AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791037716408
236 pages
Éditeur : Le Lys Bleu Editions (04/11/2020)
4.5/5   10 notes
Résumé :
Alex a tout perdu. Son ami d’enfance, Thomas, persuadé qu’il a droit à un avenir meilleur, ne le laissera pas tomber. C’est au fin fond de l’Ardèche que cet homme anéanti va se reconstruire, au sein d’une nature mystérieuse, qui l’inspire et parmi des gens simples qu’il apprend à aimer. La découverte d’une fleur d’apparence banale, que tout le monde croyait disparue, va bouleverser la vie d’Alex et l’obliger à affronter, à nouveau, la cupidité et la trahison. Mais c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 10 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Chroniqueuse
  12 février 2021
Ecrire un roman demande un travail considérable. Cela pourrait prendre quelques mois voir quelques années selon le rythme de chacun et le genre choisi. Il faut compter les recherches à venir pour mener à bien son roman . Catherine Secq mène sa cadence et peaufine son écriture par des romans polars avec la série de la Commissaire Bombardier , des livres qui font du bien et apportent de la bonne humeur ! Un nouveau roman est publié chaque année chez Librinova. Mais l'écriture d'un auteur réserve parfois bien des surprises par la sortie d' un nouveau roman avec un style littéraire qui diffère des autres. Catherine Secq signe “Parfois la vie ne tient qu'à une fleur “aux éditions le lys bleu .
Alex aime partir à la rencontre de la nature . le contact avec les plantes lui apporte une bouffée d'oxygène auquel se rajoute une curiosité sur les huiles essentielles.
Avec de solides connaissances en Biologie, il décide de poursuivre son initiation par des études en aromathérapie et phytothérapie. Bientôt , ces arômes n'auront plus aucun secret pour lui . Il saura fabriquer des doses pour aider les patients souffrant de maladies chroniques . Les vertus des plantes le fascine tout autant que l'apiculture depuis son enfance. A l'aide d'un voisin , il a pu s'initier à l'élevage des abeilles. Toutefois, certaines recommandations sont à suivre . le quotidien d'Alex consiste donc à suivre minutieusement l'évolution de ces princesses comme il aime tendrement les appeler , un bien précieux que son mentor a voulu lui léguer .
Diplômé, il lui reste à trouver l'emploi de ses rêves, travailler librement sans contrainte. Avec des parents aimants et un ami de coeur à ses côtés , la vie ne peut qu'être belle . Sa rencontre avec Emma , un jour de vacances va rajouter des étincelles à son avenir prometteur .
Tout se porte à merveille pour ce jeune homme . Sa vie se partage entre un nouveau travail , une relation sereine avec Emma , et les allers-retours de son lieu de résidence vers Milly-la-Forêt qui ne se tarissent pas pour surveiller ses protégées . Alex vit dans la peur de les perdre un jour . Les abeilles hantent ces nuits. Une infection pourrait leur être fatale…
De jour en jour, un projet occupe son esprit en secret de son amoureuse qui désire seulement fonder un foyer. Il suit son instinct et s'acharne à mener à terme son plan . Une décision qui lui sera fatale puisqu'il fera fausse route . Encore novice dans le monde du travail , les manipulateurs se donnent à coeur joie de tomber sur un homme comme lui qui s'adonne sans réfléchir au point de tout sacrifier pour atteindre son objectif et sans compter , une bien mauvaise idée en soi . Il se retrouve sur la paille du jour au lendemain . Plus personne sur qui compter et une dépression qui l'enveloppe graduellement.
Derrière une ambition farouche de parvenir à la gloire , il se trouve un homme charmant et intelligent mais quelque peu naïf . Signer un contrat avec une entreprise sans avoir au préalable mesurer toutes les conditions mène à la ruine. Aucun droit ne lui sera attribué , quel triste constat .
Comment retrouver la confiance en soi ? Comment parvenir à retrouver l'équilibre de sa vie ? Mes proches ont une mauvaise estime de moi . Bien des symptômes d'une dépression vont apparaitre suite à un choc émotionnel intense dans ce roman. Alex est ailleurs , totalement dépassé par ces malencontreux événements mais l'amitié frappe à sa porte , l'espoir est là !
L'erreur est humaine et il mérite une seconde chance. Toute personne a le droit de reprendre goût à la vie. le soutien de l'entourage encourage à une renaissance de soi . Catherine Secq dépose successivement les étapes que va suivre Alex pour retrouver une nouvelle direction vers le chemin de la vie. Il doit rester vigilant pour ne pas retomber de nouveau dans le piège . La vigilance et l'humilité restent les meilleurs atouts car les épines des roses rôdent autour de lui.
Catherine Secq confirme son talent avec “Parfois la vie ne tient qu'à une fleur “ . Un roman inoubliable qui incite à la réconciliation avec soi , panse les blessures de l'âme .
Un livre à lire absolument pour comprendre les aléas de l'existence et retrouver une certaine sérénité .
Il vous tente ?

Lien : http://chroniqueuse6.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Melaniedesforges
  29 janvier 2021
1. Alex, le personnage principal ?
Dans le résumé, tu comprends tout de suite que tu vas suivre la vie d'Alex. Alors, sur le principe, je suis d'accord, mais finalement, pour moi, ce petit gugus est loin d'être le personnage principal. Pour moi, la star du roman c'est avant tout Dame Nature. Que ce soit à travers l'apiculture au début de l'histoire ou encore la botanique finalement, c'est bien plus la Terre que l'on découvre qu'Alex. En fait, on en découvre tant sur elle qu'elle devient vraiment un personnage à part entière.
Ce n'est que mon ressenti, mais Alex et tous ses proches ne sont finalement qu'une excuse pour faire avancer l'intrigue et j'ai l'impression que l'auteure a voulu nous partager l'histoire de la Terre plutôt que celle d'Alex. Et je trouve ça beau. Je sais pas, ça fait ressortir le côté curieux de l'enfant qui sommeille en moi. Cette petite fille qui demandait à son grand-père, occupé les mains dans le terreau : « Pourquoi tu fais ça ? Et pourquoi faut mettre les graines maintenant ? Et pourquoi… ». Ouais, j'étais une gamine assez chiante…
Pour moi, l'intérêt premier de ce roman c'est d'en apprendre plus sur le pouvoir des plantes et surtout sur l'aromathérapie. Alors… Je ne suis pas une experte dans le domaine, et si ça se trouve, j'utilise le mauvais terme en parlant d'aromathérapie. D'ailleurs Google dit que c'est spécifique à l'utilisation des HUILES aromatiques, mais bon, tu m'as comprise ! En gros la science pour laquelle plante = remède.
Alors, pourquoi teinter tout ça de fiction ? Un bon vieux bouquin de science aurait fait l'affaire ! Ouais, mais sans avoir un attrait particulier pour ce type de science, tu serais allé acheter un pavé sur le pouvoir des plantes, toi ? Non, ne mens pas ! En saupoudrant le tout de fiction, Catherine Secq permet à tous de s'intéresser au sujet et peut-être même de le découvrir pour certains. Elle rend accessible et intéressante une science qui… malheureusement doit parfois faire face à pas mal de préjugés.
2. le récit d'une vie…
Mais il y a quand même de la fiction ! Et là encore, Catherine Secq a choisi un format assez original que j'avais déjà découvert avec Mélanie Daniel et son sublime roman le Ring. Elle a choisi de nous raconter la vie d'Alex de ses vingt ans à sa quarantaine et ce en 180 pages environ. du coup, forcément, tu survoles certaines périodes, tu vois le temps passer comme un film en accéléré.
C'est vrai que cela peu empêcher certains de s'attacher aux personnages, mais comme pour le roman de Mélanie Daniel, je trouve que Catherine Secq s'en sort très bien. Personnellement j'ai vraiment ressenti une attache pour Alex. Emma, par contre… Emma, je ne sais pas pourquoi, mais dès le début, je l'avais dans le pif. Mais finalement, détester ou aimer un personnage, ça revient au même : ça veut dire que l'auteur a réussi à le rendre assez réel pour nous provoquer des émotions à son égard.
Bref, à titre perso, je trouve que ce type de narration peut être un pari assez risqué puisqu'il apporte de gros risques face au côté attachants des personnages, mais pourtant, Catherine Secq a réussi l'exercice haut la main.
3. OK, on avait dit qu'on parlait pas polar, mais quand même…
Fais ce que je dis mais fais pas ce que je fais. Bon, je ne vais pas comparer ce roman à la célèbre saga de l'auteure, promis, mais c'est vrai qu'on retrouve un petit clin d'oeil au polar. Parce qu'un roman uniquement basé sur un mec qui découvre une plante, ça peut être cool, mais ça manque un peu de piment, de rebondissements !
Eh bien, sans sombrer dans le complot ou l'espionnage à la James Bond, Catherine Secq a réussi à nous instaurer un petit suspens pas déconnant. C'est vraiment bien amené puisque finalement, le roman se veut quand même très réaliste, donc on ne pouvait pas partir dans une épopée épique où un pauvre petit scientifique doit se défendre contre le gros méchant, j'ai nommé BIG PHARMA ! Non, on reste dans un récit plausible voir, je pense malheureusement pour certains, assez courant : Monsieur tout-le-monde qui se fait avoir par une entreprise en leur vendant son idée.
4. L'après-lecture
Alors, finalement, qu'est ce que ça donne en tournant la dernière page ? Je trouve que Catherine Secq a réussi son pari. On en apprend beaucoup dans ce roman, que ce soit sur la nature en elle-même, sur l'utilisation des plantes, leur préservation, leur étude… Des sujets qui pourtant ne sont pas les plus bancables de la littérature.
Pour ma part, les plantes et moi… On s'aime pas trop. C'est-à-dire que je dois les pousser vers une forme de suicide, je pense, parce qu'elles ne survivent jamais longtemps avec moi. Je n'y comprends rien et je ne cherche pas non plus à y comprendre grand chose. Et pourtant, j'ai trouvé cette parenthèse assez intéressante !
Je vais pas mentir, je ne suis pas le public cible et pourtant, j'ai quand même apprécié la lecture parce que, même sans être une fan du vert, je reste une curieuse et dès que ça commence à m'apprendre des choses, moi, j'aime bien !
Bon, et ce côté littérature blanche ? Bah, j'avoue que je suis pas convaincue à 100% que ce soit ce registre là qui lui colle le mieux à la peau. Je comprends la démarche de l'auteure. Elle veut nous motiver à toujours nous relever et à croire en nos rêves, même lorsque cela peut prendre des années, mais pour moi ce n'est pas forcément le registre qui définit le mieux son roman. Je vais être honnête : Je ne saurais pas vraiment où le classer. Vraiment, cette prédominance du thème botanique… Bah ça le rend un peu inclassable ! (Je sens que j'ai été totalement inutile sur ce point. Si, si, n'essaie pas de me rassurer !)
5. PÉPITE OU PAS PÉPITE ?
Comme je disais, la Nature a une place omniprésente dans le roman et je pense qu'il faut un minimum d'attrait pour tout ce qui touche à la botanique pour être 100% dans le public visé par ce roman. Pourtant, pourtant… Les propos sont si bien expliqués et surtout accessibles que finalement, tout petit curieux peut succomber aux charmes de ce roman.
Bon, clairement, si tout ce qui est plante et nature te rebute, essaie même pas, parce que là, tu vas en manger de la plante ! Mais si ta curiosité est piquée et que tu veux découvrir ce petit monde sans te prendre la tête avec un manuel de science, c'est une bonne introduction en la matière.
Lien : https://www.melaniedesforges..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carol_in_besac
  10 avril 2021
Parfois, la vie ne tient qu'à une fleur" de Catherine Secq @c.secq paru en novembre dernier aux éditions le lys bleu @lelysbleueditions
Résumé : Alex a tout perdu. Son ami d'enfance, Thomas, persuadé qu'il a droit à un avenir meilleur, ne le laissera pas tomber.
C'est au fin fond de l'Ardèche, que cet homme anéanti va se reconstruire, au sein d'une nature mystérieuse, qui l'inspire et parmi des gens simples qu'il apprend à aimer. La découverte d'une fleur d'apparence banale, que tout le monde croyait disparue, va bouleverser la vie d'Alex et l'obliger à affronter à nouveau, la cupidité et la trahison. Mais curieusement, c'est cette fleur qui va le sauver et rendre son destin exceptionnel.
"Tous ceux qui ont un jour trébuché pourront se reconnaître dans ce roman intense et sincère. Une belle histoire d'amour et d'amitié. Parce que nous avons tous droit à une seconde chance".
Cette fois-ci, nous n'avons pas à faire au commissaire Bombardier (poke les autres romans de @c.secq 😉) mais à Alex, un jeune homme, jeune biologiste spécialisé dans l'aromathérapie et la phytothérapie. Les vertus des plantes mais aussi du miel, à travers sa passion pour l'apiculture, le fascinent. Tout comme la Nature en général dans laquelle il trouve souvent du réconfort. Alex rêve de pouvoir créer un produit "naturel" les maux... Et c'est ce qu'il va mettre en oeuvre avec fougue et fracas... Alex, jeune et totalement naïf, fonce tête baissée et se fait avoir en beauté par un laboratoire pharmaceutique. Il y perd son travail, son argent, son épouse, ses rêves, sa dignité...
Grâce à Thomas, son frère de coeur, Alex va essayer de remonter la pente. C'est dans une petite cabane sans prétention, perdue au fin fond d'une forêt ardéchoise, qu'Alex va passer quelques années face à lui-même, à essayer d'oublier ses échecs cuisants du passé et se reconstruire. Il va renouer avec la Nature, les plantes et leurs bienfaits et aider les habitants du village à soigner leurs maux grâce à ses préparations, mixtures, décoctions, etc... La découverte d'une fleur va bouleverser la vie de notre protagoniste et l'obliger à vivre encore une trahison...mais les années ont passé et Alex est maintenant un homme avisé ! L'intrigue se met en place petit à petit et nous découvrons un nouvel Alex, plus sage, mûr et réfléchit. J'ai bien apprécié ce roman. On sent que l'autrice maîtrise très bien son sujet de part toutes les descriptions relatives à l'apiculture, l'aromathérapie, etc... Malgré des passages un peu longs, l'écriture de @c.secq Catherine est fluide et même captivante ! La Nature est vraiment très présente dans ce roman et l'autrice aborde également des thématiques comme la cupidité, la vénalité... Toutes ces personnes manipulatrices qui essaient de tirer profit d'une découverte.... Mais Catherine évoque également des sujets forts comme l'Amitié avec un grand A, l'amour, le soutien des siens, le courage, l'humilité, la reconstruction de soi, se donner une 2ème chance ! Je remercie @c.secq et @lelysbleueditions pour cet agréable moment de lecture !
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Elcantou
  06 avril 2021
Alex qui a tout perdu après avoir fait affaire avec des requins, qui ont sauté sur l'occasion de pouvoir voler un jeune homme qui a négligé de vérifier à qui il avait affaire....
Alex saura revenir à la vie dans un petit coin de paradis au fin fond de l'Ardèche, où il va renouer avec ses premiers amours pour les plantes. Il va aider les habitants grâce à ses potions et un jour il va trouver une fleur qu'il n'avait jamais vue et dont il n'avait jamais entendu parler, pour cette dernière, Alex va chercher auprès de tous ses pairs, qu'elle peut-elle être ? Même allant voir une des dernières vieilles femmes qui connaissait les plantes du coin... Mais pensez-vous que les gens vont tout révéler à un étranger ?
Peut-être cette plante est une mauvaise graine, qui est dangereuse ? Pour le savoir, Alex va essayer d'en savoir plus.
Ce texte sort des sentiers battus, dont Catherie Secq, nous avez habitué avec sa commissaire, mais franchement elle a fait de sacrées recherches pour un texte aussi abouti que celui-ci sur le thème de la phytothérapie.
Un thème que j'apprécie beaucoup, donc j'ai adoré cette lecture, après je ne vais pas vous cacher que les manières employer par certains requins m'ont étrangement rappeler l'attitude de certains autres requins dans un autre monde que la phytothérapie...
Je ne peux que vous conseiller cette lecture qui je suis sûre vous plaira à coup sûr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
sultanne
  11 janvier 2021
Amateur d'espaces verts ?
Sensible aux problématiques environnementales ?
Féru d'horticulture, de plantes vertes et de graines aux charmes secrets ?
Ce roman est pour toi…
Il parait que la vie ne tient qu'à un fil… mais parfois, elle ne tient qu'à une fleur. Ainsi en a décidé Catherine Secq. Son dernier roman fleure bon la France rustique et la simplicité de vie qui va avec. On y retrouve également ses thèmes de prédilection (la nature, la faune et la flore), pimentés d'un petit relent d'enquête policière… j'ai bien cru que la Commissaire Bombardier allait sortir des fourrés, attifée de son éternel perfecto, Paul Holo sur les talons…
Je suis désolée, Catherine, ça n'a pas matché cette fois-ci. J'avoue que les thèmes abordés, s'ils me touchent dans la vie réelle, je ne suis pas prête à les suivre encore en littérature. L'apiculture et l'herboristerie, la découverte d'une plante miraculeuse et les coups-bas de l'industrie pharmaceutique n'ont trouvé aucun écho en moi. Malgré les belles premières pages, qui m'ont montré une nouvelle facette de votre écriture, la légèreté de ton et la présence de nombreux dialogues ont fini par me faire décrocher…
Cela n'enlève rien, bien entendu, au travail de l'auteure. Je vous invite à juger par vous-même et à découvrir avec votre propre sensibilité ce petit roman engagé dans des problématiques, somme toute très actuelles.
********************
Pour échanger sur nos lectures, n'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram !
Lien : http://www.instagram.com/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CSecqCSecq   07 décembre 2020
Ce jour-là, la terre aurait pu s’écrouler que l’effet n’aurait pu être pire pour moi. Il s’en est suivi une période très sombre pendant laquelle j’avais perdu goût à la vie. Je me voyais dépérir chaque jour un peu plus, et sans le soutien sans faille de mes parents, sans l’intervention de Thomas, mon frère de cœur, qui m’a emmené ici, je pense que j’aurais quitté cette terre depuis longtemps. Cela fait déjà sept ans et c’est seulement maintenant que je renais, que je ressens à nouveau des émotions. C’est comme si je m’étais petit à petit réveillé d’un long sommeil. L’envie d’aller vers les autres, de progresser, de me battre, l’envie de vivre tout simplement est revenue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CSecqCSecq   07 décembre 2020
Alex dégage de son sac un coffret en métal qu’il ouvre et présente à Marinette, la vieille femme. Elle prend la petite boîte dans ses mains et, comme pour la photo, la rapproche le plus près possible de ses yeux si fatigués. Soudain, elle ferme les paupières et le visage ridé se met à sourire. Silence.
— L’arranègre ! L’arranègre !
Commenter  J’apprécie          00
CSecqCSecq   07 décembre 2020
Sa vie, la vie dépendait d’elles. Elles étaient toute sa vie. De cela, ni Alex, ni Étienne, ni personne n’y pourrait rien. C’était dans l’ordre des choses.
— Alors, mes princesses, comment ça va aujourd’hui ?
Commenter  J’apprécie          00
CSecqCSecq   07 décembre 2020
— Mais pourquoi avait-elle autant d’importance pour vous ?
— Ah ! ça, mon garçon. Ça… Je ne peux pas vous le dire.
— Pourquoi ?
— Parce que si je vous le dis, elle va disparaître à nouveau…
Commenter  J’apprécie          00

Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Meurtre bénévole" de Catherine Secq.

Sur quoi la commissaire prend-t-elle des notes sur l'enquête ?

un grand tableau blanc
un ordinateur portable
un cahier à grands carreaux

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Une affaire pour la commissaire Bombardier : Meurtre bénévole de Catherine SecqCréer un quiz sur ce livre