AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Félix Jobbé-Duval (Illustrateur)
EAN : 9782203135642
192 pages
Éditeur : Casterman (03/06/2004)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 165 notes)
Résumé :
Gaspard aime l'école, il aime lire, écrire, compter. Mais son père, lui, s'en fiche bien de l'école: quand à la ferme il y a du travail pour tous les bras, c'est tant pis pour la lecture et l'écriture. Et d'abord, est-ce qu'elle met du pain dans la huche, cette école?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
thedoc
  02 mai 2016
La comtesse de Ségur dans « La fortune de Gaspard » nous conte l'histoire de deux frères. L'un, Gaspard, instruit, ambitieux, qui rejette son milieu d'origine et rêve d'un avenir brillant ; l'autre, Lucas, plus modeste, pas doué pour les études mais attaché aux valeurs familiales et de la terre. L'un rentre le soir les mains tâchées d'encre tandis que l'autre les a noircies par la terre. Alors que le père des deux garçons ne voit pas d'un très bon oeil les aspirations de Gaspard vers l'école, ce dernier réussit à entrer au service de Monsieur Féréor, propriétaire d'une fabrique. Prêt à tout pour gagner la confiance de celui qu'il considère comme un mentor, Gaspard oublie morale et humilité pour assouvir ses ambitions

« La fortune de Gaspard » est sûrement un des titres de la comtesse de Ségur qui m'a le plus marquée. Abandonnant pour une fois ses gentils petits enfants de bonne famille, la comtesse nous entraîne dans une famille paysanne où les deux fils n'ont vraiment rien en commun. Mettant en avant le rôle d'ascenseur social que joue l'instruction à cette époque, elle en profite pour nous décrire le monde industriel où le jeune Gaspard va évoluer, n'oubliant pas sa morale finale : Gaspard aura beau avoir réussi dans la vie, il ne réussira sa vie qu'en découvrant la bonté et la piété.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ChatDuCheshire
  01 juillet 2015
Bizarrement c'est l'un des romans de la bonne Comtesse qui m'a le plus marquée, l'ayant lu plusieurs fois dans l'enfance. La trame en est pourtant extrêmement moralisatrice, le message étant : travaille bien, fais ce qu'il faut et tu seras récompensé, Gaspard étant issu d'un milieu pauvre mais parvenant à s'élever par le travail, en commençant par l'école.
Sans doute cette lecture apparaîtra-t-elle passablement science-fictionnesque pour un jeune d'aujourd'hui, tant l'éducation de l'époque peut apparaître dure par rapport au règne actuel de l'enfant-Roi. En ce qui me concerne, ayant vécu mon enfance avant cet avènement, j'en ai tiré un enseignement précieux qui, peut-être, semblera également suranné à bien des jeunes d'aujourd'hui : que l'éducation et les études sont primordiales et qu'il importe de les pousser le plus loin possible, en fonction des capacités de chacun. Car l'éducation ne sert pas qu'à se positionner en vue d'obtenir un boulot, elle permet de s'enrichir l'esprit et, sans doute, à mieux se connaître en tant qu'être humain. Un gamin lancé trop tôt dans la vie dite "active" le regrette souvent par la suite et les cas de personnes reprenant les études tant bien que mal par la suite sont légion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
badpx
  25 août 2017
D'après Wikipédia, c'est un roman balzacien... voilà un bien grand mot.
Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de mes lectures de mon enfance sur cette auteure, mais il me semble bien que c'est toujours la même veine : c'est très très moralisateur.
J'ai été un peu étonnée au début de ma lecture, le récit est principalement fait de dialogue, on est presque dans la pièce de théâtre par moment.
Les représentations sont très manichéennes, et j'ai l'impression que c'est beaucoup trop simpliste, même si cette lecture ne s'adresse pas à des adultes.
Commenter  J’apprécie          30
MadameElephant
  11 mars 2020
Mon petit plaisir d'enfance. Deux enfants, très différents, ont une vision opposée de l'école. Tout deux sont attachants, tout deux ont raison, tout deux savent ce qu'est le bonheur. Mais lequel est aimé?
Une belle oeuvre pour la jeunesse, pleine de bons sentiments, mais sans être trop mièvre.
Commenter  J’apprécie          30
antoinefacebook
  24 mai 2013
J'ai trouvé très amusante la lecture jusqu'à le mariage de Gaspard mais... mais depuis l'histoire a raté un peu avec la disparition des personnages comme le père Thomas, Lucas, M. Frolichein... et puis tout se déroule autour de Mina, la femme de Gaspard... elle pleure trop et pour tout... et elle est exagérément "bonne", elle va a la messe, donne son argent aux pauvres, veut que son mari et son beau-père deviennent des bons chrétiens... trop de moral!.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
MacabeaMacabea   12 janvier 2017
Seulement, mon travail m'est bon pour la santé; il me donne de la force, de l'appétit et du sommeil; et toi, avec tes livres, tu te fatigues la tête, tu deviens malingre, tu dors mal, tu rêvasses un tas de choses qu'on n'y comprend rien; et, en somme, tu es fatigué plus que moi, tu es sérieux comme un âne et paresseux comme un loir.
Commenter  J’apprécie          31
mandrake17mandrake17   09 décembre 2016
Il n'y a déjà pas tant de différence entre la fatigue du fermier et la fatigue de l'école. Seulement, mon travail m'est bon pour la santé; il me donne de la force, de l'appétit et du sommeil; et toi, avec tes livres, tu te fatigues la tête, tu deviens malingre, tu dors mal, tu rêvasses un tas de choses qu'on n'y comprend rien; et, en somme, tu es fatigué plus que moi, tu es sérieux comme un âne et paresseux comme un loir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlaisAlais   04 août 2013
Ce n'est pas s'humilier que reconnaître ses torts ; au contraire, c'est se relever. C'est d'être mauvais et injuste qui vous met à terre; c'est d'être bon et juste qui vous grandit.
Commenter  J’apprécie          30
mandrake17mandrake17   24 décembre 2016
Gaspard n'était pas pleinement satisfait; il ne pouvait se défendre de quelques inquiétudes sur son avenir. L'ambition pénétrait peu à peu dans son coeur et le rendait silencieux et maussade. Ses premiers succès semblaient l'attrister au lieu de lui donner le bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake17   09 décembre 2016
Il n'y a déjà pas tant de différence entre la fatigue du fermier et la fatigue de l'école. Seulement, mon travail m'est bon pour la santé; il me donne de la force, de l'appétit et du sommeil; et toi, avec tes livres, tu te fatigues la tête, tu deviens malingre, tu dors mal, tu rêvasses un tas de choses qu'on n'y comprend rien; et, en somme, tu es fatigué plus que moi, tu es sérieux comme un âne et paresseux comme un loir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Comtesse de Ségur (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Comtesse de Ségur
Vous l'attendiez, voici enfin le premier épisode du tout nouveau podcast des éditions du Masque : Conversation dans le noir. Chaque jeudi, nous vous proposerons une conversation téléphonique entre éditrice et auteure à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce premier épisode c'est Louise Mey qui ouvre le bal avec une conversation passionnante autour des femmes, de l'écriture et du militantisme en temps de confinement. Nous vous souhaitons une bonne écoute !
Extrait lu : https://fal.cn/extraitladeuxiemefemme
Oeuvres citées : Comtesse de Ségur Les quatre filles du docteur March - Louisa May Alcott Fred Vargas Série Kay Scarpetta - Patricia Cornwell Ecriture : Mémoires d'un métier - Stephen King
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comtesse de Ségur

Quel était le nom véritable de la Comtesse de Ségur?

Sophie Alexeïevna
Sophie Rostopchine
Sophie Tolstoï
Sophie Evtouchenko

10 questions
243 lecteurs ont répondu
Thème : Comtesse de SégurCréer un quiz sur ce livre