AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355260315
203 pages
Éditeur : Nouvelles Editions Lignes (12/05/2009)
Résumé :
La singularité du crime nazi dans l'Histoire est aujourd'hui connue sous le nom d' "Auschwitz". Mais qu'en est-il exactement de cette singularité, qu'en est-il de la pensée de cette singularité ? Le propos de cet ouvrage est d'interroger des textes théoriques contemporains - philosophiques (Philippe Lacoue-Labarthe et Alain Badiou, mais aussi Martin Heidegger et Hannah Arendt), mathématiques (Jean-Yves Girard), psychanalytiques (Daniel Sibony), idéologiques ou antip... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
de
  02 novembre 2011
En hommage à Daniel Bensaid, en référence à son texte « Une thèse à scandale : La réaction philosémite à l'épreuve d'un juif d'étude » paru dans le numéro 14 de la Revue Internationale des Livres et des Idées
Cet ouvrage se confronte à une lecture de Philippe Lacoue-Labarthe (en regard de textes de Martin Heidegger et Hannah Arendt), au concept de « solution finale », aux parallèles douteux entre Auschwitz et les attentats du 11 septembre 2001 et à l'identification frauduleuse d'agresseurs antijuifs en France aux Maghrébins, enfin « à un courant de pensée réactionnaire soucieux d'identifier une politique égalitaire à un négationnisme ».
Mais surtout, ce livre d'étude précise des phrases et des mots est une formidable invitation à penser sur la singularité d'Auschwitz, sur ce que ne dit pas l'extermination de masse, sur la contingence, la détermination objective, la création ou la sacralisation du nom, les mathématiques, le vide de la raison de certaines choses, l'occultation de la question de l'être, la fabrication industrielle des cadavres ou comme le dit l'auteur « la fabrication répétitive, systématique, industrielle de rien », les prédicats identitaires, le négationnisme, le marquage et la persécution, etc.
Et pour redonner la parole à l'auteur, dans un dialogue avec Alain Badiou « Si bien que le Juif de l'étude et le philosophe pouvaient à présent conclure d'une voix, au sujet d'Auschwitz, que »la pitié la plus essentielle à l'égard des victimes (…) réside, toujours, dans la continuation de ce qui les a désignés comme représentants de l'Humanité aux yeux des bourreaux. » Or c'était là, nous semblait-il l'enjeu. »
Un magnifique ouvrage contre le non-esprit du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
de
  02 octobre 2012
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
dede   02 novembre 2011
Si bien que le Juif de l’étude et le philosophe pouvaient à présent conclure d’une voix, au sujet d’Auschwitz, que la pitié la plus essentielle à l’égard des victimes (…) réside, toujours, dans la continuation de ce qui les a désignés comme représentants de l’Humanité aux yeux des bourreaux
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ivan Segré (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ivan Segré
Ivan Segré : la réaction philosemite 6
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2109 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre