AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812618183
Éditeur : Editions du Rouergue (02/01/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans cette petite ville secouée par les disparitions tragiques de plusieurs enfants, un vieil hôpital constitue le nouvel épicentre.
C’est là que le lieutenant Dapper, qui vient de retrouver son fils et de tuer son ravisseur, se retrouve hospitalisé après une blessure par balle. Là que Théo est examiné par médecins et psychiatres pour évaluer son état après trois mois de captivité. Là encore que planque un journaliste dépêché par sa rédaction pour écrire sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bazart
  12 février 2019
La folie Tristan est le titre d'un autre texte sur l'amour entre Tristan et Yseult, épouse du roi Marc et celui du nouveau roman de Gilles Sehban qui poursuit dans la veine très psychologique de Cirque mort, , publié l'an dernier où l'on retrouvait le même personnage principal de Dapper, un flic en perte de repères tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel, qui enquête,sur des disparitions d'enfants.
Son enquête s'oriente vers une institution pour enfants psychotiques dirigée par le docteur Tristan, un homme aux méthodes thérapeutiques particulièrement controversées.
"Il n'y avait pas d'un côté les forces du mal et de l'autre celles du bien. Il y avait une divinité à abreuver, une colère ancestrale à apaiser pour que le danger de la destruction disparaisse. Si on avait posé la question au docteur Tristan, sans doute aurait-il affirmé que le sacrifice de quelque chose en soi était inévitable dans ce processus de libération. le psychiatre avait écrit une longue étude consacrée à la supériorité de l'enfant traumatisé. "
Ce roman fleuve sur la folie dans tous ses apparats prend quantités de formes différentes et toutes d'une belle efficacité, qui vient basculer certaines de nos certitudes morales
Alors, certes on est un peu perdu si comme nous on n'a pas lu cirque mort, ( l'énigmatique Docteur Tristan, et tous les gamins du centre thérapeutique. étaient dans le premier volet et il nous manque des références pour les appréhender mais on reste assez admiratifs de la plume mélancolique , vénéneuse, et ample de ce trop méconnu Gilles Sebhan.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
lireetsortir
  20 février 2019
Après « Cirque mort », paru en 2018 aux Éditions du Rouergue, Gilles Sebhan revient avec « La folie Tristan ».
Le lieutenant Dapper vient de retrouver son fils disparu depuis 3 mois, et de tuer son ravisseur.
Hospitalisé pour une blessure par balle, Dapper se retrouve incapable de renouer les liens avec son fils.
Comment pouvait-il à la fois remuer ciel et terre pour retrouver son fils disparu et ne pas être capable de lui coller un baiser?
Maintenant qu'il a retrouvé Théo, il aimerait en savoir plus sur son passé d'enfant abandonné, trimballé de foyer en foyer.
Tandis qu'il part enquêter sur les mystères de sa propre naissance, des disparitions viennent meurtrir la ville. Il y a d'abord Marlène, qui avait pourtant informé le lieutenant de ses craintes, en venant demander une protection policière indiquant qu'on avait tenté de l'enlever. Dapper ne l'avait pas prise au sérieux, il ne lui reste qu'à s'en mordre les doigts, même s'il est désormais prêt à tout pour la retrouver.
Quel lien existe t-il entre la disparition de sa mère et le comportement étrange de son fils?
Un policier qui enquête sur lui-même, c'est à la fois comique et excitant.
« Peut-être était-ce l'épreuve qui lui avait été imposée depuis le début de son travail de policier : il avait mené toutes ces enquêtes pour mieux l'oublier, mais tout avait fini par le ramener vers l'origine… »

Lien : https://www.lireetsortir.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   22 janvier 2019
. Comme dans les peuplades anciennes, l’enfant avait été emmené loin de la tribu pour accomplir sa transformation. A présent, il se trouvait comme lié à un esprit frère, une sorte de chaman qui le guidait dans l’accomplissement d’une tâche ardue et essentielle. Il n’y avait pas d’un côté les forces du mal et de l’autre celles du bien. Il y avait une divinité à abreuver, une colère ancestrale à apaiser pour que le danger de la destruction disparaisse. Si on avait posé la question au docteur Tristan, sans doute aurait-il affirmé que le sacrifice de quelque chose en soi était inévitable dans ce processus de libération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BazartBazart   12 février 2019
Comme souvent, il y prenait le contre-pied des théories traditionnelles : là où tout le monde s’accordait à voir dans le traumatisme l’origine d’un empêchement et d’une souffrance, Tristan y distinguait au contraire le plus court chemin vers la réalisation de soi.
Commenter  J’apprécie          90
BazartBazart   22 janvier 2019
Un traumatisme, pouvait-on lire dans les ouvrages spécialisés, est une expérience de violence hors du commun au cours de laquelle l’intégrité physique et psychique d’un individu se trouve menacée. La gamme des événements traumatisants est large: violence physique, violence sexuelle, guerre, découverte inopinée d’un cadavre, suicide d’un proche.
Commenter  J’apprécie          20
BazartBazart   22 janvier 2019
Évidemment, ces récits ne valaient pas les recueils de poèmes que le garçon tirait lui-même avec son imprimante sur du papier coloré, ces plaquettes dans lesquelles parfois il recyclait des bouts de ses enquêtes et qui n’atteignaient jamais que quelques amateurs éclairés. Durant son séjour, dans un petit carnet, il avait ainsi noté un poème sur l’assassinat des adolescents, un autre sur l’arbre de pierre qui se dressait dans la chapelle, mais surtout il avait couché sur le papier son poème préféré, un hymne à la jeune bibliothécaire qui s’intitulait tout simplement Viviane et dans lequel il l’évoquait comme une figure fée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BazartBazart   12 février 2019
Le docteur Tristan n’était pas un mélancolique. La mélancolie naissait d’un regret, d’une nostalgie. Il fallait, pour être mélancolique, croire un peu en la vie, et imaginer qu’on y avait perdu quelque chose. Tristan accordait assez peu de prix à la vie, cette invention que les hommes se construisent pour pouvoir se vanter de choses qui continuaient pourtant à leur échapper. L’espoir et la peur constituaient les deux fragilités entre lesquelles l’homme persistait à se perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Gilles Sebhan (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Sebhan
GILLES SEBHAN EXPOSE A LA GALERIE FRÉDÉRIC MOISAN
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1581 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre