AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2278059505
Éditeur : Didier Jeunesse (17/02/2016)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 124 notes)
Résumé :
Connaissez-vous Banerjee, le stupéfiant Sherlock Holmes des rêves ?
Assisté du fidèle Christopher Carandini, il mettra ses facultés exceptionnelles au service d’une enquête épineuse, aux ramifications complexes. Confondre un tueur en série, se perdre dans l’au-delà… rien ne leur sera épargné !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
manU17
  24 mai 2016
« Gentleman cherche secrétaire particulier pour surveiller son sommeil. Se présenter au 30 Portobello Road et demander une théière. »
Ex journaliste récemment mis sur la liste noire de toutes les rédactions londoniennes pour avoir trop bien fait son travail et révélé les agissements contestables d'un riche industriel, c'est en répondant à cette annonce pour le moins surprenante que Christopher Carandini va devenir l'assistant de l'étrange Arjuna Banerjee, le détective des rêves.
Banerjee a une particularité, c'est en rêvant qu'il parvient à résoudre les enquêtes qui lui sont confiées. Mais attention, en aucun cas ses rêves ne doivent dépasser vingt-six minutes. Une des tâches premières de Christopher est de veiller à ce qu'il ne rêve jamais plus longtemps mais il n'est pas au bout de ses surprises…
Après quelques menues affaires à la résolution simplissime, les deux hommes vont être confrontés à une étrange affaire, le décès de Lord Scriven, retrouvé vraisemblablement assassiné dans un espace clos. L'énigme s'annonce cette fois plus ardue…
C'est un véritable page turner pour ados que nous livre Éric Senabre avec le Dernier songe de Lord Scriven. le duo d'enquêteur fonctionne à merveille. Au fil des pages, la complicité qui se noue entre les deux hommes contribue beaucoup au plaisir de lecture. Toute ressemblance avec un célèbre duo n'est pas purement fortuite, la filiation avec Watson et Sherlock Holmes est assumée par l'auteur.
L'enquête est brillamment menée et réserve son lot de surprises et de rebondissements. L'ambiance british, les rues de Londres, les vieux manoirs, leurs salons feutrés et leurs bibliothèques aux ouvrages reliés de cuir, les maîtres et les valets, tout y est. Ajoutez à cela une bonne dose de surnaturel pour pimenter le tout et vous obtenez une lecture sacrément plaisante.
Un nouveau duo d'enquêteurs est né et je n'ai qu'une hâte, découvrir leurs futures aventures !

Merci à Babelio et aux éditions Didier Jeunesse.

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
tchouk-tchouk-nougat
  16 avril 2016
Carandini est un journaliste, ou plutôt était. Un scoop sur la mauvaise personne et le voilà à dormir sur un banc et à se présenter à n'importe quelle demande d'emploi. Même si l'intitulé de celui dit "Gentleman cherche secrétaire particulier pour surveiller son sommeil. Se présenter au 30 Portobello Road et demander une théière". En y répondant il ne s'attendait surement pas à faire équipe avec un détective d'un genre un peu particulier. Effectivement son nouveau patron, M.Banerjee résout les affaires par les rêves!
Je remercie Babelio et la richesse de ses Masses Critiques pour cette lecture. Elle fut agréable bien que quand même ciblée pour un public plus jeune.
Nous avons une lecture fluide et rythmée. C'est facile à lire donc.
Les personnages sont vite attachants bien que la psychologie ne soit pas du tout développée. Peut être est-ce là que ça pêche un peu. le roman manque un peu de profondeur. Nos héros restent superficiels, nous avons peu de choses sur eux et leur relation un peu simpliste. Néanmoins le couple Banerjee et Christopher marche bien, ils sont sympathiques.
J'avais assez peur que le concept "je ressout les affaires par le rêve" donne un aspect ennuyeux au récit voir qu'il se contente de résoudre le crime comme d'un coup de baguette magique. Finalement ça passe assez bien. Certains indices sont tellement gros que je me demande parfois pourquoi il a besoin de faire un rêve saugrenu pour les deviner mais bon...
L'auteur y met quelques rebondissements, essaie quelques retournement de situation, tente la carte de l'originalité avec cet enquêteur indien un brin particulier faisant du voyage onirique sa carte de visite. Au final c'est pas mal même si ça manque un peu d'émotion et de profondeur. Néanmoins pour l'age visé je pense que ce petit bouquin policier n'est vraiment pas mal fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
QueLire
  01 mai 2016
Le dernier songe de Lord Scriven, une enquête policière digne d'un bon vieux Sherlock Holmes !
Ambiance début du XXe siècle, un crime a été commis, et étrangement c'est le défunt qui demande à ce que l'affaire soit élucidée. Il faut dire que Monsieur Banerjee n'est pas un détective comme les autres, il enquête durant ses rêves qui doivent être de 26 minutes précises surtout pas une de plus ! Pour cela, il a besoin que quelqu'un veille sur son sommeil et c'est Christopher, ancien journaliste qui se retrouve à compter les minutes aux côtés de son nouveau patron.
Un huis clos digne d'une partie de Cluedo !
Lord Scriven a été assassiné ! Son enveloppe charnelle n'est plus, mais son esprit se retrouve transposé dans le corps de l'un de ses domestiques. Son obsession, trouver qui lui voulait du mal ! L'enquête débute dans son manoir où des tas de personnages plus étranges et mystérieux les uns que les autres sont de potentiels assassins. Mais qui a tué Lord Scriven ? Est-ce l'épouse froide et solitaire ? Est-ce le fils arrogant et ambitieux ? Est-ce l'amoureux secret de Melle Scriven ? C'est grâce aux hypothèses menées durant ses rêves que l'original détective Banerjee aidé de son acolyte Christopher le pragmatique, vont tenter d'élucider ce meurtre.
Mon avis :
J'ai aimé ce polar pour adolescent bien qu'à certains moments, je lui ai trouvé un manque de rythme. L'ambiance est très bien décrite, on sent le bois, la fumée, l'humidité des ruelles londoniennes, c'est très bien fait. le duo Banerjee-Christopher fonctionne à merveille et cette manière de trouver des indices, par la voix des songes, est des plus originales. Derrière ce meurtre se cache une histoire bien plus complexe qui touche Christopher de près. Une affaire que j'ai eu du mal à bien comprendre lorsqu'elle commence à apparaître dans le récit. C'est là que mon intérêt s'est un peu émoussé le temps de quelques chapitres.
« le dernier songe de Lord Scriven » d'Éric Senabre est un bon roman pour adolescent à partir de 13 ans. le genre de lecture qui prépare très bien aux romans « adultes ». Si c'est une lecture que j'ai appréciée, je lui ai tout de même trouvé quelques longueurs. Mais le duo de détectives fonctionne si bien que je le recommande sans hésitations

Lien : http://que-lire.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
4e6_clauzades2016
  20 novembre 2016
Ce livre raconte l'histoire d'un journaliste , Christopher Carandini au XIX° siècle à Londres . Ce jeune reporter est à la rue et au chômage suite à la rencontre avec un froid calculateur Kreuger . Christopher trouve alors une annonce d'emploi dans un journal qui demande de travailler pour Arjuna Banerjee , un détective d'origine indienne résolvant ses enquêtes grâce à ses rêves .
Un beau jour , notre duo d'inspecteur gentleman est confronté à une histoire de meurtres à huis clos . La chose étrange , c'est que le client de nos deux héros , le Lord Scriven , est la victime elle même.
Ce roman fantastique a beaucoup de rebondissements grâce au rêves de Banerjee . C'est une enquête donc il y a plusieurs pistes et indices qui vous laisseront un suspense important à chaque fin de chapitre . On ne s'ennuie alors jamais , enfin si ... lorsque vous avez terminé le livre ! Il y a aussi pleins d'humour à travers ce bouquin car même les gentlemans peuvent être soupe au lait tout en restant , bien sûr , courtois . Les différents types d'humour renvoient à la vie et aux caractères des anglais, immuables, même avec un siècle de différence .
Pierre-Marie
-------------------------------------------------------------------
Une histoire fascinante où le rêve vient en aide à la réalité. Un récit haletant sur deux détectives attachants et prêts à tout pour résoudre leur enquête. Voilà, en deux phrases, un résumé à la fois de ce livre et de mon avis sur celui-ci. Ce roman nous transporte dans l'univers strict du début du vingtième siècle, où on découvre Christopher Carandini, un jeune homme intelligent et attachant, puis Arjuna Banerjee, qui, lui, serait bien plus long et complexe à définir. Ou du moins, en quelques mots, la tâche paraît ardue. Car, en effet, cet homme si mystérieux est en mesure de résoudre ses enquêtes en rêvant, et surtout, sans jamais dépasser vingt-six minutes, auquel cas le détective risquerait de rester coincé dans son rêve, et, par conséquent, ne jamais se réveiller. C'est d'ailleurs à cause – ou plutôt grâce – à cette contrainte qu'Arjuna Banerjee va avoir besoin de l'aide d'un « secrétaire particulier pour surveiller son sommeil », comme il le dit dans l'annonce du journal. Et c'est grâce à cette annonce que Christopher Carandini, jeune homme de 24 ans venant tout juste d'être licencié de son métier de journaliste, va rencontrer l'unique personne qu'est monsieur Banerjee. Et enfin, c'est grâce à cette rencontre que les deux partenaires vont résoudre des tas d'enquêtes et tisser des liens forts.
Petit à petit, une certaine routine s'installe, jusqu'au jour où un dénommé Lord Scriven vient frapper à leur porte de Portobello Road. En effet, l'homme déclare avoir été assassiné, puis réincarné dans le corps de son valet Cardiff, et il veut savoir par qui il a été tué. Mais, le récit de lord Scriven (dont l'enveloppe charnelle est Cardiff) ne suffit pas à Banerjee : son corps ne lui envoie pas le signal habituel qui lui indique qu'il possède assez d'éléments pour rêver. Il lui faut d'autres indices. Et c'est ainsi que commence la folle aventure du duo Carandini-Banerjee, qui leur réserve bien des surprises… et de dangers. Des dangers qui, parfois, seront au-dessus de leurs estimations…
J'ai vraiment éprouvé énormément de plaisir à lire ce livre. Il est passionnant, tout simplement parce qu'il y a sans cesse de nouvelles péripéties, de nouveaux défis à relever pour les deux détectives. de plus, le concept du rêve, de la transe de Banerjee qui permet de rétablir des faits bien réels, est si insolite qu'il en devient particulièrement attrayant. Personnellement, j'avais parfois du mal à lâcher le livre, tellement j'étais pendue aux mots de l'auteur et avide de la suite ! Au début, il est vrai que je trouvais ce roman étrange et passablement ennuyeux, mais très vite, je me suis prise à l'histoire et j'ai trouvé le récit extraordinaire, et même, bien plus que cela, tellement plus que je n'ai pas les mots pour le décrire. Ce que je peux néanmoins vous dire, c'est qu'il m'a énormément plu (enfin, ça, je crois que vous l'avez déjà compris, mais mieux vaut répéter les choses plusieurs fois et de diverses manières !). J'ai été très triste lorsque Banerjee est tombé du train, car, au fur et à mesure qu'on progresse dans l'histoire, on s'attache à lui et à ses paroles philosophiques des plus étranges. Néanmoins, en regardant dans la table des matières le titre du dernier chapitre (et même sans forcément le faire), je me doutais qu'il allait se passer quelque-chose, mais que je ne peux vous révéler sans vous en dire trop sur le déroulement de l'histoire. Et je n'ai pas été déçue. Bref, je ne vous en dis pas plus, si vous tenez tant à découvrir ce fabuleux récit – d'ailleurs, je suis sûre qu'après tout ça, vous y tenez vraiment ! – je vous invite à aller le lire de ce pas. Eh bien, qu'attendez-vous ?
Laura
---------------------------------------------------------------------------------------------
L'histoire se passe au XIXe siècle, dans une ville de Londres en perpétuelle évolution. Christopher Carandini, ex-reporter à succès renvoyé de son travail pour avoir révélé des informations contestables d'un riche patron de l'industrie, tombe sur une offre d'emploie pour le moins particulière tandis qu'il recherche des petits boulots sur son journal.
"Gentleman cherche secrétaire particulier pour surveiller son sommeil. Se présenter au trente Portobello Road et demander une théière."
Curieux, il décide de se rendre à l'adresse donné dans cette annonce. Là-bas, il rencontre Arjuna Banerjee, autrement appelé: le détective du rêve. Ce dernier devient aussitôt son employeur. Christopher doit maintenant veiller sur le sommeil de son directeur, qui rêve pour résoudre ses enquêtes.
J'ai apprécié ce livre car c'est dans un cadre sérieux et strict que vivent nos deux compagnons assez distraits, qui ressemblent d'ailleurs beaucoup au célèbre duo de Sherlock Holmes et Watson. Il est plein de rebondissements, c'est dommage que certains soient trop prévisibles. L'histoire est fluide et avance vite tout en gardant une petite dose de mystère qui nous donne envie de le dévorer. Cet ouvrage nous fait évidemment ressentir des émotions: un petit peu de peur, de tension,mais il nous fait surtout beaucoup rire grâce à nos deux héros atypiques. Les petits discours "spirituels" de Barnerjee nous font réfléchir sur nos souvenirs, nos rêves.. C'est troublant. En tout cas il est assez agréable à lire.
Florian
------------------------------------------------------------------------------------------
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
thedoc
  07 août 2017
Une bonne dose de Sir Arthur Conan Doyle, un soupçon de Wilkie Collins, ... voici une recette qui fonctionne pour nous concocter un bon roman policier teinté de mystère à la mode british.
1906, Londres. le jeune journaliste Christopher Carandini se retrouve sans emploi et quasiment à la rue suite à des investigations un peu trop poussées. Il faut dire qu'il s'est attaqué à un gros poisson, Kreuger, magnat richissime dans l'industrie, dont les activités ne respirent certes pas l'honnêteté mais qui a le bras long. Toutes les portes des rédactions se ferment donc à Carandini et pour l'heure, le voici donc à la recherche de n'importe quel emploi. Lorsqu'il tombe sur une annonce pour le moins étrange, il n'hésite donc pas. le voici embauché comme assistant d'Arjuna Banerjee, un détective un peu particulier. En effet, celui-ci résout des mystères en rêvant ! Au début sceptique, Christopher va vite découvrir les méthodes pour le moins étranges mais non moins efficaces de son employeur...
Amateurs des aventures de Sherlock Holmes ou des ambiances fantasmagoriques de Wilkie Collins, ce livre est pour vous. le duo de détectives formé par Banerjee et Carandini est fort sympathique. Au fil de l'aventure, une amitié se forme entre ces deux hommes que tout oppose si ce n'est la volonté de faire éclater la vérité. Et il n'est pas sans rappeler bien sûr les célèbres Holmes et Watson... le cadre londonien du début du 20e siècle ensuite, puis des histoires aux accents fantastiques nous plongent enfin dans une atmosphère dès plus mystérieuse où les nombreuses péripéties ne laissent aucun temps mort à cette histoire bien ficelée.
Aventure, humour, mystère et romance... Voici un bon roman de littérature ado qui revisite les classiques de manière enjouée et sympathique. Et une suite est sûrement prévue...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (2)
Actualitte   08 février 2019
Rythme de l’aventure, peinture des personnages, tout concourt à une lecture divertissante. Le fond de l’énigme engage le lecteur, s’il le souhaite, à découvrir une situation historique plus sombre.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Liberation   21 mars 2016
Un petit polar bien ficelé, qui n’est pas sans rappeler les aventures de Sherlock Holmes.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   05 mai 2016
Le 30 Portobello Road abritait une boutique d’antiquaire, au sein de laquelle régnait un désordre très organisé. C’est une spécialité toute britannique que de pouvoir donner une apparence de bazar à un soigneux agencement d’objets. On fait semblant d’entasser, mais en réalité, on dispose de manière réfléchie, on brique ce qui doit briller, on laisse le reste sous une rassurante couche de poussière. C’était un bel endroit, suffisamment grand, qui sentait bon la cire et le bois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
adtraviataadtraviata   04 mars 2016
« Nous la suivîmes dans une pièce qui ressemblait à ce point à l’idée que je me faisais d’un salon de manoir que j’en vins à me demander s’il ne s’agissait pas d’un décor de théâtre. Rien, absolument rien, ne manquait : la bibliothèque avec ses grands volumes reliés en cuir qui n’avaient pas dû avoir d’autres visiteurs que des mouches et des mites au cours des deux cents dernières années ; de vénérables chaises assemblées en cercle autour d’une table basse en marbre ; des tapisseries ; des banquettes accueillantes ; quelques vases et bibelots chinois ; un gramophone ; des tableaux de chasse ; et bien entendu, un piano à queue et une harpe. Tout l’ennui du monde concentré dans un seul et même lieu. » (p. 64)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MonsieurToukiMonsieurTouki   17 janvier 2016
Appelez- moi comme vous voudrez : un idéaliste, un rêveur, un passionné… une tête de mule, peut- être. Et même casse-pieds, si vous y tenez. Je fais partie de cette race d’individus qui ne vivent que pour leur métier. On n’est pas si nombreux dans ce cas en réalité, car vous avez dû remarquer que la plupart des métiers sont prodigieusement ennuyeux. Et je sais de quoi je parle, parce que des boulots, j’en ai exercé un paquet : garçon de courses, déménageur, comptable, et puis commis dans une compagnie d’assurances… Là, à vingt- quatre ans, j’avais déjà l’impression de goûter à la damnation. Ma vocation, pourtant, je la connaissais : journaliste, et rien d’autre. J’étais observateur, culotté, tenace, et vous me pardonnerez cet excès de fierté, certainement le meilleur investigateur du milieu. Ne manquait plus que l’occasion de le faire comprendre au reste du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
IleauxtresorsIleauxtresors   31 décembre 2018
- Il ne suffit pas de parler : il faut chanter aussi. Mais rassurez-vous, je vais vous aider. Répétez ceci après moi :
Raghupati raghava rajaram
Il avait déclamé ces quelques syllabes sur un air à la fois lancinant et mélodieux. J’ouvris la bouche, mais à peine le premier mot prononcé, je m’interrompis :
- Écoutez, monsieur Banerjee… J’apprécie la plaisanterie, mais…
- Ce n’est pas une plaisanterie, monsieur Carandini, même si je ne peux vous en vouloir de voir les choses de cette manière. Mais je devine aussi que vous êtes quelqu’un de curieux, et je sais que vous parviendrez à passer outre la gêne que cette situation vous inspire. Je vous en prie, répétez après moi.
Je pris une grande bouffée d’air, comme si je m’apprêtais à sauter d’un plongeoir. Puis, chassant mentalement les vagues de honte qui m’assaillaient, je psalmodiai :
Raghupati raghava rajaram
- Bien ! Il faudrait y mettre davantage d’entrain, mais c’est un début. Maintenant : Patita paavana sitaram.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IleauxtresorsIleauxtresors   31 décembre 2018
S’agit-il d’un chat aventureux ?
Lord Thomas s’étrangla.
- Cromwell ? Vous plaisantez ! C’est certainement lui le plus aristocrate d’entre nous tous. Je ne suis pas certain de l’avoir vu un jour mettre le museau dehors. Tout ce qu’il sait faire, c’est nous attaquer par surprise et dormir sur des coussins en soie.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Eric Senabre (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Senabre
Foire du Livre Brive 2016 - Remise Crédit Agricole Les collégiens et lycéens de Brive ont sélectionné leurs lauréats. Parrainés par le Crédit Agricole Centre-France, les prix 12/17 ont pour vocation de sensibiliser les jeunes à la lecture. Accompagné par des bibliothécaires et des documentalistes, le jeune jury a découvert les ouvrages sélectionnés pendant l’été et s’est réuni en septembre pour échanger ses critiques et choisir les lauréats.
Cette cérémonie est présentée par Raphaële Botte. Les récompensés sont : - Eric Senabre pour ouvrage « Le dernier songe de Lord Scriven », aux éditions Didier Jeunessse - Charlotte Bousquet pour son livre « Tant d’étoiles dans la nuit », aux éditions Rageot
+ Lire la suite
autres livres classés : rêvesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le dernier songe de lord scriven

Quel est le nom du premier client de M.Carandinie et M.Banerjee ?

M.Smith
Lord de Scriven
M.Cardiff
M.Buckingham

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Le dernier songe de Lord Scriven de Eric SenabreCréer un quiz sur ce livre
.. ..