AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782812621253
192 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (06/01/2021)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Le lieutenant Dapper fait partie de ces hommes dont on attend qu'ils partagent leur science du mal. Au fil des années, n'est-il pas devenu un spécialiste de la question ? Mais il a beau avoir vu le pire, lorsqu'on découvre le corps profané d'un adolescent aux abords d'un camp de fortune où sont réfugiés des migrants qui survivent en se prostituant, il en fait une affaire excessivement personnelle.
Comme les grands héros tragiques, le policier va s'éve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bazart
  06 mars 2021
Noir Diademe est du nouveau roman de Gilles Sehban qui poursuit dans la veine très psychologique de Cirque mort, et de , Feu le royaume où l'on retrouvait le même personnage principal de Dapper, un flic tourmenté, en perte de repères tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel, qui enquête,sur des disparitions d'enfants.
"Comment imaginer qu'après avoir été horriblement mutilé, sans doute violé, laissé à l'état de cadavre dans un terrain vague, soumis aux intempéries comme un vulgaire détritus, le garçon allait subir l'ultime humiliation de ne pas recevoir de sépulture ? "
Lorsqu'on découvre le corps profané d'un adolescent aux abords d'un camp de fortune où sont réfugiés des migrants qui survivent en se prostituant, Dapper en fait une affaire excessivement personnelle et va s'acharner à offrir une sépulture à ce jeune migrant.
Une enquête tendue et bien glauque, qui ne cesse de sonder les affres de la transmission sous la plume mélancolique , vénéneuse, et ample de ce trop méconnu Gilles Sehban.
Une tragédie presque antique qui prolonge de belle manière le projet romanesque de l'auteur
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Killing79
  01 mars 2021
J'avais découvert par hasard le début de la série de Gilles Sebhan. Après un premier volume très singulier, l'univers s'est mis en place et il nous a offert une trilogie sombre et envoûtante. Je pensais que celle-ci était terminée. Pour mon plus grand bonheur, il n'en était rien et le lieutenant Dapper est de retour !
Il est lancé sur une nouvelle affaire qui a un lien étroit avec sa précédente. On reprend exactement où l'ancienne enquête s'était arrêtée. Les engrenages sont donc très vite remis en route. L'intrigue est assez bien ficelée mais ce n'est pas dans celle-ci que réside l'intérêt de cette aventure. Elle n'est qu'un prétexte pour continuer de suivre tous les protagonistes qui sont apparus au fil des épisodes. Ce sont eux qui font la particularité et la force de ces romans. Autour de l'inspecteur, désabusé et taciturne, ils apportent une part de folie et de fantastique à petites doses. Leurs apparitions récurrentes distillent du mystérieux dans l'histoire et rendent la lecture ensorcelante.
Gilles Sebhan continue de creuser les relations parent/enfant et la filiation génétique avec son héros torturé. Dans la même veine que le précédent, ce quatrième opus est un polar assez classique qui prend sa véritable dimension dans l'atmosphère créée autour du héros. C'est pourquoi, même si l'auteur essaye de nous rappeler les évènements du passé, je pense qu'il est important de lire les livres précédents pour vraiment profiter vraiment de l'ambiance générale.
Toujours aussi bien écrite, cette série nommée « le royaume des insensés » est une combinaison merveilleuse de romans noirs, qui savent me transporter dans leur sombre monde, me déstabiliser et marquer mes esprits. Autant vous dire que le prochain volet (le dernier selon mes sources !) est d'ores et déjà dans ma wish-list et que je l'attends de pied ferme !
Lien : https://leslivresdek79.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 janvier 2021
Dans son esprit, le sort du garçon se liait absolument aux gamins du centre et à son propre fils, Théo. Il semblait qu’un fil invisible reliait toutes ces jeunes âmes qui luisaient dans l’esprit de Dapper comme des lucioles. Est-ce que cette guirlande lumineuse lui indiquait un chemin ? Il soupira, grimaça, tenta de faire venir une idée, mais en vain. Il n’y avait aucun doute sur le sort que subiraient les pensionnaires du centre. La dispersion de la petite troupe paraissait inévitable. Et puisque les bâtiments n’étaient plus qu’un bois noir, aucun espoir ne subsistait. Il faudrait trouver des familles d’accueil pour les plus jeunes, un foyer pour les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 janvier 2021
Le policier était loin d’être le héros qu’on avait présenté dans les journaux. Ni même celui que ses collègues avaient fêté à son retour au commissariat, comme s’il avait triomphé de la Bête. Puisque c’est ce que Bauman avait fini par devenir dans les têtes. Semblable à une légende sanglante, on l’évoquait le soir à table dans la petite ville. Lionel, dix ans, n’avait pas voulu terminer sa soupe, la baffe de son beau-père avait fusé, tandis que sa mère gueulait qu’il devait s’estimer chanceux de ne pas avoir fini avec les parties intimes arrachées, lui qui ne cessait de sortir sans permission pour aller braconner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 janvier 2021
Il ne comprenait pas qu’à son âge, avec son expérience, le lieutenant n’ait pas souhaité passer le concours pour prendre sa place. Cette absence d’ambition lui paraissait inexplicable. Un refus impossible à justifier. Comme si Dapper ne voulait pas endosser le rôle de l’autorité. Pourtant ses qualités avaient abouti à la neutralisation d’une grande figure du crime organisé. Il y avait gros à parier que la police souhaiterait le récompenser. Même si, chaque fois qu’on voulait aborder la question avec lui, Dapper rejetait l’idée d’une médaille ou d’une promotion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 janvier 2021
On ne sait jamais si l’on croise l’enfance d’une victime ou d’un meurtrier. C’est la phrase qu’avait prononcée une journaliste à propos d’une enquête sur la jeunesse délinquante. La phrase du documentaire avait marqué Dapper. Il sentait obscurément que c’était une question qu’il n’avait cessé d’adresser à ce qu’il avait été. Il était persuadé que le passé n’est pas tout à fait accompli avant d’avoir engendré un certain nombre de conséquences.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BazartBazart   06 mars 2021
"La mort ne finit rien, elle creuse une question en nous qui s'étenise.. Ce n'est pas la mort mais cette question qui nous tuera."
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Gilles Sebhan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Sebhan
Gilles Sebhan nous présente l'intrigue de son nouveau roman, "Noir Diadème", à paraître au Rouergue le 6 janvier 2021.
autres livres classés : immigrantsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1183 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre