AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de nameless


nameless
  06 septembre 2016
Court roman de 142 pages, La folle histoire relate la vie de Ben, fils d'Adam et Gilda, respectivement paranoïaque et schizophrène, tous deux résidents au long cours de l'hôpital Sainte-Anne. « En ce lieu maudit, il rencontra ma mère par un bel après-midi d'été du début des années 80. En cet endroit damné, ils s'aimèrent tous deux, follement ». Né dans l'enceinte de l'établissement psychiatrique, Ben est adopté par une famille mal-aimante. De son enfance, il dit : « le monde se divisait à mes yeux en deux camps, ceux dont les parents vivaient à Sainte-Anne, et ceux dont les parents vivaient en dehors de Sainte-Anne. Le premier groupe ne comptait que moi ». Pour ses 20 ans, Ben décide de sortir ses parents de l'hôpital, les réunir à nouveau, leur faire revivre ce moment d'enchantement que la maladie leur a volé.


Porté par une écriture sobre, classique, baignant dans une brume parfois onirique, poétique, Laurent Seksik invite ses lecteurs à suivre son héros-doux-dingue-rêveur dans son impossible quête. Une découverte intéressante, au thème original, mais qui n'est pas d'une gaieté ébouriffante.
Commenter  J’apprécie          470



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (44)voir plus