AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781092499187
Éditeur : LE LONG BEC (21/08/2015)
3.63/5   26 notes
Résumé :
Fischerman's Wharf, baie de San Francisco, dans les années 60. Nous sommes au petit matin et il pleut. Un homme élégamment vêtu est allongé au sol. Il reprend péniblement conscience. Il est blessé à la tête et tient un flingue dans sa main. A quelques pas de lui, le cadavre d'une jeune fille qui baigne dans son sang. Il doit se tirer au plus vite. Mais il ne se souvient de rien. Il ne sait pas ce qu'il fait là. Il ne sait même pas qui il est. S'il veut survivre, il ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 26 notes
5
1 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ari
  28 décembre 2015
Etats-Unis, San Francisco, années '60, un homme se réveille au beau milieu de la nuit, sous une pluie battante, un flingue à la main, le cadavre d'une fille à côté de lui. Il se relève et constate qu'il ne se souvient de rien, même pas de son nom.
De fil en aiguille, il retrouve son chemin vers son appartement, vers son histoire.
Une bd bien ficelée, une enquête policière plutôt classique mais bien prometteuse et pleine de rebondissements.
J'ai beaucoup aimé le fond. Un peu moins les dessins pas très fins à mon goût mais qui correspondent parfaitement au genre.
Je remercie les Editions du Long Bec et Babelio Masse critique de m'avoir fait découvrir cette BD. Je me réjouis de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          50
Noctenbule
  11 mars 2021
Avant même de rentrer dans l'histoire, la bd se démarque par son aspect graphique. Déjà la couverture est assez intrigante. Un fond noir, le titre en assez gros caractère jaune et un homme surpris avec du sang et une arme à feu. Et on sait tout de suite que l'histoire sera en deux tomes "Tome 1/2 - Gila Monster". Nous savons que nous allons faire face à un mystère avec des morts et de l'amnésie. Ce dessin par informatique est travaillé comme un hommage aux vieux films américains en noir et blanc. Un choix esthétique assez rare qui amène ici à faire forte impression tout de suite. Surtout que Pascal Regnauld joue avec beaucoup avec une palette réduite, une ambiance grise, une ambiance marron et juste le rouge, comme trace de sang en ressors. le visage des personnages sont très expressifs et souvent burinés, usés par la vie. de son côté, Roger Seiter, nous mène petit à petit à l'identité de cet homme. Même s'il ne sait pas encore vraiment qui il est. le lecteur lui sait qu'il est tueur à gage et un excellent. D'ailleurs, on assiste à une superbe scène où il tue un mec qui le suivait dans le bus en effaçant les traces. Qui est la femme qui était à ces côtés et pourquoi on veut le buter? Tout est là pour titiller notre curiosité pour connaître les dessous d'une affaire qui s'annonce complexe. Sans surprise, on se donne rendez-vous au deuxième épisode, suite et fin. 
Lien : https://wp.me/p1F6Dp-9SD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  13 novembre 2020
J'ai bien aimé ce polar par son ambiance graphique assez particulière dans l'Amérique des années 60 en passant de San Francisco à New-York. On commence par suivre un homme amnésique couvert de sang avec le cadavre d'une femme à proximité. Il va y avoir une course contre la montre pour échapper aux forces de police qui vont enquêter très activement. Cela va se corser un peu par la suite par le meurtre d'un sénateur et de sa maîtresse.
Bref, le lecteur arrive tout de même à comprendre les enjeux de ce récit grâce à une parfaite fluidité des scènes et des dialogues. Depuis quelque temps, c'est un argument que j'utilise pour savoir si j'ai aimé un polar ou pas. Très souvent, les histoires sont beaucoup trop alambiquées et on se perd véritablement. Là, il y a eu un réel effort du scénariste même si la trame est plutôt assez classique. Oui, ce n'était pas le moment d'avoir un trou de mémoire.
Commenter  J’apprécie          10
YannC
  09 septembre 2015
Premier volume d'un diptyque, intitulé Gila Monster, Trou de mémoire est une bande-dessinée ambitieuse écrite par le prolifique Roger Seiter. Accompagné par Pascal Regnauld pour le dessin et paru aux Editions du Long Bec, une jeune et prometteuse maison d'édition alsacienne, Roger Seiter nous livre, avec cette histoire, un polar noir, pur et dur, dans la tradition du genre.
L'histoire s'ouvre sous une pluie battante, sur l'un des pontons de Fisherman's Wharf, à San Francisco. Nous sommes en 1964. Un homme reprend conscience, il saigne, il a une blessure à la tête. Un revolver auprès de lui. Plus loin ? Rien de moins que le cadavre d'une femme. Il s'interroge : qui est-elle ? L'a-t-il tué ? Mais quelque chose de plus effroyable surgit à lui-même : il ne sait plus qui il est. « Il ne se souvient de rien » [page 6] nous précise le récitatif, sorte de voix-off qui sera omniprésente dans l'histoire, nous narrant le trouble qui envahit l'homme, privé de ce qui caractérise le plus un individu : son identité. Il va partir en quête, remonter l'étroit chemin qui lui révèlera d'abord son nom, ses noms même, Robert Wilson dans un premier temps (« le nom de Robert Wilson lui semble un peu bidon, nous dévoile la voix-off, mais ce n'est pas grave » [page 15]), Milton Gilford lorsqu'il parvient dans ce qu'il semble être son appartement.
La suite sur mon blog :
http://unepauselitteraire.com/2015/09/09/trou-de-memoire-tome-1-de-pascal-regnauld-et-roger-seiter/
Lien : http://unepauselitteraire.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
the_bill
  20 octobre 2016
En voilà une bande-dessinée, qu'elle en est sympathique...
Un bon polar qui se déroule aux Etats-Unis, avec un crime pas beau du tout sur le port de San-Francisco. Un amnésique ensanglanté. Et une quête de son identité se lance en parallèle de l'enquête de police.
Un petit scénario bien sympathique, sans poncifs, rythmé.
Ce qui donne le charme à l'ouvrage, c'est bien le dessin et la mise en couleur.
Un style, un trait de crayon vraiment dans le sens du scénario. Beaucoup de noir et blanc, du rouge évidemment et quelques couleurs pastels.
Voilà. Moi je suis convaincu et attend la suite avec impatience.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   27 août 2015
Un début de polar très prometteur qui demande impérativement une conclusion que l’on espère très prochaine.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   29 février 2016
- As-tu déjà entendu parler de Suspectum ?
- Suspectum ? C’est censé être quoi, ça ?
- Une légende ! Un tueur qui peut se faire payer un demi-million de dollars pour un contrat !
- Un demi-million ?!
- Oui, mais avec un résultat garanti à cent pour cent !
- Tu plaisantes ? Et puis c’est quoi ce nom à la con ?
- Tu n’es qu’un ignare, Aaron ! Heloderma Suspectum est le le nom latin du Gila Monster. Le type dont je te parle est comme le lézard venimeux qui hante nos déserts ! Une fois qu’il a mordu impossible de lui faire lâcher prise ! Il ne libère sa proie que quand elle est morte.
- Et qu’est-ce que tu sais d’autre à propos de ce Suspectum ?
- La rumeur prétend qu’il habite New York ! C’est un ancien snober des forces spéciales. Un tireur fabuleux, capable d’atteindre une cible à un kilomètre. L’exécution de Pattersson est bien dans son style ! Par contre, il n’aurait jamais abattu une pauvre fille avec un vulgaire 38 ! Ce n’est ni sa manière de procéder, ni le genre de contrat qu’il accepte.
- Que sais-tu d’autre à son sujet, Alvin ?. Je veux coincer ce salopard !
- Je suis désolé, Aaron, mais personne ne sait rien à propos du Gila Monster ! Je te l’ai dit ce type est un véritable courant dahir ! Il travail peu et n’accepte que les très gros contrats.
- Il faut bien que ses clients le contacter d’une manière ou d’une autre ?
- J’ignore comment ça se passe ! J’imagine que quelque chefs mafieux savent où le trouver. Mai il y a peut-être un truc qui pourrait t’aider. Il y a urne rumeur qui prétend que Suspectum souhaite décrocher ! Qu’il vient d’exécuter son dernier contrat.
- D’après ce que tu viens de me raconter ça m’étonnerait que le crime organisé le laisse faire ! Effectivement ! Il sait bien trop de choses et la mafia aurait décidé de s’en débarrasser ! Mais c’est certainement plus facile à dire qu’à faire ! Pour commencer, il faudrait déjà parvenir à le localiser, ce qui est loin d’être évident. N’oublions pas que Suspectum, ça peut également se traduire par fantôme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Erik_Erik_   13 novembre 2020
C'est pas compliqué, en politique, il suffit d'avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Roger Seiter (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roger Seiter
Trou de mémoire : Combien de temps un homme peut-il survivre sans respirer ? de Pascal Regnauld et Roger Seiter aux éditions du Long Bec
Gilford Milton enquête toujours sur lui-même. Plus que jamais, il a besoin de retrouver sa mémoire pour retrouver sa vie. Une existence qui, au fur et à mesure qu'il la découvre, lui paraît de plus en plus compliquée. Il a maintenant la certitude d'avoir gagné beaucoup d'argent comme tueur à gage. Mais il n'est pas pour autant au bout de ses surprises. Non seulement, il a visiblement plusieurs adresses à New-York, mais en plus, il a une petite amie et une famille. Ou plus exactement, il a un frère. Il compte bien sur ce dernier pour l'aider à retrouver des souvenirs. Mais contacter ce frangin inespéré n'est pas la meilleure idée qu'il va avoir. Et surtout, cette initiative-là, il risque de la payer très cher ?
http://www.lagriffenoire.com/57906-bd-trou-de-memoire-combien-de-temps-un-homme-peut-il-survivre-sans-respirer--vol2.html
Trou de mémoire de Pascal Regnauld et Roger Seiter aux éditions du Long Bec
Imaginez un type qui se réveille au petit matin sur le port de San Francisco avec une blessure à la tête, un flingue à ses côtés et le cadavre d'une fille quelques mètres plus loin. Même s'il est sonné et a mal au crâne, il comprend immédiatement qu'il est dans la merde et qu'il va avoir les flics sur le dos. S'il ne veut pas finir sur la chaise électrique, il a intérêt à se barrer vite fait. Mais pour aller où ? Car il réalise tout à coup qu'il a totalement perdu la mémoire. Il ne se souvient ni de son nom, ni de sa vie. le voilà obligé de fuir la police tout en menant une enquête sur lui-même. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il va aller de surprise en surprise...
http://www.lagriffenoire.com/332-bd-trou-de-memoire-gila-monster-vol1.html
Vous pouvez commander sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4169 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre