AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Francis Kerline (Traducteur)
EAN : 9782020497503
303 pages
Éditeur : Seuil (31/03/2001)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Le monde banal qui vous entoure recèle des réalités insoupçonnées. Vous ne le regarderez plus de la même façon après avoir lu ces six histoires insensées et réalistes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
jtriaud
  02 mars 2011
Merci aux organisateurs de la fête du livre de Bron, qui ont invité Will Self pour les 25 ans de l'événement littéraire de l'agglomération lyonnaise ! Ce fut une incroyable découverte que cet auteur londonien qui mêle ironie, science-fiction et démence dans ses écrits.
"La théorie quantitative de la démence" est un recueil de 6 nouvelles plus jouissives les unes que les autres. Car la question reste toujours la même : qui est donc fou ? Les patients du Service 9, nom d'une des nouvelles, ou bien leurs soignants dont on finit par découvrir qu'ils ont un lien de parenté avec les patients ?
Qui est fou, donc ? le fils qui rencontre sa mère morte dans la rue et qui se rend chez elle pour éclaircir le mystère de la vie après la mort, dans un quartier de Londres-Nord ? ("Le livre des morts de Londres-Nord")
Fous les promoteurs de la théorie quantitative de la démence, qui postule que dans un groupe social donné, il y a une quantité stable de santé mentale ? Ou bien fou cet anthropologue qui part quelque part en Amazonie pour étudier les Ur-Bororos, la tribu qui se pense comme la plus chiante du monde ?
Will Self est un auteur précieux à lire, car son écriture dérange notre monde tellement bien marketé. Et tout cela avec un bel humour corrosif. Vous rirez, assurément, mais tout en ayant froid dans le dos...
Lien : http://blogs.mediapart.fr/bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bunee
  02 juin 2008
Ce recueil de 6 nouvelles, acheté au hasard de mes déambulations parisiennes, joue sur la frontière entre le normal et l'anormal, et sur la limite au delà de laquelle on parle de folie.
C'est assez bien écrit, très fluide dans la narration, et l'auteur a tissé des liens entre les nouvelles (personnages ou lieux communs), bien que celles-ci puissent être lues indépendamment les unes des autres et dans un ordre différent de celui proposé.
Un régal !!
Commenter  J’apprécie          10
VincentLavandier
  27 août 2010
Et si Will Self Avait raison ? Alors n'importe qui pourrait devenir fou n'importe quand ? mais l'inverse aussi alors ? Une histoire démente à vous rendre dingue !
Commenter  J’apprécie          30
LeCombatOculaire
  11 mai 2016
Ceci n'est pas un essai scientifique sur la folie. C'est un recueil de nouvelles, bien satiriques et désabusées propres à l'auteur, sûrement élevé au bouillon d'humour anglais ou au boudin bien noir, bien pesant.
Si vous êtes atteints d'une légère déprime passagère ou d'une psychose quelconque, ne lisez pas cet auteur. Si vous avez dévoré Ionesco, Palahniuk, Gaiman, - voire même Baudelaire ? - vous pouvez y aller, c'est tout ce qu'il vous manque pour faire vos bagages et trouver une porte de sortie qui vous amènera bien loin de ce monde-ci. Will Self démonte l'idée d'une réincarnation en faisant de la mort quelque chose d'aussi chiant que la vie, écrase les psychiatres et rend fous les rescapés, crache sur le système et fait de l'attente quelque chose qui pourra faire de vous un tueur.
Malgré tout, si l'on aime, c'est parce que c'est salement vrai, et surtout vraiment bien saisi au vol, avec une écriture relativement intelligente et un regard acéré mais juste. Une rebellion passive qui n'attend que l'explosion, le poing levé, la révolution finale.
(voir la critique intégrale sur le blog)
Lien : http://lecombatoculaire.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gene99
  04 décembre 2012
Absolument excellent...on s'y perd un peu entre qui est "normal" ou ne l'est pas, selon les critères sociétal. Déjà Will Self est un pseudo qui, avant 2006, n'était pas référencé sur le net.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
mandarine43mandarine43   09 juin 2011
Les brancardiers, dont le point fort n'était pas la délicatesse, semblaient prendre l'ascenseur pour un monte-charge : ils vous transbahutaient le cacochyme comme un sac d'oignons espagnols de cinquante kilos, puis se campaient dans un coin et surplombaient leur cargaison vivante d'un œil mauvais, les tempes palpitantes de santé insolente.
Commenter  J’apprécie          60
mandarine43mandarine43   05 décembre 2011
Je crois que, sans sa gentillesse béate qui le rendait désarmant, j'aurais pu le gifler.
Commenter  J’apprécie          70
mandarine43mandarine43   09 juin 2011
Des patients s'avançaient d'un pas traînant, en rang d'oignons devant l'infirmerie, pour recevoir leurs médicaments du matin.
Ils étaient comme des habits vides maintenus à la verticale par l'électricité statique.
Commenter  J’apprécie          20
BibliotekanaBibliotekana   13 avril 2015
-Eh bien, c'est comme ça, commença-t-elle. Quand tu meurs, tu vas vivre dans un autre secteur de Londres. Et c'est tout.
Commenter  J’apprécie          10
jtriaudjtriaud   02 mars 2011
Bien sûr que je suis morte, andouille !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Will Self (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Will Self
A literary and artistic meditation on the theme of night travel from two of our greatest contemporary creative talents, Quentin Blake and Will Self. Discover more of the book here: https://bit.ly/2lOpzsr
Animation: by YUKIMOTION based on illustrations by Quentin Blake
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre