AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365350380
Éditeur : Warum Editions (16/04/2014)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Trois adolescents dans une Ford Mustang rose foncent à travers le désert. Orphelins, ils sont frères et soeurs. Obligés de se débrouiller par eux-mêmes, l'arme à la main, ils doivent sauvegarder à tout prix leur diamant d'âme que convointent les adultes qui croisent leur chemin. Bouleversés par la perte de leur mère, ils sont à fleur de peau et facile à berner, malgré leurs flingues. Seul l'amour qui les unit leur permettra d'arriver au bout de cette fuite en avant ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bibliotekana
  13 juillet 2014
Tout d'abord merci à Babelio pour son opération Masse Critique et aux éditions Warum pour l'envoi du livre.
De l'auteur, je ne connaissais que la pub Belin pour la FFF, diffusée lors des matchs de coupe du monde 2014 à la télé (oui, oui, le foot est utile parfois !). Son dessin est facilement identifiable.
De la maison d'édition, je ne connaissais… heu… rien… Mais je me suis rattrapée ! Elle fête ses 10 ans cette année (bon anniversaire à Benoît Preteseille et Wandrille Leroy !). Selon sa présentation sur leur site internet, « Warum est une maison d'édition de bande dessinée atypique qui a volontairement choisi de s'éloigner des codes du genre pour promouvoir avec humour une bande dessinée expérimentale et novatrice ».
En effet… je me suis sentie loin de mes sentiers battus arpentés régulièrement en tant que lectrice de BD… Je ne suis pas très fan de l'expérimental car en général je n'y comprends goutte…
« Love & kick boxing » s'inscrit dans la collection Décadence de l'éditeur, collection qui se caractérise par de « l'autodérision et des histoires absurdes », toujours selon les infos du site internet de Warum.
Cet album a été initié (les 22 premières pages) pendant les 24h de la BD organisées par « L'employé du moi » - maison d'édition belge – à Bruxelles en mai 2011, dont le thème était la fraternité parmi les membres d'un clan. Ensuite l'auteur a continué le projet pour en faire une BD à part entière.
J'ai d'abord flashé sur la couverture rose fluo, assez inhabituel comme couleur de mes lectures, puis l'excitation est un peu retombée avec les planches en noir et blanc. J'ai eu du mal avec les dessins, et par moment c'est tellement… - oserais-je dire bordélique ?- que je n'ai pas compris (le côté absurde ? expérimental ?), par exemple lorsque le personnage féminin entre dans un tunnel, voit Vishnu, et puis là, les neuf planches suivantes, j'ai perdu la connexion…
Si le contenu correspond au titre – les frères et soeurs s'aiment et se sauvent mutuellement de leurs ennemis, il y a de la bagarre -, je n'ai pas très bien saisi tout le propos… le réel et l'imaginaire sont souvent confondus, les morts reviennent à la vie, les trois héros ont un diamant d'âme dans le corps, leur voiture roule on ne sait trop à quoi… Je n'ai pas trouvé de fil conducteur, le récit m'a semblé plutôt décousu. Mais peut-être était-ce là le but de l'auteur : faire une histoire absurde, expérimenter selon les idées qui lui venaient et laisser les planches telles quelles, fruit d'une « écriture automatique » à la mode surréaliste. Dans ce cas, il n'y aurait rien à comprendre, juste à prendre les dessins comme ils viennent, profiter de chaque page. C'est l'interprétation la plus simple qui vienne à l'esprit, et je pense bien m'y conformer puisqu'elle me décharge de mon « inculture » envers ce genre de récit.
J'aurai au moins découvert autre chose et j'en remercie Babelio qui m'a offert la possibilité de dévier de mes lectures habituelles. Ça ne fait pas de mal d'expérimenter de nouvelles choses, même si je n'ai pas accroché au récit de Loïc Sécheresse. Je mettrai le livre de face dans ma bibliothèque, j'aurai le rose fluo à contempler, ça me rappellera la riche diversité du paysage éditorial de la BD !!
A tester donc pour les curieux qui souhaitent découvrir le cru de l'éditeur Warum et ainsi s'éloigner des codes habituels !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
x-livres-passion-x
  11 octobre 2014
C'est une bande dessinée qui me faisait très envie sur le site Libfly, et je l'ai donc lu dans le cadre de la Voie des Indés. La couverture est très jolie, très colorée, mais aussi originale, c'est d'ailleurs elle qui m'a le plus donné envie de parcourir cette bande dessinée.
On retrouve 3 frères et soeurs à bord d'une Ford Mustang rose. Ils sont armés et doivent se débrouiller pour survivre et se nourrir. Ils doivent à tout prix conserver, sauvegarder les diamants qu'ils portent en eux et qui représentent leurs âmes.
J'aime beaucoup l'idée de cette BD, mais malheureusement, si je n'avais pas lu le résumé avant d'avoir lu cette bande dessinée, je crois que je n'aurais pas compris beaucoup de choses. Heureusement que les dernières planches permettent une meilleure compréhension.
Les dessins sont en noir et blanc, et je les trouve plus ou moins réussis. Certaines planches sont magnifiques, mais d'autres sont trop floues et peut-être moins esthétiques. J'aime beaucoup les dessins des voitures, mais moins ceux des personnages.
En bref, c'est une bande dessinée à l'histoire originale et intéressante mais qui n'a pas su me séduire plus que ça. Je remercie tout de même le site Libfly et les éditions Warum pour cette opportunité !
Lien : http://romansurcanape.fr/lov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
NoniNomNom
  07 juillet 2014
L'opération Masse Critique de Babelio a encore frappé : cette fois, c'est la BD Love & Kick Boxing qui a atterri dans ma boîte aux lettres. L'album est signé Loïc Sécheresse et on constatera facilement que sa couverture rose fluo lui évite de passer inaperçu.
Notons qu'il s'agit initialement d'un projet réalisé en 2011 à Bruxelles à l'occasion des 24h de la BD organisées par L'employé du moi. Trois ans plus tard, l'histoire est passée de vingt-deux pages à une bonne centaine et est à présent publiée aux éditions Warum. Contrairement à sa couverture, l'ensemble est en noir et blanc. le décor est vite planté : à toute allure au volant d'un bolide, un grand frère, une petite soeur et un chien qui parle foncent vers on ne sait où et sont régulièrement attaqués par des agresseurs peu commodes. La suite n'est que baffes, gun fights, envolés graphiques et solides engueulades familiales additionnées d'une louche d'onirisme.
Love & Kick Boxing n'est pas un album de BD classique mais mérite l'attention, à condition d'adhérer au style du dessin. C'est à la fois mignon (tout en rondeurs, rappelant parfois les Chicou-Chicou) et bordélique, par moments à la limite de la lisibilité tant le trait est virevoltant. Un petit effort d'adaptation est donc nécessaire si l'on n'y est pas habitué, mais c'est le prix à payer pour profiter du spectacle. Quant à l'histoire elle-même, toute simple, elle n'en reste pas moins touchante. Cette BD est donc une belle découverte, un album atypique qui ne s'apprivoise pas du premier coup mais s'avère très sympathique. Non, le rose fluo n'est pas mort.
Lien : http://nonivuniconnu.be/?p=2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
f.lapree
  28 août 2018
Une histoire délirante où des personnages réssuscitent , sur un fond ésotérique de croyance mystique, des bagnoles, de la violences , un peu dans l' esprit mad max, sur un fond de désert. le graphisme nerveux , linéaire à l' encre de chine, est sympa..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BoDoi   18 août 2014
Un pur délire jouissif qui va toutefois un peu trop vite pour qu’on ait le temps de véritablement s’attacher aux personnages et saisir tous les enjeux de cette quête mystique.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana   06 juillet 2014
La paix. Vous les humains, vous dites toujours la chercher. Et puis vous vous foutez sur la gueule.
Commenter  J’apprécie          40
WandrilleWandrille   22 avril 2014
"j'aime chez Franquin le respect de ses voitures tout en leur donnant une personnalité folle. Une voiture ça ne s'invente pas... "
http://youtu.be/5R0CzWgLcKM
Commenter  J’apprécie          20
BibliotekanaBibliotekana   06 juillet 2014
Et tu n'es pas une petite fille quelconque.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Loïc Sécheresse (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Loïc Sécheresse
Loïc Sécheresse en interview pour planetebd.com
autres livres classés : absurdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15246 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre