AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Manon des sources tome 2 sur 2

Serge Scotto (Autre)Eric Stoffel (Autre)Christelle Galland (Autre)
EAN : 9782818976586
72 pages
Bamboo Edition (01/09/2021)
4.31/5   8 notes
Résumé :
Papet !... La source ! La source !... Elle s'est arrêtée ! Depuis ce matin, ça ne coule plus !... Plus une goutte !» Jean de Florette, le bossu de la ville qui se rêvait paysan, est mort depuis longtemps. Sa propriété des Romarins appartient désormais à Ugolin Soubeyran qui prospère dans la culture des oeillets. Malgré les avertissements du Papet, son oncle, Ugolin tente désespérément de séduire Manon, la fille unique du bossu qui vit dans les collines. Mais la bell... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique

Manon des sources. La belle et sauvage Manon qui a fait chavirer le coeur d'Ugolin. Mais la jeune fille le sait qu'il a participé à la ruine de son père, qu'il est mort à cause de cette eau qu'il n'a jamais trouvé et qu'Ugolin et son Papet avait caché.

Fin de cette saga familiale adaptée du roman de Marcel Pagnol qui est une terrible tragédie amoureuse et familiale, surtout quand on en connait tous les éléments, à la fin.

Ugolin se meurt d'amour pour Manon qui elle se consume de vengeance envers tout ce village qui savait l'existence de la source mais qui n'a jamais fait le moindre geste envers son bossu de père.

On sent à travers le récit, au combien l'eau est un enjeu crucial dans ces régions sèches de Provence. Ca renvoi à cette actualité brulante de sécheresse, de canicule, et de réchauffement climatique... Manon tient sa vengeance et finit par obtenir les aveux tant attendus et la commisération de tout le village.

Ugolin n'est pas tout blanc dans cette histoire, au contraire. Il s'est facilement laissé convaincre de taire la source à Jean de Florette afin de précipiter sa fin et pouvoir acquérir le mas à moindre frais et y planter sa très lucrative affaire d'oeillets. Mais il fait quand même pitié. Son amour est sincère et son désarrois poignant. Il va payer chèrement ses mauvaises actions et ses mensonges.

Le dessin est frais et les couleurs vives font éclater les paysages de Provence.

Commenter  J’apprécie          80

Les Bastides sont en ébullition, en cause, la sécheresse, maintenant accompagnée d'un tarissement des sources.

Une catastrophe pour le village et toutes les diverses récoltes qui assurent des revenus aux villageois, qui, si la situation perdure, risquent bien de les ruiner d'une part, avant, qui sait, de les forcer à quitter la région.

Même l'ingénieur des eaux, envoyé par l'administration, ne trouve pas d'explication à cette pénurie, et son discours n'est pas rassurant du tout, l'eau peut revenir demain, comme... dans cent ans.

Pour les villageois, il est de plus en plus normal que c'est là l'oeuvre d'une vengeance divine, et le curé aura fort à faire pour canaliser ses fidèles.

Mais si c'était là un mal pour un bien, une occasion pour tous de confesser ses pêchés, d'avouer ses méfaits ?

À commencer par expliquer pourquoi on a laissé mourir Jean de Florette, le père de Manon, avant de le dépouiller de sa propriété ?

Les accusations, révélations et autres confessions vont se succéder, mais vont elles pour autant permettre de comprendre le fin mot de l'Histoire ?

Commenter  J’apprécie          50

Belle adaptation en bande dessinée, très fidèle à l'original dans laquelle on retrouve tous les parfums et la musique de la Provence. Il faut savourer les dialogues émaillés d'expressions locales. Inutile de commenter l'oeuvre de Pagnol dont le Jean de Florette et la Manon des sources sont sans doute les ouvrages les plus connus. L'intrigue y est à la fois dramatique et passionnante.

Un seul bémol dans mon appréciation : elle concerne le graphisme. Quand Ugolin dans ce tome déclare se flamme à Manon, je trouve qu'il a vraiment les traits du Joker de Batman...

Commenter  J’apprécie          60

Un secret de famille.

Manon est bien décidée à faire payer le village dont le silence qui a entraîné la mort de son père. Alors qu'Ugolin, fou amoureux de la jeune fille, est prêt à tout pour la conquérir.

C'est alors que toutes les sources du village se tarissent soudainement au moment où un sort est jeté par une des habitantes dont le mari vient d'être enterré dans la fosse commune faute de crédit.

Le maire, le curé, un spécialiste de la ville, le fontainier du village voisin... tout le monde tente de comprendre la raison de cet assèchement qui risque d'entraîner très vite l'exode...

J'ai beaucoup aimé les dialogues qui rythment avec efficacité le récit. Même en connaissant déjà l'histoire et quelques-unes de ses adaptations, la magie opère toujours.

Nous sommes émus par ce qui commence par une tragédie et se termine par une sorte de réconciliation générale.

Si les traits sont épais, les personnages sont bien reconnaissables et ils accompagnent avec leurs couleurs vives la nature qui reste un des personnages principaux du récit.


Lien : https://www.nouveautes-jeune..
Commenter  J’apprécie          70

Le poids des remords

Avec l'Eau des Collines, Pagnol signait l'une des ses grand oeuvre… Porté par des personnages sublimes ou pathétiques, Manon des Sources se pare des atours de la tragédie grecque… sans se dépouiller pour autant de l'humour qui irrigue les écrits du romancier, dramaturge et cinéaste et de sa capacité à insuffler à chacun de ses personnages cette part d'humanité qui les rend si attachants…

Serge Scotto, Eric Stoffel et Yoann Guillé parviennent à retranscrire avec justesse l'histoire de Pagnol, faisant passer le lecteur du rire aux larmes avec la même désarmante facilité… Même lorsqu'on connaît la fin, on est une fois de plus entraîné par le rythme du récit et bouleversé par la révélation finale comme a pu l'être César Soubeyran en apprenant que… Non, si vous ne connaissez pas l'histoire, ne comptez pas sur nous pour vous la dévoiler… Mais jetez-vous sans tarder dans la lecture de cette remarquable adaptation…


Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          21


critiques presse (3)
Sceneario
01 octobre 2021
Une fin d’adaptation ô combien réussie dans tous les sens du terme sur un récit romanesque à la Pagnol qui vous rafraîchit (bien qu’il soit question de source tarie) et vous émeut à la fois.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
07 septembre 2021
Les scénaristes Serge Scotto et Éric Stoffel respectent tant la lettre que l'esprit du texte. Le lecteur y retrouve d'ailleurs l’humour bon enfant du romancier, la douceur de vivre à une époque où les parties de pétanque s’éternisent et les pastis avec les copains se multiplient. Dans cet univers en apparence simple, les protagonistes, bien qu’archétypaux, se révèlent plus complexes qu’ils ne le semblent au premier abord.
Lire la critique sur le site : BDGest
LigneClaire
01 septembre 2021
L’adaptation est forte, fidèle et marquée évidemment par tous les coups de théâtre que l’on connait. Il faut bien lire les textes, savourer l’écriture, les belles formules de Pagnol et se laisser porter par les odeurs de garrigue, de thym et de romarin aux basques de Manon.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (1) Ajouter une citation

Elle est bizarre cette petite... oui, très bizarre... mais comme elle est jolie !

Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Serge Scotto (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Scotto
Présentation de la BD tirée du film détruit par Marcel Pagnol, sous la pression nazie, pour éviter de collaborer.
"La Prière aux étoiles", première partie Scénario : SERGE SCOTTO, Eric STOFFEL Dessin : MARKO, Iñaki Gonzalez HOLGADO Fiche album : http://www.angle.fr/bd-m-pagnol-en-bd-pria-re-aux-a-toiles-la-tome-1-9782818976241.html
Résumé : Amante entretenue de Dominique, l'une des plus grosses fortunes de Lyon, Florence ne souhaite pourtant pas l'épouser et mettre de côté ses rêves de cinéma. Lors d'une sortie à la foire du Trône, la jeune femme rencontre Pierre, un musicien en mal d'inspiration, qui est pourtant l'auteur d'un titre promis au succès, La Prière aux étoiles. Ce que le mélomane ignore, c'est que cette prière est aussi celle de la jeune femme.
+ Lire la suite
autres livres classés : eauVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4721 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre