AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781524767105
512 pages
Éditeur : Delacorte Press (05/02/2019)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Le Kaiser a tué la mère de Theodosia quand celle-ci n’était encore qu’une enfant. Après dix ans de torture et de privations, Theodosia s’est relevée, décidée à reprendre sa place de reine. Alors qu’elle vient de fuir la cour du Kaiser, emmenant en otage le prince héritier, la jeune reine du feu fait face à son destin de femme de pouvoir : évitant les pièges de ses ennemis, elle va devoir fédérer autour d’elle un royaume moribond et éclaté.

Pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
LesFantasydAmanda
  01 octobre 2019
--- Des débuts ratés ? ---
Ayant beaucoup apprécié Ash Princess, j'étais enthousiaste à l'idée de me plonger dans ce deuxième opus, d'autant plus que la fin du premier laissait présager des aventures… de pirates !
À mon plus grand désespoir cependant, les débuts de Lady Smoke m'ont considérablement déçue ; le comportement des personnages manquait de cohérence et les tentatives de manipulation ne tenaient pas la route. Sincèrement, la suite s'annonçait très mal…
--- Une intrigue qui se répète ? ---
Je n'en dirai pas plus par peur de vous spoiler, mais ceci m'a beaucoup étonnée. Sans pour autant tourner en rond, le scénario emprunte en effet des chemins similaires au tome 1. Heureusement, comme j'adore les intrigues de cour, j'étais plus que ravie de retrouver cette ambiance propice aux complots et trahisons, même si je comprends que cela ait pu en refroidir certains.
De plus, nos héros nous entraînent avec eux dans une nouvelle contrée qui dispose de ses propres codes et, surtout, de ses propres puissances politiques. Cette découverte fut un véritable régal !
--- Alliances et tromperies, encore ! ---
Vous l'aurez compris à la lecture du point précédent, j'ai rapidement retrouvé ce qui faisait le talent de Laura dans la seconde partie. Les manigances sont légion, les rebondissements imprévus et les conséquences irréversibles, ce qui m'a permis de savourer l'histoire à sa juste valeur, bien qu'il m'ait fallu un peu de temps avant d'entrevoir le potentiel de cette nouvelle intrigue. Celle-ci débouche en vérité sur un enchaînement d'actions, au point que je tournais les pages avec une avidité croissante.
Alors, c'est sûr, Lady Smoke ne révolutionne pas le genre de la fantasy politique YA mais, personnellement, je ne m'en lasse pas !
--- Quand chacun sert ses propres intérêts ---
Si l'on excepte l'entourage proche de Theodosia – qui m'a laissée complètement indifférente -, la plupart des personnages suivent un plan bien défini, destiné à leur conférer plus de pouvoir ou à les enrichir, si ce n'est les deux. Et ce sont justement ces intérêts divergents qui mettent le feu aux poudres, en particulier lorsque les antagonistes tardent à dévoiler leur jeu.
Vous l'aurez compris, Theodosia sera entourée de vipères, ce qui la poussera à agir comme une reine même si, dans l'intimité de ses pensées, elle doute en permanence. Je l'admets, j'aurais préféré qu'elle gagne en assurance, mais cette faiblesse fait partie intégrante de sa personnalité.
Quant à Dragonsbane, elle est à la fois une alliée de choix et un adversaire de taille pour Theodosia, et ce paradoxe se révélera à l'origine de quelques désaccords…
--- Là où ça coince… ---
La romance, bien sûr ! Enfin, plus exactement, le triangle amoureux. Inutile. Exaspérant.
Alors, c'est vrai, dans le premier opus, il ne me dérangeait pas outre mesure. Mais dans Lady Smoke, il m'a littéralement tapé sur les nerfs pour une raison évidente : les relations qu'entretient Theodosia avec les deux protagonistes concernés ne se différencient pas l'une de l'autre, ce qui donne une impression de déjà-vu (et même de déjà-déjà-vu !). Je m'explique : les deux amoureux agissent tous deux comme de preux chevaliers, prêts à tous les sacrifices pour sauver leur reine, et son pays. Pas un ne semble révolté à l'idée que cette dernière puisse le jeter à tout moment, au profit de l'autre…
--- Ce final ! ---
Une fois encore, Laura Sebastian nous offre un beau cliffhanger, histoire de nous inciter à poursuivre la saga, ce que je ferai sans hésiter. Et oui, en dépit des bémols cités précédemment, j'ai envie de connaître le dénouement. Néanmoins, si la lecture de Ash Princess ne vous a pas franchement emballée, je vous déconseille Lady Smoke, qui s'inscrit dans la même lignée.
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alapagedesuzie
  14 septembre 2019
Après un premier tome qui m'avait plus que charmée, j'étais bien curieuse de lire la suite. Surtout que la fin m'avait vraiment surprise et m'avait donné le goût d'en savoir un peu plus sur cet univers. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai ouvert ce pavé.
Sur certains points, l'auteure ne m'a pas déçue. Nous avons la chance de pouvoir mieux comprendre d'où vient la magie des Astréens, mais également leur histoire. Ces parties du roman étaient vraiment intéressantes, car nous sentons que le pouvoir est sur le point d'émerger pour Théo et cela m'a grandement captivée. J'avais hâte de voir ce qu'il allait advenir de ce feu qu'elle ressentait en elle.
J'ai également apprécié assister aux jeux politiques malgré que cela ait rendu le roman moins addictif. Je crois qu'il était pertinent d'en savoir un peu sur les autres peuples et ainsi mieux comprendre pourquoi les Astréens sont seuls, ou presque, face au Kaiser.
Par contre, s'il y a un élément qui m'a réellement déçue, c'est le triangle amoureux qui s'est imposé au sein de ce deuxième tome. Et c'est malheureusement souvent présent au sein de la littérature pour Young Adult. Théo dit aimer autant Soren que Blaise et elle m'a donnée l'impression d'alterner entre les deux selon les circonstances et non selon son coeur. Un peu par opportunisme!
Ce qui m'a donné l'impression que son personnage n'est pas tout à fait prêt pour être reine. Elle manque de maturité pour diriger son peuple et certains événements qui surviennent nous démontrent qu'elle devra effectivement prouver qu'elle mérite cette couronne.
Nous sentons bien que ce deuxième tome est un tome de transition avant la grande finale puisqu'il y a moins d'action et d'événements pour nous surprendre. D'ailleurs, la fin de ce roman nous démontre à quel point la guerre ne fait que commencer et j'ai vraiment l'impression que l'auteure nous a préparé une finale grandiose... du moins, je l'espère!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Roman_eBVB
  04 août 2019
Les efforts de l'auteure ne se sont pas relâchés sur le deuxième tome de cette saga, et l'on peut même dire que l'on sent une nette évolution dans le saga. Je ne veux pas dire par là qu'il y a une amélioration sensible de qualité vu que les deux tomes sont également aussi bien pourvus sur le fond que sur la forme. Non, ce que je veux dire, c'est que, comme une personne qui grandit au fil des années et des épreuves, Lady Smoke présente dans la continuité d'Ash Princess une version progressivement plus mature et sérieuse que jamais des personnages et de la tournure que prend l'intrigue.

Après l'écrasant danger que lui faisait courir la folie du Kaiser, Theodosia doit à présent faire face à la pression étouffante qu'exerce à son tour Dragonsbane et c'est là encore, tout comme avec la jeune Crescentia, une danse perpétuelle et instable pour comprendre les véritables intentions de ce parent retrouvé et peu enclin à l'effusion.

Alors que le vent de liberté qui souffle sur sa nouvelle existence est quelque peu terni par la menace des poursuites du tyran qui a ruiné sa vie et son pays, on découvre une nouvelle facette de Theo qui gagne en assurance mais se retrouve avec plus d'interrogations sur les bras que jamais. de même, presque tous les personnages déjà présents dans le premier tome se dévoilent sous un nouveau jour, et j'ai particulièrement apprécié le ressort comique qui s'est dégagé de ce deuxième opus, apportant un versant léger fort appréciable au milieu de ce climat toujours plus tendu et chargé en trahison.

Encore une fois, je me suis sentie chez moi au milieu des manigances mortelles, non plus de la cour kalovaxienne cette fois mais d'une autre forme de cour, plus internationale, pourrait-on dire. Si, tout comme au court du premier volet, je n'ai vécu aucune péripétie comme un retournement de situation incroyable tant il était aisé d'y voir clair dans les jeux de pouvoir de chacun, je n'en ai pas moins apprécié cette ambiance toujours un peu plus délétère. Plus il faut regarder où l'on met les pieds, plus je m'amuse, c'est comme ça 🤷‍♀️

L'action est très bien menée tout du long et plus le temps passe, plus le danger se resserre autour de Theodosia comme Kaa autour de Mowgli. "Aie confiance", voilà ce qu'enjoint notre héroïne à chacun de ses amis avant l'acte ultime et pour le moins courageux qui clôt ce second tome. Après les événements déterminants qui ont modifié une situation déjà par trop instable, difficile de savoir quelle tournure va prendre le destin de la Reine d'Astrée. Une chose est certaine, je serai au rendez-vous pour le prochain volet à paraître. Et vous ? 😉

-----
👑🔥
-----

Le petit mot de la fin 🖋

Ce retour sur le second tome de la saga « Ash Princess » n'est que le fruit d'une appréciation générale de la lectrice perdue au milieu d'une foule de tant d'autres que je suis. Les remarques, positives comme négatives, qui y sont établies ne sont que le reflet de mon avis personnel sur la question et ne sauraient s'autoproclamer références en la matière ☝

N'hésitez donc jamais à ouvrir vous-mêmes ce livre pour vous en faire votre propre avis et si je ne pouvais vous donner qu'un conseil, terminez-le quoi qu'il en soit, afin d'avoir toutes les cartes en mains pour vous prononcer sur la qualité de celui-ci dans son intégralité 😉

N'oublions jamais qu'un roman dont la lecture ne nous prend que quelques heures représente en réalité des mois de travail acharné de la part de l'auteur, qui a mis une importante part de lui dedans et qui a pris le risque d'exposer son bébé au reste du monde 💚
Lien : https://everytrickinthebooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Roman_eBVB
  04 août 2019
Les efforts de l'auteure ne se sont pas relâchés sur le deuxième tome de cette saga, et l'on peut même dire que l'on sent une nette évolution dans le saga. Je ne veux pas dire par là qu'il y a une amélioration sensible de qualité vu que les deux tomes sont également aussi bien pourvus sur le fond que sur la forme. Non, ce que je veux dire, c'est que, comme une personne qui grandit au fil des années et des épreuves, Lady Smoke présente dans la continuité d'Ash Princess une version progressivement plus mature et sérieuse que jamais des personnages et de la tournure que prend l'intrigue.

Après l'écrasant danger que lui faisait courir la folie du Kaiser, Theodosia doit à présent faire face à la pression étouffante qu'exerce à son tour Dragonsbane et c'est là encore, tout comme avec la jeune Crescentia, une danse perpétuelle et instable pour comprendre les véritables intentions de ce parent retrouvé et peu enclin à l'effusion.

Alors que le vent de liberté qui souffle sur sa nouvelle existence est quelque peu terni par la menace des poursuites du tyran qui a ruiné sa vie et son pays, on découvre une nouvelle facette de Theo qui gagne en assurance mais se retrouve avec plus d'interrogations sur les bras que jamais. de même, presque tous les personnages déjà présents dans le premier tome se dévoilent sous un nouveau jour, et j'ai particulièrement apprécié le ressort comique qui s'est dégagé de ce deuxième opus, apportant un versant léger fort appréciable au milieu de ce climat toujours plus tendu et chargé en trahison.

Encore une fois, je me suis sentie chez moi au milieu des manigances mortelles, non plus de la cour kalovaxienne cette fois mais d'une autre forme de cour, plus internationale, pourrait-on dire. Si, tout comme au court du premier volet, je n'ai vécu aucune péripétie comme un retournement de situation incroyable tant il était aisé d'y voir clair dans les jeux de pouvoir de chacun, je n'en ai pas moins apprécié cette ambiance toujours un peu plus délétère. Plus il faut regarder où l'on met les pieds, plus je m'amuse, c'est comme ça 🤷‍♀️

L'action est très bien menée tout du long et plus le temps passe, plus le danger se resserre autour de Theodosia comme Kaa autour de Mowgli. "Aie confiance", voilà ce qu'enjoint notre héroïne à chacun de ses amis avant l'acte ultime et pour le moins courageux qui clôt ce second tome. Après les événements déterminants qui ont modifié une situation déjà par trop instable, difficile de savoir quelle tournure va prendre le destin de la Reine d'Astrée. Une chose est certaine, je serai au rendez-vous pour le prochain volet à paraître. Et vous ? 😉

-----
👑🔥
-----

Le petit mot de la fin 🖋

Ce retour sur le second tome de la saga « Ash Princess » n'est que le fruit d'une appréciation générale de la lectrice perdue au milieu d'une foule de tant d'autres que je suis. Les remarques, positives comme négatives, qui y sont établies ne sont que le reflet de mon avis personnel sur la question et ne sauraient s'autoproclamer références en la matière ☝

N'hésitez donc jamais à ouvrir vous-mêmes ce livre pour vous en faire votre propre avis et si je ne pouvais vous donner qu'un conseil, terminez-le quoi qu'il en soit, afin d'avoir toutes les cartes en mains pour vous prononcer sur la qualité de celui-ci dans son intégralité 😉

N'oublions jamais qu'un roman dont la lecture ne nous prend que quelques heures représente en réalité des mois de travail acharné de la part de l'auteur, qui a mis une importante part de lui dedans et qui a pris le risque d'exposer son bébé au reste du monde 💚
Lien : https://everytrickinthebooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entournantlespages
  15 juin 2019
Aussitôt publié, aussitôt acheté ! Il me tardait de savoir comment la princesse de cendres allait devenir une véritable reine prête à tout pour reconquérir son pays. Et autant vous prévenir tout de suite, mon avis diffère largement de la majorité qui trouve que ce second tome est dans la lignée du premier. Pour ma part, Lady Smoke a été un petit calvaire à lire. Dès le début, il a fallu que je me familiarise à nouveau au style de Laura Sebastian qui produit des phrases parfois étrangement tournées et qui surtout, à certains moments, tient beaucoup la main du lecteur. Si j'avais réussi à passer outre ce genre de bizarreries dans Ash princess, ici ça m'a d'autant plus sauté aux yeux dû à la lenteur de l'intrigue. Second tome classique où l'auteure enveloppe son récit de longueurs pas forcément nécessaires et de réflexions répétitives de la part du personnage principal…
Il est tout de même intéressant de suivre Theosodia dans sa découverte du monde entre l'océan et Sta'Crivero où elle est accueillie par le roi Etristo. L'âme nullement charitable, si le roi propose l'asile à la reine déchue et à ses amis, c'est bien pour en profiter. Va alors s'officier dans son palais des rencontres entre Theosodia et des prétendants potentiels, dirigeants des autres pays indépendants, pour pouvoir obtenir une armée contre le Kaiser et ses forces en Astrée. L'auteure passe par ce biais des messages sur le droit des femmes, sur l'absurdité de certaines traditions favorisant un sexe par rapport à l'autre, sur l'immigration, etc…
Mais quelle lenteur… Franchement, je n'en voyais plus le bout à force de prendre ce livre et de le reposer cinquante pages plus tard. La première moitié a peiné à me remettre dans le bain ne se passant pas grand chose dans les deux cent premières pages. À part suivre l'introspection de Theo, ses doutes et ses envies au fil de son périple, qu'est-ce qu'il se passe de concret ? Après cette première moitié, j'ai encore eu plus de mal à m'accrocher, j'attendais avec espoir un retournement de situation qui est arrivé finalement assez tard. Mais le plus gros point noir pour moi est bien le personnage de Theo. Ce n'est pas la première fois qu'une héroïne devient niaise et insupportable mais alors là…
Si je comprenais son éternelle indécision à la cour du Kaiser en tant que prisonnière et princesse de cendres, je n'en pouvais plus de son déni face à ses sentiments pour Søren, de la manière avec laquelle elle joue consciemment avec les sentiments de Blaise, et de sa culpabilité de ne pas être ou de ne pas se conduire comme sa mère alors que leur vie ne sont pas comparable entre un règne pacifique d'un côté et un assujettissement au milieu d'un peuple opprimé et détruit de l'autre. Qu'elle assume ses choix et ses actes au lieu de culpabiliser à chaque fois qu'elle fait quelque chose qu'elle n'apprécie pas mais qu'elle se sent obligée de faire pour la reconquête d'Astrée et pour ses relations diplomatiques qui finalement ne l'intéressent guère. Elle veut tout sans rien donner en retour. Elle dit être prête à se sacrifier mais quand doit venir l'heure des actes, elle recule sans cesse. J'aurais vraiment voulu qu'elle offre bien plus que des mots et la fin ne me réconcilie pas totalement avec ce problème dans l'entièreté du roman. A cause de ça, le triangle amoureux est bien trop important.
Lien : https://entournantlespages.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
alapagedesuziealapagedesuzie   14 septembre 2019
Avec tes yeux qui scintillent, ta couronne de cendre et ta mère qui fut reine du feu. Tout le monde t'appelait Lady Thora, mais pour moi tu étais Lady Smoke, dame Fumée. Je savais qu'il suffisait de quelques années, quelques mois, pour que la braise s'éveille en toi, pour que tu te remettes à brûler avec assez d'ardeur pour lui échapper.
Commenter  J’apprécie          30
BellesEndormiesBellesEndormies   18 juin 2019
J’expose à Søren ce que j’ai de plus laid. Lâcheté, ruse, goût de la manipulation. Il le voit, il le comprend. Il s’absorbe en moi comme si j’étais son roman favori, lu et relu des dizaines de fois. Il en connaît tous les secrets mais y revient sans cesse.
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   03 août 2019
Tu as peut-être juste ce qu'il faut de courage et d'imprudence pour triompher.
Commenter  J’apprécie          30
AnnelodieAnnelodie   17 novembre 2019
Roi Etristo, puis-je vous prier très humblement de bien vouloir vous faire mijoter le fessier dans un bouillon de pinces de scorpions assaisonné à la fiente de vautour, avec une pincée de poudre de bouse de porc, pour le goût ? (P450)
Commenter  J’apprécie          00

Video de Laura Sebastian (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laura Sebastian
Découvrez trois sorties littéraires immanquables de septembre dans notre nouvelle vidéo !
---------------------- Les livres dont on vous parle dans cette vidéo : - La Coupure de Fiona Barton : http://bit.ly/2oNBkxH - Lucky boy de Shanthi Sekaran : http://bit.ly/2QcsZQn - Ash Princess de Laura Sebastian : http://bit.ly/2NmlmZe
Rejoignez notre Bookclub Bookeen : http://bit.ly/2ASauI7 et ne manquez pas notre article sur les 10 immanquables de septembre : http://bit.ly/2M5Oak2
---------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
---------------------- Musique de fond : I Will Not Let You Let Me Down (Instrumental Version) by Josh Woodward (licence CC) http://bit.ly/2qSEksB
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ash princess

A quel age Thora va elle être être enlevé par le Theyn lors de l'assiégement?

3ans
10 ans
6 ans
12 ans

13 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Ash Princess, tome 1 de Laura SebastianCréer un quiz sur ce livre

.. ..