AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Charbonneau (Traducteur)
EAN : 9782742756971
200 pages
Éditeur : Actes Sud (06/10/2005)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 11 notes)
Résumé :

A travers six portraits inoubliables et richement illustrés de Johann Peter Hebel, Jean-Jacques Rousseau, Eduard Mörike, Gottfried Keller, Robert Walser et du peintre Jan Peter Tripp, W. G. Sebald évoque ses propres visions, ses propres hantises, tout en rendant hommage à des artistes dont la vie et l'œuvre l'ont autant intrigué qu'initié. Il célèbre à sa manière leur persévérance, leurs sac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Baldrico
  02 octobre 2017
Avec ce recueil, je retrouve une fois encore l'univers de mon cher Sebald. Les premières fois seront de plus en plus rares. J'aurai bientôt tout lu. Avec lui, je suis en pays de connaissance, même si je ne connaissais pas la plupart des auteurs qu'il évoque (à part Rousseau): Johann Peter Hebel, Eduard Friedrich Mörike, Gottfried Keller, Robert Walser (dont j'avais entendu parler), et le peintre Jan Peter Tripp, tous liés d'une façon ou d'une autre à la Suisse alémanique. Son érudition est étourdissante et légère. Mais l'intérêt de Sebald n'est pas anecdotique. Son art est de saisir avec délicatesse l'humanité d'hommes anachroniques, en décalage avec leur époque, vivant en marge voire se sentant persécutés (à tort ou à raison). Sebald s'empare d'eux, nous les révèle et avec eux nous révèle une part de notre humanité, que nous occultons pour continuer à faire partie de la société. Quelques-uns ont suivi un chemin différent.
Commenter  J’apprécie          90
JAsensio
  11 septembre 2011
En règle générale, je ne lis que très rarement les textes de présentation ou bien encore les portraits que les éditeurs français, dans un souci bien moderne de transdisciplinarité disent-ils, jugent trop souvent utile de joindre à la traduction de tel ouvrage d'un auteur étranger. Ainsi, m'apprêtant à ne point lire, comme de coutume, le court texte que le peintre Jan Peter Tripp écrivit après la mort de son ami W. G. Sebald, je fus tout de même arrêté par une expression qui évoqua immédiatement mon propre travail de critique placé sous l'éclairage paradoxal de la contre-nuit. Je ne reviens pas sur la définition de cette technique de gravure mais je m'étonne en revanche de n'avoir pas songé à évoquer la manière noire (en français dans le texte) à propos du lent travail de résurrection opéré par la prose mélancolique de Sebald. Voici ce qu'écrit Tripp : «L'appropriation du monde et sa description par W. G. Sebald m'ont toujours semblé procéder d'une méthode analogue. Loin du mode expressif de la gravure sur bois, il installe de vastes panoramas d'une densité et d'une intrication presque incroyables» (190).
Lien : http://stalker.hautetfort.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BaldricoBaldrico   21 octobre 2017
"Ne vous contentez donc pas de toujours lire ces livres sains, faites donc aussi la connaissance de la littérature maladive où vous pourrez peut-être puiser des expériences essentielles. Les hommes sains devraient n'avoir de cesse qu'ils ne prennent en quelque sorte des risques. A quoi rime, palsambleu et ventre-saint-gris, de ne pas être malade? Est-ce simplement pour un jour mourir en bonne santé? Une perspective sacrément désespérante."
Robert Walser, Le Brigand, cité par Sebald
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BaldricoBaldrico   21 octobre 2017
"L'appropriation du monde et sa description par W.G. Sebald m'ont toujours semblé procéder d'une manière analogue. Loin du mode expressif de la gravure sur bois, il installe de vastes panoramas d'une densité et d'une intrication presque incroyables. Et comme dans la manière noire, il dispose d'une palette inépuisable de gris aux dégradés imperceptibles, qui seule est en mesure de mettre en mouvement les contenus subtils qu'il présente."
Jan Peter Tripp, à propos de Sebald
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   24 février 2016
Il y a désormais plus de trente ans que j’ai fait la connaissance des écrivains dont traitent les articles composant ce volume. Je me vois encore, au début de l’automne 1966, au moment de quitter la Suisse pour aller à Manchester, mettre dans ma valise Henri le Vert, L’Ecrin de l’ami rhénan et un exemplaire dépenaillé de Jakob von Gunten.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de W. G. Sebald (2) Voir plusAjouter une vidéo

Winfried Georg Sebald : Les Émigrants
Au port d'Amsterdam, Olivier BARROT présente le livre de W.G. Sébald "Les Émigrants" aux éditions actes sud. le livre, écrit par ce Bavarois installé en Angleterre, narre l'histoire de quatre personnes authentiques exilées d'Europe par le nazisme.
Dans la catégorie : Essais, témoignagesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Essais, témoignages (29)
autres livres classés : Écrivains allemandsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
290 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre