AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Félix Jobbé-Duval (Illustrateur)
ISBN : 2203135611
Éditeur : Casterman (16/04/2004)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 250 notes)
Résumé :
Christine et Gabrielle s'étonnent : comment un garçon aussi gentil que François peut-il autant craindre les autres ? C'est que François n'a pas toujours eu affaire à des gens aimables et que sa bosse lui a souvent valu sarcasmes et moqueries...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
MissG
  21 novembre 2010
C'est à ce jour mon préféré parmi les livres de la Comtesse de Ségur car même s'il a été écrit il y a longtemps il reste d'actualité et traite de thèmes modernes tel l'amour filial, l'abandon d'une mère pour vivre ses plaisirs, l'égoïsme, la différence.
Christine est le personnage central, elle est mal aimée de ses parents, surtout de sa mère qui ne pense qu'à elle et à organiser des fêtes tandis que son père ne dit rien. Elle est maltraitée par sa bonne qui la fait passer pour une petite fille désagréable alors qu'elle ne demande qu'à être aimée.
Heureusement pour elle, elle rencontrera François et son père, qui l'aimeront comme une soeur/une fille.
Car François connaît lui aussi la solitude et le rejet des autres, il est bossu.
J'ai beaucoup aimé le parcours de cette jeune fille et l'évolution de ses sentiments.
Le personnage de Paolo est aussi très important et très touchant.
C'est sans doute l'histoire avec la plus belle et la plus juste morale de toutes les oeuvres de la Comtesse de Ségur.
En tout cas celle qui montre le mieux que la gentillesse finit toujours par payer dans la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Yumiko
  11 novembre 2015
Dans le cadre d'un challenge, j'ai pu ressortir ce roman qui était l'une de mes lectures préférées en étant enfant. Je ne saurais dire combien de fois je l'ai lu, mais cela devait être plus d'une dizaine de fois. Depuis, je n'avais jamais retrouvé François et Christine, ces enfants si attachants qui sont en partie pour quelque chose dans le choix de ma profession.
J'ai été surprise de me rappeler aussi peu de l'histoire, aussi ce fut une belle redécouverte. Je dois admettre que je n'ai toutefois pas été autant emballée que quand j'étais enfant, mais malgré tout j'ai passé un excellent moment avec ce roman. J'ai trouvé que certaines scènes étaient un peu longuettes et sans grand intérêt voire un peu faciles quand même. Tout est un peu trop parfait dans ce récit, mais en même temps cela n'entache en rien les thèmes principaux du handicap et de la différence qui restent mis à l'honneur de belle façon.
Si tout est bien qui finit bien, l'auteur sensibilise admirablement son jeune public à la différence et je trouve que son livre offre une belle ouverture d'esprit. Par des mots simples et des événements plausibles, elle les pousse à accepter l'autre et à se montrer bon envers lui. Si le côté pieux prend une place un peu trop importante à mon goût, le discours n'en reste pas moins important et admirable. Il faut dire que notre chère Christine passera par bien des déboirs et qu'il est bien difficile de rester insensible face à ce qu'elle vit. C'est à se demander qui d'elle ou de François à la vie la plus compliquée...
Ce sont des personnages comme je les aime et qui nous donnent envie de changer, d'être auprès d'eux, de les soutenir, bref de les avoir comme amis. du coup, c'est avec nostalgie que nous leur disons au revoir, triste de déjà les quitter après ce bout de chemin tellement touchant.
En bref, j'ai retrouvé avec plaisir ce livre qui a marqué mon enfance et si tous les éléments ne m'ont pas touchée de la même façon en tant qu'adulte, j'apprécie toujours autant cette belle histoire de tolérance, d'amour et d'amitié. Une onde de fraîcheur dans ce monde de fous!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lafilleauxchaussures
  14 mai 2019
Un livre dès plus charmant de la Comtesse de Ségur. On est vite pris dans l'histoire, ou c'est surtout centré sur François et Christine, ou on a beaucoup de tendresse pour ces deux personnages. Je me demande si La Comtesse de Ségur n'a pas eu des ennuis avec l'une de ses bonnes, c'est la deuxième histoire que je lis ou une bonne est méchante, cruelle et surtout bonne à rien faire. Et se pauvre François toujours à sujet des moqueries, on envie sa complicité ensuite avec Christine, qui est très attachante, et le père de François une perle, un père parfait en tout points. Je me régal à chaque histoires de cette bonne Comtesse, c'est vraiment un plaisir à lire à chaque fois.
Commenter  J’apprécie          70
Prudence
  24 novembre 2018
Toujours beaucoup de bons sentiments, de morale, de religion comme toujours dans les romans de la Comtesse de Ségur. J'ai aussi apprécié celui là, avec toutefois une pointe pointe de déception parce que tout est bien qui fini bien mais un peu trop.
[Spoiler] A la fin du livre, François le bossu, le bon, le doux, le merveilleux François n'est plus bossu et ça renforce les stéréotypes des bons gentils qui sont beaux et des moches ou difformes qui sont mauvais même si ce livre prétend lutter contre.[/Spoiler]
Il y a aussi des souffrances très inutiles, mais qui font partie des chemins initiatiques martyrs qu'affectionnent la Comtesse.
Encore une fois elle prend la défense des enfants, en abordant cette fois la maltraitance par négligence.
Commenter  J’apprécie          60
MAgathe
  23 août 2016
Ah la Comtesse de Ségur ! Elle a bercée toute mon enfance, même si mes préférés restent "Les petites filles modèles" et "Les malheurs de Sophie" j'ai une tendresse particulière pour François, la douce Christine et Paolo bien entendu !
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   04 juillet 2012
Chère et bonne Camille, la Christine dont tu vas lire l’histoire te ressemble trop par ses beaux côtés pour que je me prive du plaisir de te dédier ce volume. Tu as sur elle l’avantage d’avoir d’excellents parents ; puisses-tu, comme elle, trouver un excellent François qui sache t’aimer et l’apprécier comme mon François aime et apprécie Christine ! C’est le vœu de ta grand-mère, qui t’aime tendrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
YunnlithYunnlith   29 août 2015
Écoutez tous ! Écoutez-moi, Paolo. Zé dis et zé zoure qué lorsque cet enfant, que la signora appelle Esoppo, aura vingt et oune ans, il sera aussi grand, aussi belle que son respectabile signor padre. C’est moi qui lé ferai parce que l’enfant est bon, qu’il m’a fait oune énorme bienfait, et… et que zé l’aime.
Commenter  J’apprécie          50
AgathocleAgathocle   02 avril 2014
Un livre que je n'ai pas relu depuis mon adolescence donc cette critique sera partiale. Mais il faut dire que c'est un roman très fort et qui contient un événement tellement tragique que 30 ans après je croyais encore que c'était François le héros qui était mort dans l'incendie!!!!!!! Cet événement m'a profondément marqué. Je ne crois pas qu'on peut lire ces livres pour enfants avec le même regard. Trop d'expérience dans le ressenti d'un adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PrudencePrudence   24 novembre 2018
Je suis habitué d'entendre rire de moi. Cela ne me fait rien; c'est seulement quand papa est là que je suis fâché, parce qu'il est toujours triste quand il entend se moquer de ma bosse. Il m'aime tant, ce pauvre papa!
Commenter  J’apprécie          00
PrudencePrudence   24 novembre 2018
Gabrielle. - Je serais bien fâchée d'avoir un frère bossu!
Christine. - Et moi, je serai bien heureuse d'avoir un frère si bon!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Comtesse de Ségur (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Comtesse de Ségur
Les malheurs de sophie - Episode 1 à 5 (VF)
autres livres classés : enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

François le bossu de la Comtesse de Ségur

Comment s'appelle la cousine de Christine ?

Françoise
Gabrielle
Christine
Bérangère

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : François le bossu de Comtesse de SégurCréer un quiz sur ce livre