AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246775614
208 pages
Éditeur : Grasset (01/09/2010)

Note moyenne : 2.55/5 (sur 10 notes)
Résumé :
1938, Budapest. Un homme se réveille couvert de sueur. L'annexion de l'Autriche par l'Allemagne est proclamée. Le parti nationaliste hongrois fête la première victoire du Reich. La quantité de sueur augmente, son analyse décèle une composition proche de celle de l'eau de mer, riche en sel et contenant des algues. Faut-il soigner Pal Vadas, fonctionnaire modèle enrôlé malgré lui dans le camp nazi ? Faut-il l'éliminer ? Doit-il fuir ou se soumettre ?

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
nathalie_MarketMarcel
  10 septembre 2012
Pal Vadas se laisse envahir par l'eau comme la Hongrie est envahie par le fascisme, de manière honteuse et inexorable. Il a l'impression de contenir la rumeur, les cris, les cauchemars du pays. Si le personnage n'est qu'indifférence, il semble que son eau puisse prendre des décisions étranges comme si elle était l'expression de son intériorité.
Ce n'est pas une fable symbolique ou allégorique. le roman raconte le basculement de la Hongrie alors que Pal Vadas déborde de toutes parts, sans pathos, sans analyse psychologique. Il ne s'agit pas non plus d'un livre d'histoire politique, les événements n'étant présents que sous forme allusive. Tout est présenté avec précision factuelle et délicatesse. le livre est court (200 pages), la langue est très tenue, lente, jouant d'une corde basse. Vadas est apparemment sans intériorité ou affectivité mais vit de plus en plus en fonction de son eau, incarnant des sentiments venus du plus profond de l'humain – sans un mot de trop.
Commenter  J’apprécie          50
JeanLouisBOIS
  05 septembre 2013
Je sèche pour comprendre l'Homme Mouillé.
L'histoire de Pal Valas suit l'histoire de son pays (la Hongrie) et de son époque (1938-19939), saupoudré d'un aspect fantastique dont on saisit mal la symbolique.
Très vite, on a bien des difficultés à relier tout cet ensemble qui, comme des droites parallèles en géométrie euclidienne, ont bien du mal à se croiser. Grâce aux repères historiques de la fin du livre, on se remémore ce qui se passe autour de la Hongrie juste avant le début de la seconde guerre mondiale mais ce rappel ne nous avance guère. le personnage principal semble trop irréel, trop parfaitement façonné pour incarner (c'est beaucoup dire !) un modèle, une idée, une théorie, un idéal mais manque dès le début de vie, d'humanité. On assiste alors à une sorte de conte kafkaïen où le héros ne comprend pas ce qui arrive ou ce qui lui arrive. Il subit, impassible comme Buster Keaton, toutes les mésaventures possibles. Il reste bien ardu de comprendre ce que l'auteur cherche à faire ressentir au lecteur, aucune thématique digne d'intérêt ne se dégage. On a souvent l'impression qu'il va se passer un événement décisif …qui n'arrive jamais.
Si on voulait être méchant, on pourrait affirmer que cet opus fait partie de ces livres dont les analyses ont plus de pertinence que le texte et qui font ressortir davantage les qualités du critique que celles du récit. Heureusement, ce livre court se lit facilement mais on décroche tout aussi facilement et il faut avouer que c'est le temps libre des vacances qui demeure la seule explication (excuse ?) de l'achèvement de sa lecture.
NB : Si quelqu'un peut me fournir une explication simple ou intéressante de ce livre, je suis prêt à réviser mon jugement. J'ai vraiment l'impression d'être passé totalement à côté !!
Lien : http://consolesoldschool.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chouchane
  06 octobre 2010
Voilà un livre qui laissera peu de trace. Pal Vadas devient malgré lui un cobaye parce qu'il suinte de l'eau en quantité étonnante.Cela se passe sous l'Allemagne Nazi. La base parait intéressante mais à la lecture tout semble dénué de sens. Difficile de faire le lien entre l'époque et le personnage, on ne comprends pas où l'écrivain veut nous mener, ce qu'il veut nous faire comprendre et on finit par ne plus rien comprendre du tout. La fin est décevante.
Commenter  J’apprécie          20
Livrespourvous
  17 septembre 2010
C'est un roman curieux, qui laisse dubitatif. Certes, il est très bien écrit et la plume d'Antoine Sénanque file généreusement. Mais quelle est la finalité de ce roman ?
Pourtant, le héros, Pal Vadas est bien campé : un fonctionnaire hongrois, un peu naïf et surtout routinier, affublé d'une tare ou d'un problème physique, il sue terriblement et sa sueur ressemble à l'eau de mer.
Nous sommes en 1938, l'Autriche a été annexée par l'Allemagne hitlérienne, et la Hongrie commence à flirter avec les théories des Nazis et l'esprit de revanche vis à vis du funeste traité de Trianon de 1920.
Nombre d'éminents spécialistes vont se pencher sur le cas de Pal Vadas, en vain.

On suit donc Vadas tripoté par tous ces pontes médicaux. Et la passivité du héros finit par surprendre. L'Histoire qui sert de décor est très bien documentée, même si je trouve que la Deuxième Guerre mondiale est un sujet facile et un peu trop utilisé.

Néanmoins, L'homme mouillé mérite le fameux petit détour, il se lit facilement et nous rappelle notre conscience et nos angoisses.
Lien : http://livrespourvous.center..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   22 août 2013
Chacun de nous agit avec la volonté d'exister un peu plus, chacun veut augmenter le prix de sa présence. Nos actes font aumône. (p.118).
Commenter  J’apprécie          70
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   10 septembre 2012
Pal Vadas se réveilla recouvert d’eau salée.
Il trouva ses draps imbibés d’une eau sombre qui avait pénétré son matelas. Une ligne humide et froide marquait les contours de son corps. Le tissu de sa veste pesait sur sa peau. Ses mains étaient moites.
Commenter  J’apprécie          30
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   10 septembre 2012
La fêlure était son signe de reconnaissance.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Antoine Sénanque (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Sénanque
Antoine Sénanque nous raconte les aventures de Jonathan Weakshield, un gamin chassé d'Irlande et qui va gravir les échelons de la pègre.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2162 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre