AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782862607474
132 pages
Éditeur : Autrement (17/01/2008)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
" Il tenait à son bleu comme si ce bleu était son destin. Et sans doute était-ce bien son destin. Il fallait qu'il parvienne à en dénicher. On finit toujours par trouver ce qui vous appartient. " Un potier mexicain, fier de son inimitable vaisselle bleue, la vend semaine après semaine sur le marché de Mexico, à une clientèle qui sait l'apprécier. Ne trouvant plus chez son fournisseur habituel " ce bleu, exactement " pour des raisons qui lui semblent lointaines - en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sachenka
  02 décembre 2019
Ce bleu, exactement, c'est un court roman, presque un conte. On y découvre Benito, un potier mexicain, qui vend habituellement au marché sa vaisselle d'un bleu spécial. Tous ses clients en rafolent. Mais voilà que son bleu n'est plus disponible et, conséquemment, sa marchandise prisée. Quand il va voir son fournisseur Fernandez, ce dernier lui dit qu'il n'en a plus, à cause de la guerre, là-bas, en Europe. Quel est le rapport ? Eh bien, ce Fernandez faisait affaires avec un certain Müller, lequel traitait avec une firme allemande. Seulement, voilà, la puissance de l'Axe est maintenant l'ennemie… Commence alors une quête, celle de Benito, pour trouver son bleu ailleurs. Quête, le mot est un peu fort. En s'activant les méninges, on peut trouver un message pour l'indépendance, l'autodétermination, l'ingéniosité, par rapport à la dépendance face à un marché cruel. Benoto, pauvre artisan, face au capitalisme, un monstre géant et indomptable… C'est sympa à lire. Je m'attendais à plus de profondeur mais c'est parfois agréable de se laisser aller dans une jolie histoire sans complications. Ce n'est pas du tout dans le style d'Anna Seghers et ses habituels thèmes sérieux mais aucun auteur n'est tenu de se cantonner à un genre en particulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
diablotin0
  25 novembre 2018
Je suis un peu déçue à la lecture de ce livre. La critique de Visages m avait mis l eau à la bouche mais je n'ai pas trouvé ce récit passionnant. La traduction ne facilite sans doute pas l imprégnation de l atmosphère qui règne dans le voyage fait par Benito, potier qui part de Mexico pour retrouver la couleur bleue tant appréciée par ses clients. Quelques mots en espagnol par ci, par là mais je ne comprends pas ce qu ils font là. Pourquoi ne sont ils pas traduits, qu est ce que cela apporte ?
Je ne regrette toutefois pas de m être plongée dans "ce bleu exactement" car j ai fais, grâce à la postface très intéressante, la connaissance de l auteur Anna Seghers.
Commenter  J’apprécie          380
visages
  30 novembre 2017
C'est l'illustration de couverture , peinture de D.Rivieraqui m'a attirée vers ce livre; et de fait ce récit proche du conte m'a plongée dans une fresque colorée et populaire tant par ses descriptions de paysages que son vocabulaire mexicain et, bien sûr,la quète du Bleu parfait pour Benito.Ce petit potier qui, sur conseil d'une tante mi-sorcière,mi-bonne fée va se lancer dans la quête de ce bleu, poudre indispensable à sa créativité qui n'est plus disponible chez son fournisseur.Il va devoir partir loin de sa famille, dans l'incertitude du lieu où il doit aller et du temps que cela va lui prendre.Ce périple va lui permettre de découvrir son pays sous des facettes inconnues , par le biais de plusieurs rencontres qui l'ouvrent également à d'autre façon de faire,de penser d'appréhender la vie. L'aboutissement de sa quête sera un bien plus précieux encore que la fameuse poudre bleue: l'indépendance.Son chemin est jalonné de ses rêves qui lui permettent de visualiser positivement son retour et lui donne la force de continuer. Tout ce parcours est une sorte d'allégorie politique qui dénonce la main mise de la petite bourgeoisie commercante sur le savoir faire des artisans mais aussi un encouragement à l'indépendance du Mexique contre les puissances étrangères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
diablotin0diablotin0   25 novembre 2018
"Bien qu'ici beaucoup de gens ou même tout le monde, soit très gentil envers moi, j'ai tout de même parfois l'impression d'être littéralement transformée en glace. J'ai l'impression d'être tombée à l'époque glaciaire tellement tout me paraît froid. Non pas parce que je ne suis plus sous les tropiques, mais parce que beaucoup de choses sont tout à fait oppressante et d'une froideur incroyable pour moi, qu'il s'agisse du travail, d'amitiés, de choses politiques ou humaines. " lettre de Anna Seghers à Georg Lukacs. Postface
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
SachenkaSachenka   02 décembre 2019
Bien que Benito ne sût pas très bien lui-même s'il croyait en Dieu, il ne permettrait pas qu'on dise du mal de la mère de Dieu.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Anna Seghers (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Seghers
?Transit?, de Christian Petzold - bande-annonce .Le cinéaste allemand Christian Petzold adapte le beau roman d?Anna Seghers publié en 1944 dans un grand film romanesque où se répercute subtilement l?écho des crises migratoires actuelles. Transit est à découvrir en salles mercredi 25 avril 2018. En voici la bande-annonce, en exclusivité pour telerama.fr
autres livres classés : mexiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
290 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre