AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012014633
310 pages
Éditeur : Hachette (12/09/2007)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 177 notes)
Résumé :
Décidément, les idées de Sophie tournent toujours à la catastrophe ! Avec ses frères, Léonce et Arthur, elle teint un mouton en noir, brûle les poils du chien Bijou, et manque de mettre le feu à sa robe... Même quand ses cousins se réunissent pour raconter des histoires, la fillette ne peut s'empêcher de leur jouer des tours ! Pourtant, Louis parvient à captiver la malicieuse Sophie en racontant que sa tante, une nuit, a trouvé un cadavre sous son lit...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
litolff
  28 octobre 2012
Ce livre publié en 1862 est dédié aux seize petits-enfants que la Comtesse de Ségur avait alors. La dédicace est dans ces termes :
" Je voulais, mes chers petits-enfants, que chacun de vous eût son nom en tête d'un de mes ouvrages, mais votre nombre , toujours et rapidement croissant, a dépassé mon courage, et je vous réunis tous en une seule dédicace, qui ne sera, je l'espère, pas la dernière, quoique tous les ans je perde une année de vie, comme le dirait le bon M. de la Palisse. Encore un peu de temps, et je garderai le silence, pour cacher au public les infirmités de mon esprit ; vous en serez les seuls chers petits confidents.
Votre grand'mère
COMTESSE DE SÉGUR"
Née Rostopchine
La Comtesse de Ségur y raconte donc les menues aventures d'enfants sages qui portent les prénoms de ses petits-enfants ainsi que les frasques de garnements taquins ou méchants qui, eux, portent d'autres prénoms ! Quant aux bêtises de Sophie, il s'agit bien entendu des siennes. Enfin quand on parle de bêtises, ou de méchanceté, il faut relativiser car tous ces affreux passeraient aujourd'hui pour des enfants modèles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sagebooker
  05 août 2013
Ces bons enfants ne font pas forcément que dans les bons sentiments, et on trouve toujours dans les histoires de la comtesse de Ségur trace des récits cruels ou effrayants qui lui ont été fait dans sa propre enfance. Sous l'aspect poli et bien élevé de ses titres et personnages, il y a toujours quelques indices de choses beaucoup moins lisses.
Commenter  J’apprécie          80
Wyoming
  21 décembre 2018
La Comtesse de Ségur a vécu à une époque où les enfants étaient éduqués ou au moins élevés alors qu'aujourd'hui beaucoup trop nombreux poussent comme ils peuvent sans les repères nécessaires leur permettant de devenir petit à petit capable de discerner. Les "bons enfants" de la Comtesse n'étaient pas des petits saints et faisaient les bêtises tout à fait normales pour leur âge, ils n'étaient pas meilleurs que ceux du 21ème siècle, on s'occupait d'eux, grande différence avec maintenant. Son livre a bien sûr vieilli et peut quand même être utilement lu par petits et peut-être grands.
Commenter  J’apprécie          30
Lepkducomen
  24 avril 2017
Un livre d'une auteure française incontournable, la Comtesse de Ségur.
Ce livre n'est pas l'un de ses plus célèbres et je pense que cela s'explique par la chose suivante: Avec "Les bons enfants" on sourit parfois, on s'ennuie souvent. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti. N'ayant lu que celui-là, je ne peux pas l'affirmer que c'est aussi le cas des autres oeuvres de la Comtesse, je ne l'espère pas tout au moins.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
litolfflitolff   28 octobre 2012
Ce n’est pas pour te reprocher l’usage que tu as fait de ton dessert, ma chère enfant, que je t’adresse ces questions, mais pour m’assurer de ta bonne action. Je me doutais que tu avais porté à Léonce ce que tu enfournais si habilement dans ta poche. C’est bon et généreux à toi. Je n’ai pas voulu que tu fusses privée de ton dessert, et j’ai fait apporter ce qui t’en revenait. Mange-le, mon enfant, et sois toujours bonne et généreuse comme tu l’as été ce soir. Tu n’en seras pas toujours récompensée en ce monde, mais le bon Dieu, qui voit tout, répandra sur toi ses bénédictions et t’aidera de plus en plus à devenir meilleure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
OutOfTimeOutOfTime   11 septembre 2019
- Valentine :
Quelle différence y a-t-il, papa, entre le cœur et la conscience ? Où est la conscience ? Est-ce qu'elle est près du cœur ?

- M. de Régis :
La différence, mon enfant, c'est qu'avec le cœur nous aimons, nous nous affligeons, nous nous réjouissons ; et avec la conscience nous sentons que nous faisons mal ou bien, nous sentons que nous avons mérité une punition et que nous l'aurons. Et c'est pourquoi, Léonce, tu avais ce malaise, cette tristesse qui te rendait malheureux quand tu étais méchant.

- Léonce :
Ah ! je comprends, je comprends. Je peux raccommoder le chagrin que j'ai fait, et je ne peux pas empêcher la punition que j'ai méritée.

- M. de Régis :
Précisément ; tu as très bien compris.

- Valentine :
Papa, vous ne m'avez pas dit où est la conscience. Je ne la sens nulle part.

- M. de Régis :
C'est qu'elle n'est nulle part. C'est une pensée ; tu ne peux pas voir ni toucher tes pensées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LepkducomenLepkducomen   15 avril 2017
Maman a bien raison; une pénitence injuste ou trop forte met en colère et donne envie de mal faire pour se venger.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Comtesse de Ségur (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Comtesse de Ségur
Vous l'attendiez, voici enfin le premier épisode du tout nouveau podcast des éditions du Masque : Conversation dans le noir. Chaque jeudi, nous vous proposerons une conversation téléphonique entre éditrice et auteure à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce premier épisode c'est Louise Mey qui ouvre le bal avec une conversation passionnante autour des femmes, de l'écriture et du militantisme en temps de confinement. Nous vous souhaitons une bonne écoute !
Extrait lu : https://fal.cn/extraitladeuxiemefemme
Oeuvres citées : Comtesse de Ségur Les quatre filles du docteur March - Louisa May Alcott Fred Vargas Série Kay Scarpetta - Patricia Cornwell Ecriture : Mémoires d'un métier - Stephen King
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comtesse de Ségur

Quel était le nom véritable de la Comtesse de Ségur?

Sophie Alexeïevna
Sophie Rostopchine
Sophie Tolstoï
Sophie Evtouchenko

10 questions
242 lecteurs ont répondu
Thème : Comtesse de SégurCréer un quiz sur ce livre