AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782845635166
418 pages
Xo Editions (16/05/2012)
3.28/5   16 notes
Résumé :
Pour gagner des milliards, ils ont sacrifié des vies. Pour sauver celle de son fils, jusqu où peut aller une femme ?

Rachel a toujours su ce qu elle voulait dans la vie. Volontaire, décidée, elle travaille dans une ONG de défense de l environnement tout en élevant seule son fils Sacha, son combat.

Parce que Rachel a absorbé certains médicaments pendant sa grossesse, le petit garçon de 4 ans n a jamais pu marcher et la jeune femme s est... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,28

sur 16 notes
5
0 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
1 avis

Rachel est une jeune femme forte et déterminée qui a deux grands combats dans sa vie. L'écologie et son fils, Sacha. Ce petit garçon est né avec un handicap terrible car ça maman a mangé "d'inoffensives pilules" pendant sa grossesse. Alors qu'il grandit elle décide de mettre fin à ses actions de terrains aux cotés des ONG pour se consacrer à son fils. Seulement son combat ne fait que commencer!

Le Sang des Dauphins Noirs est un thriller prenant avec son lot de personnage attachant.

Bien que commençant par une action de sauvetage des dauphins et l'explosion criminel de leur zodiac, l'intrigue débute plutôt doucement. L'auteur prend le temps de mettre en place Copenhague, dont les nombreuses descriptions aident à sentir l'ambiance, et les personnages. Parfois certaines descriptions m'ont semblé longuettes tant j'avais hâte que d'entrer dans le vif du sujet. Une fois Rachel bien lancé sur les différents mystères qui l'entourent, le livre est tout de suite plus prenant et le suspense bien maitrisé.

La plume de l'auteur française est agréable à lire et les différents sujets vraiment bien documentés.

L'histoire tourne surtout autour d'un seul personnage, Rachel donc. Notre héroïne est mère célibataire et mène ses différents combats avec énergie, volonté et elle y met tout son coeur. Elle donc très attachante. Les autres personnages gravitent autour d'elle et sont donc beaucoup moins détaillés, moins approfondis. Même le petit Sacha qui est le centre de beaucoup de chose est finalement utilisé que par son handicap. Il interagit assez peu avec le reste.

Une fin qui présente de jolies finesse pour que tout ne semble pas trop bisounours et permettre une évolution de Rachel.

Un très bon roman, thriller prenant, qui se lit avec plaisir. Et conscience écologique ! ^^

Commenter  J’apprécie          170

Pour son second roman, après le très remarqué et plutôt réussi "Intrusion", l'auteur utilise à nouveau sa base de journaliste scientifique pour nous concocter une intrigue bien ancrée dans les récentes découvertes, tout en restant extrêmement accessible.

L'histoire proposée est plutôt originale dans son "cadrage", avec un arrière plan et un discours résolument écologiste assez réussi, tout comme une belle description de Copenhague.

Le détail du récit est quant à lui plus ordinaire, parfois un peu naïf, un peu inégal.

Un roman éminemment sympathique qu'on a envie d'aimer, par les bons sentiments qu'il insuffle, le message qu'il véhicule (le récit du massacre des dauphins noirs est passionnant et instructif), malgré ses défauts et ses maladresses.

Sympathique donc, mais pas au même niveau que "Intrusion". Un auteur cependant à suivre dans son futur cheminement.

A noter (pour mon énervement), une couverture particulièrement hideuse...

Commenter  J’apprécie          190

Voici un livre qui regroupe beaucoup de sujets. Tous très documentés, dans les plus petits détails. La chasse aux dauphins noirs ? Vrai. Les descriptions de Copenhague ? Vrai (oui, oui les Danois sont très heureux). Les cellules souches ? Vrai (même le site internet existe vraiment). Chapeau à l'auteur. J'ai pris plaisir à tout vérifier^^. Je trouve un peu dommage que les dauphins noirs, qui ont quand même le titre, ne servent que d'introduction à l'histoire car en me renseignant j'ai vu les photos des massacres avec la mer rouge de sang. Assez impressionnant et révoltant. J'aurai aimé juste un petit rappel à la fin pour savoir où en était leur combat. Enfin bref on se distrait et on apprend en même temps.

Après tous les thèmes sont intéressants et bien exploités. le handicap avec ses difficultés et ses petites victoires, la vie quotidienne. La vie d'une femme monoparentale. L'écologie. Des enquêtes. Des complots. le journalisme. Tout est bien dosé et mélangé avec de l'action, des rebondissements et beaucoup de suspense. J'avoue que des fois j'ai eu du mal à suivre les quelques intrigues politiques. Surtout qu'il y a beaucoup à retenir. Rien n'est laissé au hasard.

Quant aux personnages ils sont très nombreux. Bien sur Rachel, parfois forte, parfois dépassée, mère de famille écologiste, active et aux petits soins pour son fils Sacha atteint d'un spina bifida, courageux et attachant. Christa la belle-mère qui se sent coupable qui se rachète en prenant grand soin de Sacha, très mystérieuse. Ensuite toute l'organisation de GG. L'équipe soignante très importante. Oui l'hôpital est presque un deuxième foyer. Les méchants de l'histoire, les industriels. Pas en reste en description. Et évidemment Samuel le journaliste, toujours prêt à tout pour un scoop.

Le mot de la fin. Une fin sublime. Loin d'être bisounours. Non tout ne se finit pas comme prévu mais reste positive avec une belle note d'espoir. D'espoir en la vie et l'avenir.

Je salue tout ce beau travail avec pour résultat une belle réussite.

Commenter  J’apprécie          80

Rachel est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et ce, depuis toujours. Elle élève seule son petit garçon de 4 ans mais avec une aide précieuse, sa belle-mère Crhrista. La jeune maman travaille dans une ONG pour la défense de l'environnement.

Sacha, son fils a un lourd handicap. Il ne marche pas. Rachel a avalé certains médicaments pendant sa grossesse, qui étaient nuisible à l'enfant qu'elle portait. En découvrant cela, la jeune femme a juré de découvrir les coupables et de les faire tomber. Elle s'est juré aussi de consacrer sa vie à son fils.

Je vous laisse découvrir son enquête, ses rencontres, ses découvertes et ses remords...

J'ai beaucoup aimé ce récit. J'ai appris un tas de choses en lisant le sang des dauphins noirs. Nous pouvons constater que l'auteure a fait de très longues recherches...mais, et oui, il y a un mais, pour moi, il y a un peu trop de détails. Oui, c'est ça, trop détaillé. J'ai eu cette envie de me connecter à internet pour faire des recherches. Je n'étais plus dans le récit à certains moments. j'étais dans l'envie de savoir plus. Ce qui revient à dire que je ne "rentrais" pas dans l'histoire. ce qui est un défaut pour moi.

J'avais lu Intrusion il y a quelques mois et je m'étais promis d'en lire un autre de cette romancière. C'est ainsi que j'ai découvert que c'était son tout premier ! Wahou ! Quand j'ai découvert qu'elle en avait publié un second, je l'ai (presque) immédiatement acheté. J'étais en train de lire un S. King qui est resté sur ma table, en attente pour me laisser le plaisir de lire un Elena Sender en priant qu'il soit aussi bon que le premier...et oui ! J'ai laissé de coté un King nom d'une pipe (rire) et bien, au final, je ne regrette pas malgré le nombre de détails un peu épais à mon goût et mes sorties de route à répétition.

A quand le troisième ???? (rire)

Commenter  J’apprécie          30

Histoire intéressante, même si j'ai mis quelques chapitres à rentrer dedans. J'ai beaucoup aimé l'intrigue concernant le problème médical de Sacha (et un peu moins celle concernant les problèmes politiques et les enjeux financiers autour de l'écologie).

Certaines choses m'ont parues surréalistes. Par exemple, Rachel enquête elle-même sur les agissement de sa belle-mère, et obtient avec une facilité déconcertante tous les renseignements qu'elle souhaite. Entre autres, elle va à la bibliothèque et obtient illico presto la liste de tous les livres empruntés par sa belle-mère pendant 1 ou 2 ans. Or, en tout cas en France, les bibliothèques n'ont pas le droit de conserver de telles listes (à cause de la CNIL), et encore moins de les diffuser à une personne tiers ! de même, le médecin chinois donne toutes les infos à Rachel sur les traitements de la belle-mère, tout de suite, sans même qu'elle présente un livret de famille ou le moindre papier qui prouverait son lien familial avec l'ex-patiente. Quid du secret médical ?? Pour finir, Rachel est très amie avec tout le monde : ses collègues, ses voisins, et même sa kiné : alors qu'elles ne se "sentaient" pas trop, Rachel décide de la rejoindre dans un café et hop ! Elles deviennent de supers amies en un clin d'oeil et se confient des tas de choses personnelles. Pas très crédible ! A moins que la culture Danoise soit vraiment très différente de la culture française ?

Sinon, j'ai bien aimé l'histoire. C'est un "page-turner" qui se lit très vite, car on a envie de connaître la fin.

Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation

Rachel n'avait personne dans sa vie depuis la naissance de Sacha. Le père s'était évanoui dans la nature au moment où elle avait le plus besoin de lui. Contre toute attente elle croyait pourtant toujours au grand amour, persuadée que quelqu'un l'attendait quelque part. Simplement il fallait être patiente, ce n'était pas pour maintenant. Parfois une petite voix lui murmurait qu'elle était bien naïve de raisonner de la sorte, mais mieux valait être naïve que désespérée.

Commenter  J’apprécie          90

La vérité était effrayante à bien des égards, mais pas autant que l'incertitude et le mensonge.

Commenter  J’apprécie          40

Elle le serra contre elle. La voix du petit garçon chuchota :

- Quand tu m'embrasses, ça me fait chaud dans le cœur.

Commenter  J’apprécie          20

Rachel avait épinglé une phrase de Théodore Monod :

"L'utopie, c'est simplement ce qui n'a pas encore été essayé."

Commenter  J’apprécie          20

Videos de Elena Sender (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elena Sender
Le festival Quais du Polar a été pour nous l'occasion de rencontrer de nombreux auteurs dont Elena Sender, l'autrice du brillant "RePlay" lu par Céline Melloul qui paraît le 24 août 2022 chez Audiolib.
Pour écouter un extrait, rendez-vous sur notre site : https://www.audiolib.fr/livre/replay-9791035411077/
autres livres classés : danemarkVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre