AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le Musée des merveilles (96)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
lyoko
  11 septembre 2016
Un roman graphique qui ne laisse rien au hasard et qui est aussi assez atypique.
L'auteur nous narre deux histoires.
Du côté du roman on rencontre Ben en 1977 qui est sourd d'une oreille et orphelin. du côté des graphismes on croise le chemin de Rose en 1927 sourde et muette et surprotégée par sa mère.

Deux vie différentes, à des époques différentes mais romancées avec beaucoup de sentiments et d'amour.
Les graphismes sont superbes, par leurs détails et leur finesses..
Le texte et les graphismes se mèlent à merveille pour nous donner un superbe chef d'oeuvre dont on ne sort pas indemne.
Commenter  J’apprécie          570
Lagagne
  08 mars 2013
Gros coup de coeur pour ce roman lu quasiment d'une seule traite.
Un roman où deux histoires se rencontrent:
-Ben vit en 1977, son histoire nous est raconté par mots. le style est clair, les mots sont juste. Un livre pour la jeunesse mais qui honnêtement vaut pour tout le monde.
-Rose vit en 1927, son histoire nous est livrée par images. Celle ci sont lumineuses, intenses et pleines de vie.
J'étais sceptique au départ quant au mélange des 2 narrations, mais ce scepticisme a été balayé immédiatement.
Faut-il préciser qu'en plus l'histoire est intéressante et touchante?
Commenter  J’apprécie          270
NATB
  02 décembre 2017
Je remercie les Editions Bayard et Babelio pour l'envoi de ce livre.J'ai eu le privilège d'assister à la rencontre avec l'auteur Brian Selznick, un américain sympathique et drôle qui a partagé avec nous quelques séquences vidéos sur son travail.
Quand on voit son roman graphique, on ne sait pas le travail titanesque que cela représente : un an rien que pour les dessins !
L'auteur nous a dit qu'il visualise en premier (des images, des flashs), cependant il écrit d'abord, puis lorsque c'est possible (sentiments ou scènes d'actions) il remplace le texte par des dessins.
Ces fameux dessins sont d'abord dessinés à la loupe (en format vignette) par souci du détail pour plus de réalisme pour être agrandis ensuite, cela aère le résultat final.Le noir et blanc parce qu'il permet de se projeter dans le dessin, dans l'imaginaire de l'histoire.
Dans ce roman , l'auteur nous invite à découvrir le monde de la surdité et sa culture ainsi que le monde merveilleux des musées.
Un roman graphique avec deux histoires sur deux périodes : 1927 en images avec Rose sourde et muette, et 1977 en mots avec Ben devenu sourd à la suite d'un accident.
Un très beau roman, bien documenté car l'auteur souhaite nous faire partager des lieux et des atmosphères qu'il affectionne particulièrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Elanoraev
  02 juin 2018
Ce Musée des merveilles porte très bien son nom tant la beauté de ce roman atypique transparaît à chaque page.


On suit à la fois Rose, jeune sourde en 1927, dont l'histoire nous est contée sous forme graphique à l'aide de dessins en noir et blanc d'une grande finesse, et Ben, jeune garçon ayant perdu l'audition par accident en 1977 qui constitue la partie écrite de ce roman. Tous deux cherchent leur place et leurs histoires, leur vie se déroulent en parallèle à ces deux époques différentes, se croisent, s'entremêlent, se font écho tant dans les mots que dans les lignes et les courbes jusqu'à finalement se rencontrer pour n'en faire plus qu'une.


Il y est question de surdité mais pas que, de musée mais pas que, d'amour et d'amitié, de quête de soi et de ses racines, de la famille enfin, celle par le sang mais aussi celle que l'on se crée. le tout est raconté avec beaucoup de pudeur et de poésie que vient renforcer l'alternance de récit écrit et de dessins. Brian Selznick,dont la plume dans ces deux styles est absolument remarquable, nous offre ainsi un moment magique. Un roman jeunesse peut être, mais qui a réussi à émouvoir l'adulte que je suis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Jumax
  24 mars 2012
Un superbe roman graphique signé par l'auteur du magnifique Hugo Cabret. Une très belle histoire où se croisent l'histoire crayonnée de Rose et l'histoire écrite de Ben. Ces deux personnages vivent à des époques différentes et sont pourtant étroitement liés. L'un cherche ses racines et l'autre fuit sa famille.

Une histoire très originale et pleine d'émotions véhiculées autant pas les mots que par les images.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          160
soleil
  11 novembre 2017
D'habitude on dit : "coup de coeur". Moi, je dis : "coup de foudre" pour ce roman.

Nous sommes dans les années 70 et découvrons l'histoire de Ben au travers le texte du livre. Ben habite chez son oncle et sa tante. Puis parallèlement en tournant les pages on découvre une autre histoire, graphique cette fois-ci, en noir et blanc, au crayon, magnifique. Or les deux récits qui se déroulent sous nos yeux ont des similitudes et pourtant l'un se déroule dans les années 70 tandis que l'autre se passe dans les années 20. On s'interroge au début puis on se laisse porter en se demandant ce qui pourrait réunir les personnages.
Vers la fin du roman j'ai senti que j'allais frôler le coup de coeur alors même qu'il n'y avait pas encore eu de tension particulière.
Qui est Ben ? Qui est la fillette du roman graphique ?

Ces deux-là et surtout tous les autres m'ont émue. J'ai été très touchée par cette histoire, par les personnages, par les dessins et j'ai d'ailleurs eu les larmes aux yeux à la fin au moment les choses se sont révélées et où la vérité a émergé.

Pourtant, ce roman n'était pour moi. Je n'aime pas les romans graphiques ou B.D et je n'aime pas les romans ou livres jeunesse. Or celui-ci était au rayon jeunesse de ma médiathèque et cumule l'écrit et le graphisme. Pourtant, je suis allée le chercher car la critique de Sandrine (http://www.pagesdelecturedesandrine.com) m'avait intriguée. Voici ce qui s'est passé. Je ne peux que vous encourager à le lire.
Rassurez-vous. La lecture des 630 pages n'est que bonheur et non labeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
InMyBookWorld
  06 juin 2012
Ce livre n'est pas comme les autres. Ce fut une toute nouvelle expérience pour moi, et j'en suis ressortie toute retournée. Il fait maintenant partie de mes coups de coeur.

Deux histoires nous sont contées, l'une sous forme de mots, l'autre sous forme de dessins.
Nous suivons donc l'histoire de Ben (côté texte), ce jeune garçon qui vit en 1977 dans le Minnesota. Il est sourd de naissance d'une oreille, mais ça ne le gêne pas, il est débrouillard, le nez toujours dans un bouquin. Un terrible accident lui arrache sa maman, et il se retrouve obligé de vivre chez sa tante et son oncle. Même si il les adore, il ne se sent pas à sa place, et il va tout faire pour retrouver son père qu'il n'a jamais connu.

En parallèle, nous suivons l'histoire de Rose (côté dessins) qui vit dans le New Jersey en 1927. Elle est sourde et muette, et n'a pas le droit de sortir de chez elle. Sa mère pense que la ville n'est pas un endroit pour une fillette sourde et muette, aussi Rose se contente de rêver de New York, en construisant des maquettes et en tenant un album de photos et coupures de presse sur sa star préférée.

Si je n'avais aucune appréhension pour l'histoire sous forme de texte, j'en avais quelques unes pour celle illustrée, et finalement, dès le début, on est emporté dans ces dessins. Ils sont si minutieux, les visages représentent si bien les émotions, qu'on est impliqué dans l'histoire, au même titre que celle de Ben.

Je me suis attachée immédiatement à Ben, j'ai été tellement émue par ce petit garçon, et touchée par son histoire. Il est gentil, et incroyablement courageux. Il aime tant sa maman que ça en est déchirant. Il sait que quelque chose d'autre l'attend, mais que pour cela, il doit prendre sa vie en main. Son père est quelque part et mais il ne l'attend pas car il ne sait probablement pas qu'il existe. C'est donc à lui de provoquer les choses. On se prend au jeu nous aussi, de ce père mystérieux, on tourne vite les pages pour savoir, pour enfin découvrir qui est ce père qui lui a tellement manqué.

Et puis Rose, son histoire est bouleversante, on se pose aussi des questions, on s'inquiète pour elle et puis finalement quand on comprend, on est abasourdi. Elle est si forte et si fragile à la fois. Aucun enfant ne devrait être si seul. Même quand son père est là, il ne la regarde même pas, préférant lire son journal plutôt que de faire un effort pour communiquer avec son enfant.

On suit les aventures de nos deux jeunes héros, jusqu'à ce que les deux histoires se mêlent, et comme par magie, les mots deviennent des dessins, les dessins deviennent des mots.

Découvrir le visage de Ben que je suivais depuis des centaines de pages de lecture m'a émue, c'était comme si je le rencontrais enfin. Je ne sais pas comment vous expliquer ce que j'ai ressenti, ce fut une expérience unique et bouleversante. D'un seul coup, j'ai sentie une explosion de tendresse en moi pour ce petit garçon dont je contemplais enfin le visage. Ce fut l'un des moments forts de ma lecture. Comme quoi, parfois, un simple dessin suffit.

Je ne peux pas trop vous dévoiler l'histoire car une partie de la magie est là, la découverte et la compréhension au fur et à mesure, et quand tout devient clair, quand à la fin, on découvre avec Ben la véritable histoire, que finalement, tout est lié, on est sans voix.

On termine ce roman le coeur serré et les larmes aux yeux, mais des larmes remplies d'amour pour ces personnages que Brian Selznick nous aura fait découvrir et surtout aimer tout au long de ces pages.

Merci aux éditions Bayard pour ce pur moment de magie que je ne suis pas prête d'oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
HermioneGrangerWeasley
  23 mars 2019
J'ai moins savouré que je ne l'aurais voulu ce livre. Un livre avec des images ? ai-je pensé, ce n'est pas un vrai livre !

Pleine d'a priori, j'ai commençé le livre sans grande conviction et je suppose, aujourd'hui, que cela avait nuit à ma lecture.

Ben, en 1977, est sourd d'une oreille, a perdu sa mère et ne sait rien de son père.
Rose, en 1927, sourde et muette, fan d'une mystérieuse star...

Ces deux personnages dont on sait peu de chose évolue dans deux type de lectures différents : les mots et le dessin.
Les dessins sont superbes, parfois un peu répétitifs - en dézoomant progressivement sur 8 pages, par exemple (ce qui m'a beaucoup déplu !) - mais le coup de crayon noir et blanc donne un vrai côté "photo de l'époque" sympa.
L'écriture est pas mal, pas incontournable, mais assez agréable à la lecture.
Les moments où Ben se rappelle de sa mère sont plutôt émouvant.

Quant au référence à David Bowie, elle m'ont beaucoup plu !

Au final, un livre qu'il faut lire en s'attendant à un bon moment, une pose détente entre Tolkien et J.K. Rowling.

HermioneGrangerWeasley.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Gaoulette
  27 novembre 2017
Comment provoquer des émotions avec des mots et des images.
Un garçon et une fille débarquent à New York pour trouver des réponses à deux époques différentes.
Brian Selznick que j'ai lu dans le cadre du challenge nous offre un roman graphique d'une splendeur sans non.
Deux destins. Deux histoires. Des mots. Des images. Et un lien qui se tisse.
Et si on plus on rajoute un handicap et que l'auteur véhicule un message très positif et d'espoir, alors moi je fonds complétement.
Un roman graphique à lire en famille.
Les dessins en fusain sont d'un réalisme. A coupé le souffle. Ils provoquent des émotions intenses et en plus s'enchevêtrent parfaitement avec le texte. J'ai eu l'impression que les deux histoires se touchaient presque à 5 décennies d'intervalle.
Je n'étais pas loin du coup de coeur mais j'avoue avoir été déçue par la fin du roman. La quête de Ben est certes finie mais il manque un peu d'espoir pour faire rêver nos enfants. En tout cas c'est que j'attends d'une littérature jeunesse….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
LillyMaya
  11 novembre 2017
De l'auteur, je connaissais déjà Hugo Cabret. C'est donc avec intérêt que j'ai découvert cet autre titre. Et mon intérêt est devenu double lorsque j'ai réalisé qu'une bande annonce que j'avais récemment vue était en fait l'adaptation de ce titre.

C'est un beau récit, entrecoupés de magnifiques dessins en noirs et blancs qui laissent sans voix. Les premières pages du début sont terriblement impressionnantes. le seul bémol est que la pliure du livre coupe ces dessins en deux...dommage.

Le récit en lui même est classique et touchant. le tout se lit très rapidement. Et je rêverai de pouvoir découvrir un musée comme a pu le faire Ben.

J'ai aussi apprécié les petites touches permettant de se familiariser avec l'univers de la surdité et de la langue des signes.

A la fin du roman l'auteur explique plusieurs choses et c'est également très intéressant !

A découvrir sans hésitation !
Commenter  J’apprécie          110


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1109 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre