AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08BWYVHLK
337 pages
Éditeur : Editions addictives (08/07/2020)
4.04/5   24 notes
Résumé :
Leurs sentiments sont interdits, leur histoire impossible…

La mère de Victoire épouse un riche armateur grec qui possède sa propre île paradisiaque : c’est le début d’une nouvelle vie idéale !
Le seul souci ? Pâris, le fils du nouveau beau-père. Il est sensuel, sûr de lui, séducteur… et déterminé à faire craquer Victoire.
Ils se désirent, entre eux l’attirance est électrique et impossible à ignorer… Et pourtant, c’est interdit.
Un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 24 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gaoulette
  06 juillet 2020
Je tiens à remercier Carole des Éditions Addictives pour ce service VIP. Toujours un réel plaisir de découvrir des nouveaux auteures. Même si Ana Scott peut être considérée comme une habituée de cette maison, c'est la première fois pour moi.
Pour mettre les choses dans son contexte, je ne suis pas une adepte du concept « stepbrother » en new romance. Je préfère que l'auteure joue la carte non conventionnelle que sur l'interdit sachant que je suis plutôt terre à terre. Pour moi, pas de lien de sang tu peux t'aimer comme tu veux. Mais bon je peux comprendre que dans certains pays, on crie au scandale. Soit… Aprés cette déconvenue de départ, Ana Scott a réussi à me faire passer un très bon moment. Pour les amatrices des romans légers et de plage, foncez !
L'auteure coche toutes les cases de la romance parfaite, avec tous les codes qu'on attend d'elle. J'ai un héros muy caliente Paris qui change un peu des américains fortunés et parisiens… J'ai un bon grec qui donne envie de prendre des cours de langue. La couverture très alléchante donne le ton.
J'ai ici deux héros Paris et Victoire, un coup de coeur dans les rues de Paris et dommage que des future noces vont tout chambouler. J'ai une héroïne qui sera obnubilée par le lien fraternel et le mâle alpha qui lui fera comprendre sa bêtise.
Beaucoup apprécié cette cohabitation forcée où les héros vont jouer au chat et la souris. J'ai un jeu de séduction acharné qui ne laissera aucune lectrice indifférente même s'il jure un peu trop. Il ne faut pas oublier que j'ai des jeunes adultes, le romantisme vient avec l'âge sûrement….
Je suis une grande adepte des héros qui détruise tout sur leur passage, exige et surtout ne s'attarde pas sur les refus en contournant les règles. Paris veut crier « Victoire » et il fera tout pour l'avoir. Une très belle tension sexuelle qui du coup m'a fait oublier le concept « stepbrother ».
Par contre, j'aurais aimé que l'auteure développe un peu plus la relation conflictuelle entre Victoire et sa maman. C'était pour moi le gros problème de Victoire pour accepter ses sentiments et non le côté interdit. Peut-être que la trame « interdit » aurait mieux matché pour moi.
En tout cas, j'ai passé un très bon moment. Je m'attends à ce qu'Ana Scott me propose un tome sur Blanche et les frères Onakis et pourquoi pas sur les deux enfants quelques années plus tard. Je pense que sur la dernière option, elle pourrait vraiment proposer une vraie romance « stepbrother » surtout que les enfants vont grandir ensemble. Je dis ça je dis rien. Je vais de ce pas fouiller la bibliographie de l'auteure pour rattraper mon retard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mamary57
  27 juillet 2020
C'est toujours un plaisir de lire la plume d'Ana Scott, à travers ses mots elle nous fait voyager vers d'autres contrées. Notamment ici on va partir direction la Grèce, un voyage qui donne envie de foncer à l'aéroport et prendre un billet. Un tourbillon d'émotion, on est happé page après page dans cette traversée de ce beau pays.
Victoire est une jeune femme au tempérament volcanique, elle fait ce qu'elle veut et ressent envers sa mère des sentiments particuliers, elle aime celle qui la mise au monde mais cette dernière semble moins encline à lui montrer cette réciproque donc entre elles il semble y avoir une certaine animosité.
Sa mère va les réunir, elle et ses soeurs pour leur annoncer ses futures noces avec un riche Grec, se sentant tout d'un coup de trop et ne pouvant tenir plus longtemps, Vic quitte la table et s'enfuit. Mais dans sa fuite elle va percuter de plein fouet un corps massif, rencontrer un regard envoutant et une bouche délicieuse.
Ne pouvant rester dans ce restaurant, elle va fuir aussi cet homme qui la déstabilise en un regard, mais cet inconnu ne semble pas vouloir la laisser s'en aller comme ça, il va la poursuivre et lui offrir le plus déroutant des baisers. Ne voulant pas devenir une fille facile, elle préfèrera refouler son désir et refuser de passer la nuit avec cet homme, laissant ce dernier dans le flou total.

« Je dois être en manque, je ne vois que ça.
Je ne suis pas sortie depuis des mois. Je n'en ai pas le temps, avec les révisions des examens de fin d'année, donc… je n'ai pas baisé depuis des mois ! La dernière fois remonte à si longtemps que je ne me souviens même pas quand ni avec qui. C'est la seule raison, sinon, comment expliquer ce que je viens de ressentir ? Comment expliquer que ce type m'a fait vibrer des pieds à la tête, de façon tout à fait indécente ?
Si indécente que j'en ai mouillé ma petite culotte ! »

Passé cet instant, on la retrouve quelques jours plus tard en partance de la Grèce, pour les préparatifs du mariage de sa mère et surtout de faire la connaissance de sa future famille par alliance. Son futur beau-père est a lui aussi des enfants, trois fils, Dante, 27 ans, travaillant dans l'entreprise familiale et déjà père d'un garçonnet de 8 ans, Amos, 25 ans s'étant éloigné de l'héritage de son père en embrassant la carrière d'acteur où il rencontre un petit succès et enfin le cadet, Pâris, 22 ans un peu tête brûlée, tout juste diplômé et qui va s'avérer être ce bel inconnu au baiser qui a embrasé ses sens.
Oui oui vous avez bien compris, celui dont ne cesse de penser Victoire, celui qui hante ses nuits, n'est autre que son futur frère par alliance, bon on est d'accord ils ont pas de lien de sang mais au vu de la relation fragile qu'elle entretient avec sa mère, la jeune femme ne veut pas mettre de l'huile sur le feu en couchant avec ce beau grec, elle va mettre ses désirs au placard pour garder un semblant de relation mère-/fille. Mais c'était sans compter sur la détermination du jeune homme qui fera tout pour arriver à ses fins et faire craquer la belle française est son but numéro un.
Pâris voit en cette surprise, un signe du destin qui met sur sa route cette inconnue du métro parisien, il ressent pour elle un sentiment qui lui faisait défaut jusque présent, il n'a pas été un moine par le passé mais Vic lui inspire un désir si profond, un désir qui s'est infiltré sous sa peau et qui envahit chaque secondes de ses pensées.
Il est un homme déterminé, un homme persévérant, un homme romantique et il compte bien obtenir ce qu'il veut, en l'occurrence faire flancher cette tornade aux cheveux bleus qui essaie de lui glisser entre les doigts.
Alors même si aux yeux de la société, le mariage de leurs parents les propulsera au statut de frère et soeur, pour le Grec, il est hors de question de la considérer comme telle et il va le montrer.
La seule question à se poser c'est : arrivera-t-il à faire succomber sa belle ?
J'ai adoré le personnage de Pâris car il sait ce qu'il veut, il fera tout pour l'obtenir et à aucun moment il ne fera en sorte de faire de faux pas. Il va montrer à Victoire qui il est, celui que peu de personne ne connaisse, il va faire en sorte de la séduire et au fur et à mesure ses propres sentiments deviendront de plus en plus profonds.
Victoire elle est plus réservée, on comprend son dilemme, on conçoit ce qu'elle veut préserver en se refusant à cet homme mais dans la vie il faut écouter son coeur et prendre des risques, une famille est là pour nous soutenir et non pour se mettre en travers de nos désirs et ce même si nos choix peuvent s'avérer les mauvais.
Depuis le temps que vous lisez mes avis, vous savez que j'adore l'alternance des points de vue car on entre dans les pensées les plus profondes des protagonistes et ici c'est ce que fait l'auteure car elle nous livre autant ceux de Victoire que les secrets de Pâris.
Cette histoire à la relation interdite (au vu de la société), est belle, addictive et tumultueuse.
La famille Onakis nous réserve des surprises car entre l'ainé en pleine séparation et Amos l'acteur qui a vu son coeur éclater en mille morceaux, on n'a pas fini de voyager.

Lien : https://leslecturesdemariaet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  06 juillet 2020
Une histoire de Stepbrother, c'est toujours tentant, cet interdit aux yeux de certains a l'art et la manière de pimenter une relation naissante entre deux personnages. le fait de devoir se cacher, le moindre petit rapprochement, tout devient alors intense pour notre plus grand plaisir.
Deux familles vont faire connaissance dans cette histoire, pour l'union du père de l'une et de la mère de l'autre. de Paris à une île paradisiaque De Grèce, nous suivrons de quelles façons ils vont appréhender cette union. La mère de Victoire a vécu une rupture difficile avec son père, qui l'a quitté pour une autre. Mère de trois filles, dont la plus jeune a huit ans, elle entretient des rapports différents avec chacune de ses enfants, c'est une mère assez exigeante. Quand elle annonce qu'elle a rencontré un homme sur un site de rencontre et qu'ils vont se marier, c'est le choc et l'inquiétude qui s'éveillent dans la famille. Son futur époux est Stàvros, un grec, père de trois hommes, dont l'un est aussi père. Il possède une belle fortune et mène une belle vie, c'est chez lui que tous feront connaissance.
Victoire est étudiante et elle n'a jamais eu de rapports faciles avec sa mère, qui n'a jamais considéré ce qu'elle faisait comme étant important. du coup, c'est un peu la rebelle, celle qui se teint les cheveux en bleu, malgré le regard courroucé de sa mère. Cette nouvelle du mariage imminent ne la rassure pas, et elle appréhende un peu la rencontre avec sa future nouvelle belle famille. Contre toute attente, elles seront accueillies avec bienveillance et générosité, la famille de Stàvros étant ouverte et sympathique. Qui plus est, les hommes de la famille sont tous beaux comme des dieux grecs, ce qui n'est pas désagréable et pourrait même causer quelques dégâts.
La famille composée d'hommes est grecque, ils portent tous des noms de personnages connus grecs et sont tous beaux comme des dieux grecs. Il y a Stràvos, le père celui qui a fait succomber leur mère, puis les trois filles : Dante, Amos & Pâris, ainsi que le petit fils Adonis, une belle brochette d'hommes sexy et attirants ! Ils accueillent la famille de Victoire sur leur territoire, dans leur magnifique demeure qui fait rêver, sur une île qui est magnifique. Un cadre paradisiaque pour une rencontre avant le mariage de leurs parents. Ce sont tous trois des charmeurs, et ils en joueront quand ils feront connaissance de toutes ces femmes qui vont faire parties de leur famille. Pâris ne pourra pas résister à l'attrait qu'il a pour Victoire, non pas pour agir contre la future union de son père, mais tout simplement car ça lui est impossible de résister. D'autant plus qu'elle est aussi attirée par lui, alors où est le mal de se faire un peu de bien ? Ils sont tous charmants et sympathiques à découvrir.
Entre Pâris et Victoire, l'entente est explosive, ils se plaisent tous deux. Et si Victoire tente au mieux de résister, sachant que cela serait mal de succomber au charme du beau grec, lui va au contraire la pousser dans les moindres de ses retranchements pour la conquérir. Il la veut et il l'aura, commence un jeu de séduction où tous les coups sont permis, c'est intense et torride entre eux. Quand ils céderont, l'histoire d'une nuit, ce sera explosif et ils ne pourront plus s'arrêter et ce envers et contre tous, et en bravant l'interdit que leur confère l'union de leurs parents. J'ai beaucoup aimé toute cette période où ils se sont petit à petit rapprochés, pour ne plus pouvoir se passer l'un de l'autre. S'ils assouvissent leurs besoins intimes et sexuels, ils vont aussi aller au delà, et finir par éprouver des sentiments, qui s'invitent et compliquent les choses de ce qu'il se passe entre eux.
La seule chose que je regrette, c'est qu'entre le moment de ce rapprochement et de tout ce qu'ils vont partager et la chute, tout aille si vite. Jusque là les moments où ils vont se rapprocher pour établir quelque chose de concret entre eux était plutôt bien dosé, mais sur la fin, tout s'accélère, car j'imagine bien que les conséquences de leurs aveux ont du causer des remous, et c'est un peu passé à la trappe. Dommage, ça aurait beaucoup mieux équilibré l'ensemble du récit si on avait aussi pu vivre cette partie de leur histoire, tout aussi importante que le reste.
Une romance sympathique à lire, j'ai aimé partir sur cette île grecque en compagnie de ces personnages plus beaux les uns que les autres. La famille ainsi recomposée nous offre un panel de personnages, et l'auteure pourrait bien s'amuser à tous nous les conter dans d'autres tomes, on les retrouverait avec plaisir. Les histoires de Stepbrother, cela marche tout le temps, et ici elle est torride et il est dur de résister à l'autre !
Lien : http://www.livresavie.com/se..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EloLML
  16 juillet 2020
En sortant précipitamment du rdv où elle apprend que sa mère va se marier et partir vivre en Grèce, Victoire bouscule un séduisant jeune homme. Happés l'un par l'autre il va la rattraper pour lui offrir le plus sulfureux des baisers avant qu'elle ne décide de partir et de le laisser seul sur place.
Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que cet apollon n'est autre que Pâris, le fils cadet de son futur beau père. Si elle est décidée à mettre des limites malgré son attirance car ils seront prochainement frères et soeurs par alliance, lui a d'autres projets en tête.
Pâris est dans un état d'excitation complètement démesuré en sa présence, il est tout comme elle obnubilé depuis cette première rencontre à Paris et n'est pas passé à autre chose. J'ai vraiment apprécié que les deux soient dans le même cas, qu'aucun n'est pu tourner la page et trop accaparé par le souvenir de l'autre pour ne serait-ce qu'envisager de se « détendre ».
Vic est tout aussi troublée que lui, première fois qu'elle ressent une connexion si forte avec un homme mais elle va tenter d'être raisonnable, de résister car elle ne souhaite pas faire valser l'équilibre de leur future famille et surtout être jugée par sa mère avec qui elle entretient une relation compliquée.
Mais en face Pâris est diablement têtu, elle a beau l'envoyer bouler, il revient à la charge et lui fait des propositions salaces. Là où ça aurait pu être lourd l'auteure fait que j'en ai souri à chaque fois, il est peut être cru et annoncer clairement qu'il va la « baiser » mais c'est complètement contrebalancé par des gestes doux, respectueux et son espièglerie.
J'avoue que personnellement j'aurai craqué et très vite.
Un jeu de « je t'aguiche, je te séduis, je te fuis » va s'installer entre eux amenant son lot de gêne, de chaleur et de rires, j'ai eu la banane quasi tout le temps avec ces deux-là.
En conclusion, certes la relation mère/fille est expliquée rapidement, ça manquera peut-être de profondeur à certaines lectrices mais entre nous je trouve que la romance fait très bien son travail, nous procurer un moment d'évasion.
Une romance légère, idéale pour cet été, sans prise de tête, pour vous faire rêver, un décor magnifique, une attirance foudroyante, j'ai trouvé ce duo et surtout Pâris chou, c'est passionnel, c'est fondant entre eux, certains faux pas sont fait et brisent des coeurs mais la ténacité est ce qui les caractérise le plus pour notre plus grand bonheur.
Et puis entre nous, le petit plus qui me rend toute chamallow, que l'homme susurre dans une autre langue à sa douce, alors quand il parle grec ça a ce côté aphrodisiaque dont je raffole.
Je remercie les Éditions Addictives pour leur confiance et Ana Scott pour cette jolie romance et espère lire les frères Dante et Amos très prochainement 🥰
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookpassionaddict
  31 juillet 2021
J'ai lu ce roman en une après-midi.
Dès les premiers chapitres, j'ai été captivé et intrigué par cette histoire.
J'ai été captivé par cette histoire.
Je regrette de ne pas avoir découvert cette romance plutôt.
Dès les premiers chapitres j'ai été captivé et intrigué par cette histoire.
Je n'ai pas vu le temps passé en lisant ce roman.
À tels points que j'ai lus cette romance en un après-midi.
J'ai bien aimé la rencontre entre Paris et Victoire.
J'ai été intrigué par cette romance, car j'adore les histoires de Stepbrother.
C'est une lecture sans prise de tête, prenante, touchante et addictive.
Je n'ai pas été déçu par ma lecture.
L'écriture d'Ana Scott est fluide et addictive.
J'ai envie de lire ces autres livres que je n'ai pas encore lu.
J'ai adoré que ce roman soit écrit de deux points de vue : celui de Victoire et celui de Paris.
Ça m'a permis de m'attacher facilement à eux et de mieux les comprendre.
J'ai bien aimé voir leurs relations évolué au fil du roman.
Les protagonistes de ce roman sont attachants.
On s'attache facilement aux personnages secondaires.
J'ai bien aimé découvrir le personnage de Victoire ainsi que celui de Paris.
J'ai adoré le sacre caractère de Victoire.
J'aurais été curieuse en savoir beaucoup plus sur la relation entre Victoire et sa mère.
Je trouve le personnage de Victoire intéressante.
J'ai bien aimé la personnalité de Paris, je l'ai trouvé séduisant et arrogant.
L'intrigue de cette romance est bien menée.
C'est une très bonne lecture.
C'est une agréable surprise ce roman.
Ce roman m'a donné envie d'aller en Grèce.
Les descriptions de ce roman m'ont donné envie de voyager.
Tout au long de ma lecture, j'ai ressenti diverses émotions.
Certains des dialogues de ce roman sont drôles, j'ai souri pendant ma lecture.
C'est une belle histoire.
J'aurais bien aimé que ce roman soit long.
J'ai passé un bon moment en lisant ce livre.
Je vous conseille de découvrir cette histoire ainsi que les autres histoires d'Ana Scott.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
EloLMLEloLML   16 juillet 2020
Me voyant sur le point de crier au risque de réveiller toute la maison, Pâris plaque sa main sur ma bouche, et, mue par je ne sais quel instinct, j’en fais de même. Notre étreinte n’en est que plus forte, plus sublime, plus absolue, plus passionnée. Devoir nous unir en silence exacerbe davantage mes sens, jusqu’à me faire perdre la raison. Des éclairs dansent devant mes yeux, prémices de la jouissance. Ses coups de bassin se font de plus en plus acharnés, nos visages sont proches, nos mains se crispent, nos yeux rivés l’un à l’autre communiquent.

C’est fort, putain, ça n’a jamais été aussi fort !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloLMLEloLML   16 juillet 2020
Qu’il aille se faire foutre ! Lui et son… insupportable arrogance ; lui et son extrême confiance en lui ; lui et sa détermination de merde !

Je tourne les talons à mon tour pour retourner dans la villa. Je suis hors de moi ! Il se fout de mes arguments, ou même de ce que je ressens, seuls comptent son bon vouloir et ses propres désirs. Je l’ai menacé de rentrer à Paris, je le ferai s’il n’arrête pas son petit manège ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloLMLEloLML   16 juillet 2020
Son sourire, savant mélange d’espièglerie et de candeur, fout le feu à mon boxer. De l’affrontement et de l’interdit naît le plaisir. Et quel plaisir ! Un plaisir presque jouissif qui m’enflamme. Vic n’est pas seulement la cause de l’addiction, elle en est également la source. Celle à laquelle je veux pouvoir m’abreuver.
Commenter  J’apprécie          00
EloLMLEloLML   16 juillet 2020
Arrivée en bas, je m’arrête.

Je tourne la tête, et regarde vers le haut. Il n’a pas bougé. Nos regards se croisent une dernière fois, une toute dernière fois. Mon cœur fait un ultime bond dans ma poitrine. Je me détourne, emportant avec moi l’image de son si beau visage et de ses yeux encore chargés de désir.
Commenter  J’apprécie          00
mamary57mamary57   27 juillet 2020
Vic n’est pas seulement la cause de l’addiction, elle en est également la source. Celle à laquelle je veux pouvoir m’abreuver. Et je suis conscient, là, tout de suite, avec une extrême lucidité, que je ne serais pas capable de lutter, contre ce qu’elle me procure.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Ana Scott (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ana Scott
Dark Ride d'Ana Scott : https://www.amazon.fr/Dark-Ride-Ana-Scott-ebook/dp/B07F6GRD1D/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1531732032&sr=1-1&keywords=Dark+Ride
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4210 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre