AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Errant


Errant
  07 décembre 2018
Avant dernier tome de la série” Malphas”, ce livre combine continuité et nouveauté. On retrouve Sarkozy toujours aussi truculent, coureur de jupon, baveux par plaisir, inconvenant par principe. La faune du CEGEP, principalement ses collègues du département de littérature, mais aussi gestionnaires et étudiants, ne nous dépayse pas non plus, mieux que cela, il fait bon de les retrouver avec leurs tics et leurs travers, tellement bien exploités. le ton général est toujours aussi badin, avec de multiples clins d'oeil tous aussi percutants les uns que les autres, avec comme seule réserve qu'il faut être au courant de l'actualité québécoise pour les saisir tous. Et, finalement, Gracq, avec son parler complètement embrouillé, est aussi jouissif qu'avant, sinon plus.

Mais en prime Senécal s'est fendu d'une intrigue assez élaborée, impliquant beaucoup plus qu'avant des éléments magiques, blanc comme noirs, des retours dans le temps et même une série de mystérieux pouvoirs dont l'origine est aussi nébuleuse que leurs conséquences gravissimes. Bref c'est le plus abouti des épisodes jusqu'ici et il met magnifiquement la table pour le prochain qui sera le dernier de la saga. Puisse-t-il être à la hauteur du présent!
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus