AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205071702
72 pages
Éditeur : Dargaud (20/03/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans Les Mains obscures de l'oubli, une histoire complète, les deux Espagnols Cava et Nicolau Segui abordent un sujet explosif et rarement traité – la question basque. Les Mains obscures de l'oubli commencent avec l'histoire de Pascal, un homme de main du milieu marseillais. Dans les années quatre-vingt, il passe un contrat avec un chef d'entreprise basque qui, racketté par l'ETA, refuse de payer. Le deal est simple : si le boss vient à mourir, Pascal doit tuer Itza... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Rob7
  06 avril 2014
Les Mains obscures de l'oubli commencent avec l'histoire de Pascal, un homme de main du milieu marseillais. Dans les années quatre-vingt, il passe un contrat avec un chef d'entreprise basque qui, racketté par l'ETA, refuse de payer. le deal est simple : si le boss vient à mourir, Pascal doit tuer Itzala, le responsable du rançonnement. À sa sortie de prison, Pascal apprend que le Basque est mort. Et Pascal est un homme d'honneur... Commence alors une plongée dangereuse et désespérée dans une société rongée par la peur et le silence, où une seule chose est sûre : à la fin, les victimes innocentes sont oubliées.
Commenter  J’apprécie          31
Erik_
  20 novembre 2020
Les mains obscures de l'oubli est un polar dans la plus grande tradition avec celui qui sort de taule après 20 ans pour un crime qu'il n'a pas commis en endossant la responsabilité du fils du chef de la mafia locale. Marseille sera encore à l'honneur. Quel bonheur que d'y vivre !
J'avoue avoir été ralenti par une narration assez bavarde. La fluidité du récit en prend un sacré coup. Cependant, c'est intelligent dans l'écriture et du coup, on arrive à se maintenir non sans effort. Il s'agit de savoir si notre gars va pouvoir honorer sa promesse faite à quelqu'un qui est mort assassiné par l'ETA. Il est en effet question de terrorisme mais également d'honneur.
Autre reproche : la couverture ne reflète absolument pas le propos de cette BD. On a droit à un déguisement sorti du carnaval de Venise pour illustrer une société secrète. J'avoue ne pas avoir compris l'allusion ou le sens profond car je ne fais pas le lien.
Au final, c'est pas mal mais ce n'est pas ce que je préfère.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BoDoi   23 juin 2014
C’est austère, amer, érudit, sombre. Mais tellement puissant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   08 avril 2014
Sans être virtuose, il remplit son office et instaure, par son trait jeté et ses couleurs envoûtantes, des ambiances qui conviennent parfaitement à ce type de récit. Sans oublier une couverture à la composition originale et d’une rare élégance.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   02 avril 2014
Une oeuvre qui aborde avec talent et intelligence la question basque. Un titre à découvrir sans hésiter !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   20 novembre 2020
L'argent est une troisième main.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox