AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782234019065
157 pages
Stock (30/11/-1)
4.2/5   5 notes
Résumé :
C'est à la fin du Xe siècle que Sei-Shonagon, dame d'honneur à la cour de l'impératrice Sadako, rédigea ces Notes de l'Oreiller. Elles appartiennent au genre nommé zoui hitsou, littéralement "au courant du pinceau", et se composent sans plan, ni méthode, d'anecdotes, de pensées, de remarques impromptues et d'aperçus saisis sur le vif. Qu'on en juge par les titres de quelques brefs chapitres : " Choses qui font battre le cœur ", "choses qui font rougir de honte", "ch... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Les notes de l'oreillerVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Le plaisir d'une cérémonie de thé (un Sencha), la beauté d'un bouquet de fleurs "Ikebana", et la quiétude d'un jardin Zen...

Le Zouihitsou est un carnet de notes intimes où Sei Shonagon y livre son coeur et son âme.

Les Japonais apprécient beaucoup ces ouvrages, aux notes fantaisistes et variées qui répondent à leur état d'esprit, en contemplant le Fuyi-Yama.

Sei Shonagon (elle s'appelait, croit-on Takoushi ou Akiko) était dame d'honneur auprès de l'Impératrice Sadako qui aimait ses traits d'esprit et sa poésie.
-" Des moineaux qui nourrissent leurs petits. Passer près de l'endroit où l'on amuse de petits enfants."

Les courtisans comparaient Sei Shonagon à la fleur du cerisier, séduisante et amusante, celle qu'on célèbre au Printemps, pour "Hanimi":
-"Quand vient le printemps
Les arbres se revêtent et de fleurs et de feuilles
Pourquoi le doux printemps
Ne fait-il pas fondre la glace de mes larmes?"

Printemps, été, automne...
-" En automne, j'aime le soir, lorsque le soleil darde ses derniers rayons sur la crête des montagnes qui semblent moins lointaines."
Commenter  J’apprécie          943
J'ai essayé le livre parce que des amis aimaient bien.
Il y a indéniablement de beaux paragraphes très poétiques, de jolies phrases et idées.
Pourtant on aperçoit aussi que la mentalité de cette courtisane est régulièrement méprisante.
De toute façon, qu'on aime ce qu'elle écrit ou pas, j'ai trouvé cette manière d'écrire assez fatiguante et aussi lassante. Faut reconnaitre que des amis "aimaient bien" mais ne l'avaient non plus pas lu entièrement ;).
Je vais reprendre un bon roman qui se lit d'une traite, c'est plus pour moi.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
 Au printemps, à l’aurore, j’aime à voir le ciel brumeux s’éclaircir peu à peu, tandis que des nuages violacés s’étendent comme de minces rubans et flottent encore sur les monts.

En été, j’aime la nuit. Je l’aime quand la lune y brille et, aussi, quand elle est obscure, et que les lucioles s’entrecroisent çà et là, répandant une faible lueur. Et même quand il bruine, comme la nuit est belle !

En automne, j’aime le soir, lorsque le soleil couchant darde ses derniers rayons sur la crête des montagnes, qui semblent moins lointaines. Les corbeaux, qui se hâtent vers leur nid, volent par trois, par quatre, par deux. C’est d’une tristesse ravissante. 

— Début dans la traduction de Kuni Matsuo et Émile Steinilber-Oberlin (Cosmopolite Stock)
Commenter  J’apprécie          85
Au printemps, à l’aurore, j’aime à voir le ciel brumeux s’éclaircir peu à peu, tandis que des nuages violacés s’étendent comme de minces rubans et flottent encore sur les monts.
Commenter  J’apprécie          30
Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Des roses trémiières desséchées,
Les objets qui servirent à la fête des poupées.
Un jour d"oisiveté, il pleut, on trouva les lettres d"un homme qu"on aima jadis.
La nuit, quand il fait clair de lune .
Un éventail de chauve-souris de l"an passé.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : 10e siècleVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1238 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

{* *}