AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848104236
Éditeur : Emmanuel Proust (15/11/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
L’irréprochable Lord Montbarry, à la surprise de tous, rompt ses fiançailles avec la respectable Agnès pour épouser en Allemagne une sulfureuse aventurière. Scandale ! Pour échapper au déshonneur, il fuit à Venise où il loue un somptueux palais. Loin de Londres, l’aristocrate anglais meurt dans des circonstances mystérieuses… laissant à sa jeune épouse une fortune colossale ! Il n’en faut pas plus pour éveiller les soupçons du romancier Wilkie Collins, grand amateur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
mariech
  10 janvier 2013
Angleterre au 19 ième siècle , Lord Montbarry rompt brutalement ces fiancailles avec une jeune fille de la bonne société et se marie précipitamment avec une très jolie femme qui semble être une aventurière .
Il quitte Londres pour Venise , accompagné de sa jeune épouse et de son frère à elle . A Londres , le scandale fait rage , les langues se déchaînent contre l'aventurière , contre Lord Montbarry qui a osé rompre des fiançailles .
Mais rien ne se passe comme prévu , Lord Montbarry tombe gravement malade et décède après quelques semaines passées à Venise .
Mort officiellement d'une pneumonie , mais la société d'assurances va enquêter sur cette mort mystérieuse avant de payer la colossale assurance-vie . Mais les apparences sont-t-elles comme elles le paraissent , le mystère n'est-il pas encore plus épais ?
Une BD en 2 tomes , donc dans ce premier tome , nous n'aurons pas la réponse .
J'ai bien aimé cette BD même si je dois attendre que le deuxième tome soit publié pour connaitre la clé de l'énigme , j'aime beaucoup cette période de l'histoire , la mise en pages , les couleurs sépia , une bonne évocotion de l'époque . Merci à Babélio pour cette Masse Critique .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Syl
  20 janvier 2013
Venise, novembre 1877,
Lord Montbarry invite sa jeune épouse, la comtesse Narona et le frère de celle-ci, le baron Rivar, à passer la froide saison de l'hiver dans un vieux palais vénitien.
La demeure authentique offre des étages aménagés avec raffinement, mais garde ses autres quartiers au sous-sol insalubres. Elle ne peut espérer dans l'immédiat d'autres rénovations car sa magnificence a attiré la convoitise de riches financiers pour faire d'elle un palace.
Le baron Rivar est très curieux des dépendances… même vétustes, elles seraient idéales pour installer son laboratoire de chimie.
A Londres,
Au « Jessop Club », une réunion se tient sur l'achat d'une résidence vénitienne que l'on ambitionne de transformer en un hôtel luxueux, et les investisseurs se concertent sur la confiance que l'on peut accorder à un tel projet… Des finances, la conversation s'oriente sur un autre sujet : le récent mariage de Lord Montbarry et le scandale occasionné. La comtesse Narona serait une aventurière de la pire espèce, avide de fortune et mante religieuse à ses heures…
Henry Westwick, le jeune frère de Lord Montbarry, écoute les commérages. Navré et fâché par cette histoire, il songe à sa jeune cousine Agnès qu'il aime en secret depuis fort longtemps. Elle était promise à Montbarry et se retrouve à présent la victime ridicule de ce désaveu.
A Venise,
En peu de temps, des faits étranges se passent. Lord Montbarry se dispute avec sa femme et enjoint à son (hypothétique) beau-frère de les quitter, la gouvernante démissionne, le factotum Ferraris tombe malade et disparaît, il émane de la demeure des odeurs pestilentielles qui s'échappent des caves… jusqu'au jour où…
A Londres, février 1878,
« Toutes mes condoléances, Mr Westwick !… »
Lord Monbarry est mort d'une bronchite malgré tous les soins apportés par sa femme. Ce décès surprend son entourage qui délègue à Mr Wilkie Collins, avocat, le rôle d'enquêter à Venise…
.
Tiré du livre de Wilkie Collins, « L'hôtel hanté », entre Londres et Venise, l'histoire de ce premier tome plante les décors, présente les personnages et suggère un meurtre, une énigme presque incompréhensible, nébuleuse. On se laisse mener sans pouvoir accéder au moindre indice et sans pouvoir étayer nos suspicions. On se doute que la trame du scénario est complexe, que les évidences sont trompeuses… mais à quel point ? Là, est la subtilité de cet album qui nous laisse tergiverser jusqu'à la lecture du second volume.
Comme je ne peux broder sur l'enquête, ou alors échafauder mille pistes trop farfelues, je m'attarde sur les planches…
J'aime le trait, les couleurs, les détails et l'ambiance qui s'en dégage, la toile de fond paraît plus travaillée que le reste. Pour les portraits, ceux des hommes sont plus intéressants que ceux des femmes. le caractère des personnages est bien traduit… Agnès a la douceur, la délicatesse, la comtesse Narona a le regard dur… Cependant, connaissant la réputation de Wilkie Collins à égarer le lecteur dans de machiavéliques impostures et pensant que les auteurs de cette bande dessinée ont suivi son esprit, j'explore avec plus de minutie les expressions esquissées, cherchant la droiture et la fourberie.
J'ai aimé cet album, il me tarde donc de lire la suite ! En attendant, il ne me reste qu'à sortir de mes étagères quelques meurtres à élucider…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IreneAdler
  28 novembre 2012
Lord Mountbatten fuit le scandale de son mariage à Venise, dans un palais. Tandis qu'à Londres on ne parle que de cela, des nouvelles inquiétantes parviennent d'Italie : le lord décède brutalement et mystérieusement et son coursier disparait, plongeant son épouse dans le désarroi. L'enquête commence...
Je ne peux pas juger de la qualité de l'adaptation, n'ayant pas lu le roman (d'ailleurs épuisé) de Wilkie Collins. Mais c'est un premier tome qui pose les jalons de l'enquête, qui ménage le suspens tout du long, jusqu'à la fin, qui soulève un mystère e plus. Un tome prometteur, donc. Les graphismes sont assez classiques, les couleurs franches, les décors travaillés. Tout pour passer un bon moment en somme.
Commenter  J’apprécie          80
Titine75
  21 janvier 2013
En novembre 1877, Lord Montbarry s'installe à Venise pour y passer l'hiver avec son épouse pour leur lune de miel. Les y accompagne le baron Rivar, le frère de Lady Montbarry, étrange personnage féru de chimie. Ce mariage fut une véritable surprise pour la famille de Lord Montbbary. Tout d'abord parce qu'il n'a rencontré sa femme que quelques semaines plus tôt ; ensuite parce qu'il était fiancé à Agnès Lockwood, sa cousine. Cette soudaine décision fait beaucoup jaser à Londres : Lady Montbarry serait en fait une aventurière intéressée uniquement par l'argent (son mari a souscrit une assurance-vie de 10 000 livres) et que le baron Rivar serait en fait son amant. Pendant que les langues vont bon train dans la capitale anglaise, des choses étranges se déroulent dans la palais vénitien loué par Lord Montbarry. L'intendante démissionne ; Mr Ferraris, le courrier, a disparu ; Lord Montbarry tombe subitement malade. Quand ce dernier décède, la compagnie d'assurance décide d'envoyer un enquêteur. Une autre personne se rend également à Venise pour éclaircir l'affaire : Wilkie Collins qui connaît la famille du Lord.
"Venise hantée" est adaptée du roman de Wilkie Collins "L'hôtel hanté" que je n'ai malheureusement pas encore lu. La bande-dessinée se composera de deux volumes. je ne peux pas comparer avec le livre mais je trouve l'histoire bien scénarisée et bien mise en place dans ce premier volume. le suspens et la future enquête se dessinent (c'est le cas de le dire !) progressivement. La disposition des cases est cinématographique avec des plans larges sur les lieux où se déroulent l'intrigue, des zooms progressifs sur des personnages, des gros plans sur les visages.
Le dessin est très classique mais c'est une volonté de la maison d'édition qui veut une narration claire et accessible. le graphisme est extrêmement soigné et détaillé. Les décors, Venise et Londres, sont très bien rendus. Il y a également une belle recherche sur le noir très profond qui donne une ambiance crépusculaire et inquiétante à Venise.
Le premier volume de "Venise hantée" m'a beaucoup plu grâce à son intrigue et à son graphisme soigné. J'attends le deuxième tome avec impatience pour connaître le dénouement.
Lien : http://plaisirsacultiver.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fantine
  28 mai 2013
Librement adapté du roman de William Wilkie Collins, cette version BD de L'hôtel hantée est, selon moi excellente.
Les illustrations sont tout simplement magnifique, je dirais même mieux, sublime.
En ce qui me concerne, j'attends avec impatience la parution du 2eme et dernier tome.
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (2)
BulledEncre   25 janvier 2013
Un premier tome plaisant, mené de main de maitre par des spécialistes du genre.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   14 janvier 2013
Un album d’ambiance qui ne démarre véritablement que par son final (trop) théâtral et fait espérer un second opus plus mouvementé !
Lire la critique sur le site : BDGest
Videos de Roger Seiter (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roger Seiter
Trou de mémoire : Combien de temps un homme peut-il survivre sans respirer ? de Pascal Regnauld et Roger Seiter aux éditions du Long Bec
Gilford Milton enquête toujours sur lui-même. Plus que jamais, il a besoin de retrouver sa mémoire pour retrouver sa vie. Une existence qui, au fur et à mesure qu'il la découvre, lui paraît de plus en plus compliquée. Il a maintenant la certitude d'avoir gagné beaucoup d'argent comme tueur à gage. Mais il n'est pas pour autant au bout de ses surprises. Non seulement, il a visiblement plusieurs adresses à New-York, mais en plus, il a une petite amie et une famille. Ou plus exactement, il a un frère. Il compte bien sur ce dernier pour l'aider à retrouver des souvenirs. Mais contacter ce frangin inespéré n'est pas la meilleure idée qu'il va avoir. Et surtout, cette initiative-là, il risque de la payer très cher ?
http://www.lagriffenoire.com/57906-bd-trou-de-memoire-combien-de-temps-un-homme-peut-il-survivre-sans-respirer--vol2.html
Trou de mémoire de Pascal Regnauld et Roger Seiter aux éditions du Long Bec
Imaginez un type qui se réveille au petit matin sur le port de San Francisco avec une blessure à la tête, un flingue à ses côtés et le cadavre d'une fille quelques mètres plus loin. Même s'il est sonné et a mal au crâne, il comprend immédiatement qu'il est dans la merde et qu'il va avoir les flics sur le dos. S'il ne veut pas finir sur la chaise électrique, il a intérêt à se barrer vite fait. Mais pour aller où ? Car il réalise tout à coup qu'il a totalement perdu la mémoire. Il ne se souvient ni de son nom, ni de sa vie. le voilà obligé de fuir la police tout en menant une enquête sur lui-même. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il va aller de surprise en surprise...
http://www.lagriffenoire.com/332-bd-trou-de-memoire-gila-monster-vol1.html
Vous pouvez commander sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : veniseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
302 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre