AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365383318
222 pages
Éditeur : Rebelle Editions (01/07/2015)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
2293. Alors qu'April va bientôt fêter ses dix-huit ans, elle appréhende d'intégrer le camp des « Chemins de la Vie ». Sept jours pour être évaluée, montrer ses aptitudes ou ses difficultés. Elle ne peut pas échouer : une personne incompétente au travail n'est pas rentable pour la société et l'Etat impérial. Or, on ne peut rien refuser a ce dernier : ni sa carrière, ni son destin, ni ses enfants...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Laure705
  14 février 2016
Tout d'abord merci aux éditions Rebelle pour m'avoir envoyé ce roman. Sachez aussi que mon avis reste sincère.
Juste une petite parenthèse avant de commencer : dans le synopsis ils nous parlent d'un camp, je le cherche toujours. Donc si quelqu'un a compris quelque chose que je n'ai pas capté, n'hésitez pas.
On va découvrir un monde futuriste, qui personnellement, me fait grandement penser à un mixte entre la Corée du Nord et le régime nazi. Un truc gai quoi ^^. Les principales différences avec notre système sont une avancée technologique, ainsi qu'un avenir et une vie totalement contrôlée par l'Etat Impérial. Ce dernier leur prend tout, jusqu'à leur premier enfant, qui serviront à repeupler la planète dont la démographie a subi une baisse incroyable suite à diverses catastrophes naturelles et guerres.
La jeune femme que l'on va suivre, nommé April, commence ses études de médecine. Elle est ambitieuse et rebelle, sa principale révolte consistant à ne pas vouloir appliquer la loi sur les Premiers Nés. Mais au fil des rencontres, notre héroïne va comprendre que de plus grandes injustices règnent dans l'ombre de ce régime qui se voulait utopique.
J'ai adoré découvrir cette dystopie, cet univers très effrayant tant il parait possible dans notre futur. Ce fut vraiment intéressant à lire, malgré quelques points qui m'ont fortement rappelés d'autres dystopie comme Divergente par exemple. Mais j'ajouterai aussi que c'est inévitable au vu du nombre impressionnant de dystopie qui sorte en ce moment. Nous avons dans ce roman un monde post-apocalyptique très développé et dans lequel on peut facilement s'immergé.
J'ai beaucoup apprécié April, elle m'a touchée par sa force et sa volonté. Derrière le récit, il y a quand même un beau message, destinée principalement aux mères, mais moi je l'ai aussi pris comme un message destinée aux femmes (tout de suite je me sens plus concernée), et April représente bien ça. Je n'arrive pas à décrire mon sentiment par rapport à ce personnage, mais pendant ma lecture, je me suis dit que si moi, j'avais vécu dans ce monde-là, certains de ses comportements auraient pu être les miens. Les personnages secondaires étaient tout aussi bien qu'April, ils étaient tous extrêmement bien développés et intéressants, et je ne pourrais pas vous les citer car j'aurais trop de choses à dire sur eux.
L'intrigue était passionnante à suivre ! Certes, elle arrive très vite et j'aurais peut-être aimé qu'on nous pose un peu plus longuement les personnages avant de nous lancer. J'ai adoré suivre April et ses amis dans leur quête de vérité. Et l'une des dernières révélations étaient tellement horrible... La seule chose que je reprocherais, c'est que la romance prenait parfois le pas sur la trame principale et qu'elle arrivait trop vite, mais je suis un peu tatillon.
Le truc qui a fait baissé ma note, c'est le style de l'auteure. Je ne sais pas pourquoi, mais ça n'a pas marché avec moi. Je ne me permettrais pas de critiquer, mais je n'ai pas réussi à crocher avec.
Bref, une lecture plutôt agréable que je vous recommande !
Lien : http://lemondelaure.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCR
  19 avril 2016
J'ai profité d'une offre spéciale pour découvrir ce premier tome de Eurhope qui m'intriguait. Globalement ma lecture fut agréable mais...
Quelques similitudes avec La face cachée des dômes, chez le même éditeur, que j'avais moyennement apprécié : histoire futuriste, fin du monde, construction d'une "nouvelle civilisation" et pour ce faire, utilisation du ventre des femmes pour le repeuplement, plus de libre arbitre, éradication des maladies... mais cela s'arrête là car si Eurhope se veut futuriste, on reste tout de même dans le réaliste contrairement à La face cachée des dômes.
On découvre cette nouvelle société à travers le regard d'April, une jeune femme atteignant sa majorité, qui prend conscience de l'imperfection et des manipulations au sein du gouvernement (comme quoi, tout n'a pas changé malgré une fin du monde ^^). J'ai été dérangée par le manque de description physique des personnages et le manque de surprise dans l'intrigue (notamment l'identité de Bruce et celle de l'ami(e) de Gary). Même si le fil conducteur en lui même est intéressant, mon âge (oui, je commence à me faire vieille) a probablement à voir avec ma vision plutôt négative sur le "périphérique": l'histoire d'amour d'April au 1er regard et la vitesse de l'évolution de sa relation avec Bruce, l'impression que tous les hommes qui croisent sa route sont sous son charme et qu'elle n'y est pas indifférente malgré le 1er point; bref, je n'ai pas vraiment su m'attacher aux personnages proposés par Myra G. SELLIER. Je prendrai tout de même le temps de découvrir la suite pour revoir (ou non) mon sentiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maureenbooks
  10 septembre 2019
Premier tome décevant pour moi malheureusement.
Ici nous évoluons dans un monde assez futuriste, en 2293. April fête ses 18 ans, l'âge où
on deviens adulte dans ce monde. Dès ses premières heures en tant qu'adulte, elle doit passer
des séries de test pour déterminer la branche dans laquelle elle va exercer.
En effet, à Eurhope tout est défini par l'Etat et surtout tout lui appartient, même son
premier né. Depuis la création de l'Etat après le Cataclysme qui a détruit presque la
totalité de la Terre, chaque citoyen doit donner en contrepartie d'une vie "parfaite"
son premer enfant sur lequel il n'a aucun droit.
Lors d'une soirée etudiante, elle aura le coup de foudre pour Bruce, le petit fils du
Président. au fil des chapitres, des secrets seront dévoilés et un grand danger les guette.
Pour moi malheureusement, la mayonnaise n'a pas pris. En effet j'ai trouvé les personnages
trop fades, pas assez travaillés. Même les personnages secondaires n'apportent rien.
Et la romance est pour moi d'une futilité, à peine à t'elle vu Bruce qu'elle en tombe
amoureusement et tuot de suite elle deviens son officielle. Tout est bâclé, et pourtant il
y a du potentiel dans le récit. C'est vraiment dommage car j'adore les dystopies et ici
je n'ai pas réussi à accrocher et encore moins à m'émouvoir. Mais je lirai la suite tout de
même pour avoir le fin mot de l'histoire en espérant trouver une meilleure lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carnet_de_Lecture
  28 avril 2016
L'histoire se passe en 2293, dans la cité d'Eurhope, qui a été construite après le Grand Cataclysme qui a presque tout détruit et causé beaucoup de morts. La vie s'est reconstruite avec son lot de nouvelles lois. Dans cette société, chaque femme doit mettre au monde un premier enfant qu'elle devra donner à l'Etat Impérial.
April Westwood a 18 ans. L'âge de l'Emancipation. Elle va devoir prendre un logement et faire sa demande de métier. Par contre, elle ne veut pas suivre la loi du Premier Né...
Elle va se voir confier un métier dans le médical et commence donc ses études. Mais dans cette société, tout est assisté par des machines. Même les docteurs n'en sont pas vraiment, ce sont plutôt les assistants des machines. April est une jeune femme intelligente et elle aime se plonger dans les vieux livres du XXIème siècle pour apprendre les anciennes techniques.
Au fil de ce premier tome, April va se faire de nouveaux amis, elle va trouver l'amour avec Bruce, et va découvrir aussi toute la laideur, les injustices du monde dans lequel elle vit... Elle va montrer une grande force de caractère et une belle capacité d'adaptation.
Avec ses amis et son amoureux, elle se lance dans une quête pour faire éclater la vérité. C'est une jeune femme courageuse qui ne va pas hésiter à mettre sa vie en danger pour sauver des innocents.
L'intrigue est intéressante et bien amenée avec diverses révélations et nombres de rebondissements. La chose qui m'a vraiment dérangée, c'est la tournure des dialogues. Ce sont des jeunes de 18 à 20 ans qui parlent entre eux et je les ai trouvé trop guindés. J'aurai aimé plus de naturel. du coup, je ne me suis pas immergée dans l'histoire comme j'aurai aimé, dans ce monde qui se veut parfait mais qui ne l'est pas..
Bref, j'ai quand même passé un bon moment lecture avec cette dystopie.

Lien : http://notrecarnetlecture.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virginy
  20 août 2015
Vous vous demandez comment pourrait être la vie dans 300 ans? Ce roman offre un point de vue intéressant, et effrayant à la fois. Imaginez, les femmes mettant leur corps au service du gouvernement – et pas forcément de bon coeur – , un endroit où chacun devrait correspondre à un certain idéal et rentrer dans le moule prédéfini par le pouvoir en place.
April est la narratrice de ce récit, sauf à deux reprises où l'on suit brièvement Bruce. April est une jeune femme ambitieuse. Elle sait ce qu'elle veut. Mais aussi ce qu'elle ne veut pas, comme laisser l'État Impérial disposer de son corps avant son vingtième anniversaire. Entrant dans la vie active, devenant plus ou moins indépendante, les rencontres qu'elle va faire vont bouleverser sa vie, l'enrichir, la changer à jamais.
Lien : https://deslivresdesfilsetun..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Laure705Laure705   14 février 2016
Je ne sais pas de quelle période partait le récit, j'ai sûrement loupé une bonne partie de l'émission, mais j'écoute la voix du commentateur parler de la fin du vingt-deuxième : le Grand Cataclysme. Les prémices que l'Homme ne détecta pas : un climat changeant brusquement d'une semaine à l'autre, des saisons non respectées et des pluies diluviennes suivies de sécheresse.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : eugénismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3135 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre