AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782814503045
Éditeur : publie.net (01/01/1900)
4.1/5   5 notes
Résumé :
(édition numérique)
Le combat est inégal, mais ce n’est pas d’aujourd’hui. La domination politique s’appuie sur le verbe. Le combat social, l’inégalité, la fuite devant les ombres s’appellent politique quand ils deviennent discours, adresse, détournement des mots.
Pour cela que nous avons à honneur d’accueillir ici des auteurs comme Bernard Noël : notre tâche à nous, artisans de langage, ne serait pas aussi dans ce territoire, où s’atteler à ce qui mal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigetoun
  03 février 2010
succession d'aphorismes, courtes sentences, petites histoires, un poème, humour aigre-doux, couvre en formules efficaces à peu près tout l'éventail de la réalité concrète de la crise sur nos vies, des images que nous en avons, que l"on nous en donne, de l'exploitation du thème etc... Savoureux et salubre
Commenter  J’apprécie          00
tulisquoi
  31 décembre 2010
Automne 2008, la crise financière commence à toucher plus durement le monde. Lehman Brothers est mis en liquidation, General Motors et Chrysler, entre autres, sont sauvés in extremis par l'État américain. En Europe, de nombreuses banques sont soutenues par l'État français, des sociétés commencent à licencier en masse, certains états même feront faillite… La Crise était là parmi nous. Au réveil, en écoutant les informations à la radio. Au travail, où tout devient du jour au lendemain incertain. Dans les dîners, au coucher, dans les rêves…
D'un coup, la Crise avait été personnifiée. Elle était devenue cette chose responsable de tous les problèmes. Au chômage ? La faute à la Crise. Des impôts qui augmentent ? La faute à la Crise. Des aides étatiques supprimées ou fortement diminuées ? La faute à la Crise. L'année 2010 se termine ? La faute à la Cr… ah non, peut-être pas sur ce coup-là ! Quoi que…
(lire la suite...)
Lien : http://www.tulisquoi.net/la-..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AunryzAunryz   13 janvier 2019
Fin de moi.
Chaque fin de mois je meurs un peu. "La crise" tue à petit feu. "La crise" m’efface lettre à lettre. "La crise" vide les markers, nettoie les murs, efface les mémoires, tarit les imaginations, essore les moi.
Commenter  J’apprécie          70
brigetounbrigetoun   03 février 2010
« La crise », de ses millions de bras musclés sait manier la grue, poser des cloisons de béton armé au trente-septième étage, creuser des tunnels, extraire le pétrole et le diamant tout ça pour un salaire d’une remarquable humilité.
Commenter  J’apprécie          10
brigetounbrigetoun   19 novembre 2011
 Une preuve d’existence de « la crise » c’est « la crise ».
La vie chère nourrit « la crise » qui nourrit la vie chère.
« La crise » mène la vie chère.
« La crise » ça s’épelle : c-a-p-i-t-a-l-i-s-m-e.
« La crise » sponsorise les carrières politiques.
« La crise » inégalise verticalement et égalise horizontalement. 
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   03 février 2010
La crise » a beaucoup, beaucoup, de clauses en petits caractère
Commenter  J’apprécie          30
brigetounbrigetoun   03 février 2010
« La crise » est un suspens à durée déterminé renouvelé à l’identique à chaque fin de mois. Une tension dramatique nécessaire. Un climax leitmotiv. Une errance cyclique. Une addiction involontaire.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Joachim Séné (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joachim Séné
Lecture de Joachim Séné lors de la soirée organisée au Centre Château-Landon (3ième partie)
autres livres classés : pamphletsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox