AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de GigiFro


GigiFro
  30 mars 2020
Une pépite ! Un véritable coup de coeur ! Un thriller comme je les aime ! Science et musique se mêlent à une intrigue bien ficelée, une construction et un style cinématographique bien maîtrisé.

Résumé : Erik Hilgarson, un chercheur en neurologie a trouvé le remède pour l'Alzheimer. le jour de ses 40 ans, il est retrouvé pendu avec du fil barbelé. Meurtre ou suicide ? Alors qu'il est dans le coma, sa femme Laura, une violoniste, découvre peu à peu les magouilles dans lesquelles baignait son mari. Entre business pharmaceutique et des adeptes du "body hacking", elle se trouve obligée de délivrer la molécule trouvée par son mari. Or, elle ne sait pas comment s'y prendre.

Mon avis : Quelle histoire ! Wow ! cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une pépite comme celle-ci ! L'intrigue est bien ficelée et construite entre le présent et avec des flashbacks pour comprendre les événements qui ont conduit au "suicide" d'Erik.

On suit d'un côté Laura, la femme d'Erik, une violoniste virtuose qui a d'autres soucis en tête, puisqu'elle doit assurer le concert du 14 juillet. Mais quand elle et ses proches sont menaces si elle ne délivre pas les secrets de son mari, sa vie et ses certitudes sont chamboulées. Elle découvre que l'homme qu'elle a épousée lui a menti tout ce temps.

De l'autre côté, on suit Raphaël, un jeune flic attachant qui mène l'enquête de ce suicide suspect. Il est raide dingue de Laura (l'effet du violon, je vous dis), ce qui le pousse à résoudre cette affaire efficacement.

La partie scientifique est super bien décrite, ce qui est tout à fait normal, puisque l'auteure Elena Sender est reporter pour le magazine Sciences et Avenir et croyez-moi, c'est du lourd ! Les thématiques abordées sont réelles. On apprend à connaître ce groupe d'individus qui veulent devenir cyborgs : les extreme body hackers. La mouvance du transhumanisme (améliorer les performances humaines par la science) et ses dérives est bien traitée avec la vulgarisation nécessaire pour qu'une personne dotée d'une intelligence moyenne puisse comprendre (genre, moi). Mais il n'y a point que de la science ! La musique joue un rôle formidable et là aussi chapeau, l'artiste ! La manière dont le jeu de Laura est décrit, ses préoccupations de musicienne, son concert, tout est si bien décrit qu'on s'y croirait. J'avoue que si j'arrivais à écrire comme ça, je serai comblée.

Le style est juste parfait. du vrai style cinématographique, on vit les scènes et le suspense est bien maîtrisé. Surtout vers la fin où l'action roule à cent à l'heure. Certes, il y a quelques petits bémols minuscules, justement par cette construction où il manque parfois d'explications, où l'on saute d'une scène à une autre avec peu d'explication.

A noter que je ne comprends pas pourquoi la 4ème de couverture parle d'une violoncelliste...
Lien : https://gefroideval.wordpres..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura