bien présentée, progressive et à la fois douce et percutante. Chacun va tenter de retrouver ce qu'il faisait d'eux ce qu'ils étaient, cette étincelle, cette passion qui les animait et dicter leur vie et c'est ensemble qu'ils y parviendront. La plume de l'auteure est fluide, agréable et très entrainante. Elle a su justement bien doser tout ce qu'ils vont vivre, sans tomber dans le mélo et n'oubliant pas qu'il faut aller au delà, et que l'espoir d'une vie meilleure n'est jamais éteins.
Lien : http://www.livresavie.com/ru..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Chrichrilecture
  02 février 2020
Charlotte et Noah
Un beau petit couple touchant et émouvant plein d'amours de tendresse Une histoire assez bien écrite qui est un peu longue a se mettre en place d"e petites scènes érotique gentillettes qui ne choquerons personnes j'attend la suite sur kindle
Commenter  J’apprécie          140
gabrielleviszs
  18 juin 2018
Par le biais de netgalley, j'ai pu découvrir ce titre de cette maison d'édition que je ne connaissais pas. Je remercie donc Juno Publishing pour avoir accédé à ma demande.
Le livre est découpé en trois grandes parties (Acte Un : Adagio, Acte Deux : Allegro, Acte Trois : Cadenza) puis en chapitres. Chaque partie montre un avancement des personnages ou non d'ailleurs. L'histoire débute sur Noah, cet homme qui se réveille d'un cauchemar pour être dans un cauchemar. Il a perdu la vue des suites d'un accident grave. Charlotte est une très grande violoniste. Elle doit entrer dans la prestigieuse école de Julliard. Malheureusement, son frère décède, emportant avec lui sa passion, son envie, son âme. Pour joindre les deux bouts, elle travaille comme serveuse dans un restaurant et aussi barmaid. Rien n'est évident pur ces deux âmes qui ont perdu une part d'eux-mêmes. Il faudrait un coup de pouce pour les remettre sur le chemin de leur destinée. C'est Lucien, l'oncle de Noah qui va tenter de décoincer tout cela.
Deux personnages qui ont subi de graves traumatismes et qui n'arrivent pas à surmonter. Ils sont en vie, cela aurait pu être pire... Pour Noah, il aurait pu rester paralysé à vie, un légume, ne plus pouvoir rien faire de ses dix doigts. Charlotte aurait pu ne pas profiter de son frère avant, elle aurait pu juste partir depuis bien longtemps et ne pas ressentir ce qu'elle ressent depuis sa mort. le manque est cruel, la vie est cruelle. L'un comme l'autre il leur faut continuer de vivre. Quand le premier se dit à quoi bon, je ne suis rien, je ne vois rien, je ne peux plus rien faire... Quand le second a mis de côté sa passion, sa joie de vivre, sa joie de jouer... Tout semble vraiment au plus bas, pourtant elle survit malgré tout. Lui se laisse aller, laissant la colère et l'anéantissement le faire devenir un "connard" parfait.
Rien n'aurait pu les destiner à se rencontrer si ce n'est Lucien, un oncle qui ne veut que le bien de son neveu. Mais surtout il veut quelqu'un qui soit là pour l'aider, quoiqu'il dise. L'argent est un appât pour Charlotte, sa gentillesse un atout. Elle ne peut pas refuser une offre pareille surtout qu'elle aura en plus un toit sur la tête sans être obligé de bosser sans dormir. Son regard est renfermé, triste, les émotions ont du mal à passer. La joie est difficile. Elle a besoin d'aider quelqu'un, d'être présente pour une personne qui en a le plus besoin. Bien qu'entre les deux la relation est difficile : employé/employeur quand ce dernier ne lui parle que par nécessité. Les vacheries, savoir repousser est un don inné chez lui depuis cet accident. Noah n'est pas un monstre. Il a juste du mal, non, il a du mal à accepter le fait qu'il soit aveugle, pensant que la vie n'a plus rien à lui offrir. Sauf que Charlotte est là et elle est tenace malgré tout ce qu'elle a traversé. Être seule lorsque l'on est entourée est bien pire que d'être seul tout court lorsque l'on a voulu faire du vide autour de soi. Et puis il suffit d'un déclic, d'une petite souris qui prend peu de place, mais qui est bien là.
Bien entendu, la fin était prévisible, mais j'ai aimé lire comment ils allaient y arriver. Cela montre la persévérance et l'envie de réussir. Par contre même si j'ai aimé la façon d'arriver au final, j'ai trouvé que c'était long par moment. Certaines pensées sont vraiment redondantes. Je comprends le fait d'insister sur l'envie de rester seul, de ne pas être aidé par exemple mais de là à les ressortir souvent...
En conclusion, une romance qui montre bien des aspects lorsqu'il nous manque quelque chose. Que ce soit un membre de notre famille, un sens, une passion, la persévérance et quelques concours de circonstances arrivent à passer les obstacles, voire les contourner. Dans tous les cas, j'ai passé un bon moment de lecture.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/rush-emma-scott-a145178696
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheLovelyTeacherAddictions
  30 mai 2018
Depuis très longtemps, on me conseille vivement de lire ce roman et j'ai cédé à la tentation . Je peux vous assurer que je ne le regrette absolument pas car j'ai découvert une romance forte, intense et très émouvante qui ne peut pas nous laisser indifférent. Les parcours des deux héros ne sera pas facile et c'est ce dépassement de soi qui rend l'intrigue aussi intéressante.
Charlotte Conroy est à 21 ans à l'apogée de sa vie car elle a reçu sa lettre d'admission à la prestigieuse école Juliard de New York et elle va pouvoir vivre sa passion encore plus intensément. Mais un seul coup de fil va tout bouleverser et changer définitivement la donne. Tout ce à quoi elle aspirait ou ce dont elle rêvait va voler en éclat. Sa musique n'aura plus de saveurs et ne la transcendera plus . Elle qui était habitée par sa musique va devenir une coquille vide. La vie ne pourra pas reprendre son cours et les difficultés notamment financières vont s'accumuler. Mais pourtant, elle ne lâchera pas complètement prise. Elle va enchaîner deux jobs pour tenter de joindre les deux bouts et sa force de caractère est admirable. Ce qui est touchant quand on la voit est le fait qu'elle est entourée d'amies mais terriblement seule car si certains ont déjà un pied à Juliard, ils lui renvoient de manière inconsciente son propre échec. Elle qui était vivante grâce à la musique est devenue complètement éteinte mais absolument pas aigrie.
Sa destinée va changer quand elle sera confrontée à un des clients terribles de Chez Anabelle, le café où elle travaille. Elle sera contrainte d'aller faire la livraison chez Noah Lake , qui vit en reclus depuis son terrible accident. Il est aigri et repousse tous ceux qui pourraient lui venir en aide. Ses assistants changent en un claquement de doigts mais Lucien, un membre de la famille, va voir en Charlotte une étincelle d'espoir car elle n'a pas peur de lui dire le fond de sa pensée. Un salaire important, un toit au dessus de sa tête et elle accepte cette mission impossible. J'ai adoré la relation qui va s'installer peu à peu entre eux car elle pourrait être capable de dompter les démons qui rongent Noah. Comme je le disais précédemment , elle n'est que générosité et empathie et malgré l'adversité, elle ne renoncera pas. On pourrait se dire qu'elle ne le fait que parce qu'elle veut garder un salaire qui la met à l'abri de tout mais résumer son engagement à cela serait trahir la bonté de cette jeune femme. Pourra t-elle apaiser sa propre douleur en essayant de venir en aide à une autre personne? Quelle sera la place de la musique dans sa vie?
Noah Lake a tout perdu lui aussi et malgré une convalescence miraculeuse, il ne retrouvera jamais la vue et c'est un point qu'il n'accepte pas. Il a donné toute son énergie lors d'un combat physique mais sa cécité est l'obstacle de trop. Il n'est pas apte à tirer un trait sur sa vie passée et le noir ou la noirceur va évidemment envahir sa vie. On pourrait le comparer à un bête solitaire qui repousse les autres et qui ne veut en aucun cas accepter son handicap et adapter sa vie . Il est donc odieux, froid, distant et même grossier avec quiconque ose l'approcher. Pourtant il va peu à peu accepter la présence de Charlotte car elle va le voir au plus bas . Elle ne recule pas face à sa monstruosité et elle est capable de lui rendre coup pour coup. le développement psychologique de ce personnage est donc très intéressant car il va devoir lutter contre ses rêves et ses espoirs perdus. Renoncer n'est pas chose facile et accepter son sort n'est pas facile non plus. Emma Scott parvient avec brio à nous entraîner au côté de ce personnage et de son combat pour une vie "normale". Saura t-il apprécier à sa juste valeur l'aide de Charlotte?
Bref, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette magnifique histoire d'amour qui nous parle de deux héros passionnés qui ont été terrassés par la douleur et qui vont devoir réapprendre à vivre et à s'ouvrir aux autres. Une lecture qui va vous bouleverser et vous émouvoir au plus profond de vous même.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline
  12 mars 2018
Ce roman est le troisième tome de la saga City Lights, tous les tomes sont indépendants, et peuvent se lire seul. Les personnages sont imparfaits, des âme torturés, voire brisés par leurs démons. Une romance contemporaine magnifique, un message d'espoir et de douceur.
Charlotte est prête à gagner sa place au sein du Spring Strings comme violoniste, malheureusement la perte de son frère Chris, va bouleverser sa nouvelle vie. Un an plus tard, Charlotte est devenue serveuse la semaine et barman le week-end, sa musique est en arrière plan. Lors d'une livraison à domicile d'un repas, elle fait la connaissance de M. Lake, puis de son tuteur M. Caron Lucien qui lui propose de devenir l'assistante personnelle de ce Noah Lake pour une grosse somme.
Depuis son accident, Noah n'accepte pas sa cécité, l'obscurité perpétuelle est insupportable. Il fait fuir tous les assistants, jusqu'à Charlotte. Elle va s'imposer à Noah, et lui tenir tête, lui pardonner ses paroles,...
Charlotte Conroy, vingt et un ans, est une violoniste très douée, diplômée de Juillard, et pourtant elle est légèrement gauche. Elle a très peu de filtre, franche et directe, malgré son côté renfermé et surtout une volonté de fer. Elle a un grand coeur, tend la main à autrui, et elle est compatissante.
Noah Lake, vingt-quatre ans, était un athlète de sport extrême, journaliste et photographe. Il a toujours été attiré par l'adrénaline, c'était un esprit libre. Maintenant c'est sa rage et sa colère qui le font vivre, il s'est forger une belle et carapace très coriace. Il se hait, lui et son caractère brutal, sa haine, son corps, ses yeux, il se hait au complet.
La narration est du point de vue de Charlotte, parfois celui de Noah s'ajoute.
Le roman est divisé en actes, puis en chapitres. Ces chapitres sont introduits par le prénom du narrateur. La petite touche personnelle de Juno Publishing est au top, les illustrations sont extra, elles séparent les changements de décor comme les chapitres.
La plume est fluide, légère et très facile à lire. de petites erreurs de présentations ou de syntaxes se glissent par-ci par-là, c'est surtout les tirets de dialogue qui ne sont pas toujours mis au bonne endroit, comme au début d'un paragraphe.
L'intrigue est belle et très bien menée. La possibilité d'un espoir après avoir été coincée dans les ténèbres, le message est magnifique, et la romance très prenante.
Nos deux personnages ont vécu un avant et un après, la lumière puis les ténèbres. Ils ont fait une chute monumentale dans leur vie, lui doit apprendre à vivre comme un non-voyant et elle à vivre, à revouloir l'amour et sa musique.
Les personnages ont une armure différente. Noah s'est par sa souffrance qu'il porte pour se protéger tout autour de lui. Pour Charlotte, son armure est interne, tout au fond d'elle-même. Deux très belles personnalités, un beau duo. Un léger manque de piquant pour le côté brutal et colérique de Noah, il s'adoucit trop vite face à Charlotte.
C'est une romance magnifique, un message magique et émouvant. Les personnages sont très attachants et intéressants, leurs démons très réels. Les émotions sont présents, joie, peine, tristesse, colère,… Une lecture excellente, une émouvante romance !!
Lien : http://meslivres-monplaisir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   18 juin 2018
Le violon de Charlotte peint les lumières lentement au-dessus de la forêt verte, et la colore d’un cuivre éblouissant. Je vois la rivière blanche et ses méandres s’agiter en contre-bas, elle brille quand la lumière la touche. Je découvre des ruines là où elle s’insinue. Son violon tient une note grave et lisse puis il explose – son archet s’épanouit contre les cordes – et je vois le soleil s’évader dans une couronne de rouge flamboyant et de jaune rayonnant. Mon cœur se serre, la douleur est si vive que je peux à peine respirer. Charlotte joue l’aube, chacune des notes est pareille à un pinceau qui dessinerait le spectacle qui se déroule devant nous. Les notes rougeoient et explosent comme des feux d’artifice autour de moi. C’est une cacophonie de sons et de lumières, et les larmes me montent aux yeux. Je vois le crépuscule et je sais, avec une certitude atroce, qu’il s’agit du seul moyen que j’ai de le voir dorénavant. Mes anciennes compagnes, l’amertume et la souffrance s’évaporent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChrichrilectureChrichrilecture   31 janvier 2020
Je n'ai jamais dirigé un non voyant auparavant, et j'ai la mauvaise surprise de découvrir que ce n'est pas si facile. Le monde que nous tenons pour acquis est en réalité parsemé d'obstacles dangereux et de pièges à tous les coins de rue.
Commenter  J’apprécie          120
LiliMatolineLiliMatoline   12 mars 2018
Chapitre 7 : Charlotte :
« - Attendez, je n’ai pas le droit de vous parler ?
- Si cela concerne votre travail, alors oui. Sinon…
- Sinon, rien ? Jamais ?
- Pourquoi voudriez-vous me parler ?
- Oh, je ne sais pas. Par simple politesse. Salut, comment ça va ?

- Soyons clairs, commence Noah. Vous et moi, nous allons pas être amis. Je serai l’employeur et vous serez l’employée, c’est tout. Si Lucien vous rempli la tête de conneries comme me débarrasser de ma carapace ou me montrer le bout du tunnel, oubliez ça. Vous n’existez pas tant que je ne l’exige pas. On ne va jouer à la petite morveuse qui aide le pauvre infirme à sortir de chez lui à nouveau. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   18 juin 2018
On dit souvent que le temps passe vite ; c’est faux. Il avance péniblement, tout comme moi. Il m’est difficile de me projeter depuis mon nouveau point de vue. En effet, les perspectives ne sont pas aussi vastes vues du sol et les couleurs ne sont pas aussi vibrantes. Mais au moins, je suis en sécurité. Bien plus en sécurité.
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatolineLiliMatoline   12 mars 2018
Chapitre 1 : Charlotte :
« - Qu’y a-t-il ?
- C’est Chris, ma chérie. Je suis désolé. Je suis tellement désolé…
Oncle Stan me raconte alors ce qui s’est passé, mais je ne me souviens pas de tout. Une seule chose compte à présent. Chris n’est plus là.
Il n’est plus là.
L’Avant et l’Après. Tout simplement.»
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
435 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre