AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2708701703
Éditeur : Editions Présence Africaine (11/07/2000)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Effigie satirique socio-économique de l’Afrique contemporaine en général et de la société sénégalaise en particulier, Le Mandat, du cinéaste sénégalais Sembène Ousmane, a été écrit durant les années post-indépendances à savoir, en 1968.

Plus qu’un simple récit traditionnel teinté d’exotisme et d’africanismes, ce roman dépeint avec probité et réalisme, mais aussi avec humour et bonhomie, la dureté de la vie en Afrique ainsi que la bassesse et la misère... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
aouatef79
  23 décembre 2018
" le mandat " est au départ un film .Le réalisateur , Ousmane Sembene en a fait un roman( ou une nouvelle ) en 1968 . Ousmane Sembene est un fils de pêcheurs et fut tour à tour , maçon ,mécanicien ,tirailleur et enfin docker à Marseille durant dix ans .Pour cette dernière activité , il l' a bien décrit dans son premier roman ,"Le Docker noir".L' institut du cinéma soviétique , VGIK ,lui offre une bourse ce qui lui permettra d' assimiler les techniques du cinéma car il est à la fois réalisateur , scénariste ...En tant que réalisateur , il réalisa de beaux films tels que ." La Noire de...", "Le Mandat " et tant d'autres films .
Ousmane Sembene est un homme charismatique . Il est apprécié aussi bien en tant que cinéaste et que comme écrivain .C' est un militant anti-colonial et il est un grand défenseur des libertés et contre toutes les injustices .Il ne rate aucune occasion pour pourfendre le colonialisme et ses séquelles et elles sont nombreuses .
"Le Mandat" est un roman qui a pour toile de fond l'argent .Le récit se penche principalement sur les problèmes affectant une société en pleine mutation qui tâtonne face aux nouvelles réalités qu' elle doit confronter . En effet , l' histoire se déroule à Dakar ,capitale du Sénégal , pays récemment devenu indépendant et ancienne colonie française .Après plusieurs décennies de colonisation brutale , les habitudes et les coutumes des populations se trouvent bouleversés , non seulement par l'imposition de mœurs et habitudes étrangères et étranges ,mais également par le rôle joué par la ville et le chômage ,de même que par le manque d' instruction et des
débouchés économiques .
l''auteur jette un regard attentif et sans complaisance sur les années d' indépendance des anciennes colonies françaises .
Dans "Le Mandat",les deux éléments qui donnent son impulsion au récit son le mandat et l' acte de naissance .La réception d' un mandat venu de Paris est l' acte qui déclenche le récit et sert de prétexte qui permet d'exposer la pauvreté et l' exploitation du peuple . Ce mandat dont l'encaissement sera le but de toutes les démarches de Dieng , un des principaux protagonistes , sera aussi à l' origine de tous ses déboires .
L' autre élément -clé est l' acte de naissance , un document que ,dans le Sénégal post-indépendance , seule une infime minorité possède et dont l' impact sur la vie des populations locales est capital, sa possession ouvrant les portes à maints services administratifs .Ce mandat est une manne qui causera néanmoins toutes sortes d' ennuis inimaginables à Dieng ,ce dernier n' ayant aucune pièce d' identification officielle pour la toucher
Ousmane Sembene nous donne à voir les difficultés auxquelles sont confrontées les populations locales après le départ des colons et dans quel état , ils ont laissé le pays colonisé .
Il faut voir le film , si c' est possible , et lire roman dont la lecture est prenante et intéressante à plus d' un titre .
N.B : Cette critique ne concerne que la nouvelle :"Le Mandat "










+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          265
sylvie2
  08 décembre 2013
C'est le Mandat que j'ai lu car j'en avais vu le film.
C'est la description des aventures sénégalaises d'un mandat postgl qui n'apporte qu'une série de malheurs.
C'est une comédie bien triste car c'est la triste réalité... le mandat perçu comme un don du ciel ne rapporte finalement pas grand chose à son bénéficiaire...
Commenter  J’apprécie          90
ouedraogohadoaugustin
  25 janvier 2017
cool
Commenter  J’apprécie          10
rasomicov
  13 mars 2013
bon livre
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
tgranductgranduc   05 octobre 2012
Je te demande de ne pas considérer l'argent comme l'essence de la vie. L'argent comme l'essence de la vie ne te conduit que sur la fausse route où, tôt ou tard, tu seras seul. L'argent ne solidifie rien. Au contraire, il détruit tout ce qui nous reste d'humanité.
Commenter  J’apprécie          1110
aouatef79aouatef79   23 décembre 2018
L' argent ne solidifie rien . Au contraire , il détruit tout ce qui
nous reste d' humanité .
Commenter  J’apprécie          140
aouatef79aouatef79   27 décembre 2018
La vie n' est plus comme avant . On ne peut plus compter sur les voisins .
Maintenant chacun vit pour soi .
Commenter  J’apprécie          60
larubriquedolivialarubriquedolivia   11 juillet 2015
Devant l'entrée principale, comme sur les marches, des essaims de gens étaient agglutinés ; à gauche et à droite, des poignées de mains se distribuaient. Un planton âgé, royalement assis, discourait avec entrain.
Commenter  J’apprécie          20
larubriquedolivialarubriquedolivia   11 juillet 2015
Le soleil dans sa dernière course embrassait tout le niaye, baignant le couchant dans une eau couleur safran ; les zones ombragées s'élargissaient.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Ousmane Sembène (3) Voir plusAjouter une vidéo

Dakar : le plaisir d'être polygame
Reportage à Dakar sur la polygamie : Jean CAZENAVE et Ousmane SEMBENE rencontrent tour à tour un mari et ses trois femmes, une assistante sociale, un imam, une femme, un instituteur et des jeunes qui apportent leur témoignage sur la polygamie.
autres livres classés : littérature africaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr