AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Golomb (Éditeur scientifique)
ISBN : 2869595433
Éditeur : Arléa (30/11/-1)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Les Lettres à Lucilius constituent sans discussion le chef-d'oeuvre de Sénèque. Elles sont un fleuve souterrain qui a nourri certaines vies de ses limons. Nombreux sont les rands auteurs qui ont puisé en elles la plus essentielle des leçons : apprendre à vivre. Montaigne ne les cite pas moins de deux cent quatre-vingt-dix-huit fois dans ses Essais qui leur ressemblent tant. Des premiers chrétiens éblouis (Tertullien, saint Augustin...) jusqu'à Henry de Montherlant o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lune
  28 août 2012
Sénèque offert à nos yeux de lecteur du 21è siècle est un régal dû au choix et à la traduction proposée par Alain Golomb. En « modernisant » le langage, le pari de rendre ces lettres judicieusement choisies percutantes et hors des sentiers scolaires est réussi.
La préface d'Alain Golomb nous place au coeur même de la modernité de ces écrits. On y sent aussi l'immense respect qu'il porte à cet auteur.
Plusieurs lectures s'offrent à nous et combien sont d'une évidence à faire frémir lorsqu'on pense qu'elles furent écrites aux alentours de l'an 63-64 de notre ère.
Flotte continuellement une petite phrase insidieuse : comment l'homme n'a-t-il (ou à peine) rien retenu de ces leçons ?
Sagesse du stoïcien dont la vie d' « homme de bien » égale le courage qui lui permettra d'affronter dignement la vie et ses contraires, la vie et ses épreuves, la vie et la mort.
Enseignement subtil devant les grossièretés, les ambitions mal placées dans lesquelles l'homme se laisse entraîner.
Force du présent bien vécu dans une réalité consciente et sans poursuite d'un futur incertain pour combler le vide des jours.
Choix d'une vie pleine et accomplie et non d'une vie longue d'années creuses et vaines.
Conscience du danger de l'homme pour l'homme, apprentissage de la primauté du retrait en soi, pas de provocations inutiles, souci du paraître naturel, conscience de la force qui nous porte et permet de dépasser souffrances, maladies et surtout peur de la mort qui empoisonne le flux même de la vie.
Une sagesse puissante pouvant apparaître dure parfois noire mais dont, à la lecture, des sédiments envahissent notre envie la plus forte, celle d' « Apprendre à vivre ».
Que dirait Sénèque en contemplant notre société ? Quelles leçons avons-nous tirées de cet homme qui déclara « Je travaille pour les hommes qui viendront ? »
Les défauts éternels des hommes continuent et s'en donnent à coeur joie : ambition, envie, désir, paraître, malbouffe...
Voilà un livre à offrir, à diffuser, à lire et relire, à placer de manière visible dans sa bibliothèque. Il rappelle à l'ordre, déstabilise, et pour employer un terme bien de notre époque « booste ».
Il fait aussi sourire voire rire dans certains passages savoureux dont la lettre XCV est à conseiller à tous les dévoreurs de nourriture inutile. (je pense à « on est foutus, on bouffe trop »).
Art de la simplicité, détachement, refus du paraître, primauté des valeurs sur la consommation tous azimuts sont les maîtres mots de ce choix de lettres, sans oublier l'aspect historique de la société romaine.
Art de la Sérénité.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cicou45
  08 juillet 2011
Recueil de 124 lettres de Sénèque adressées à son ami Lucilius, j'ai également lu ces dernières dans leur version originale, en latin et je me rappelle de leur complexité de traduction (je suis en effet tombée sur la lettre 8 lors de mon oral de latin pour le Bac et j'ai obtenu la note de 16/20, l'une de mes grandes fiertés). Néanmoins, une fois la traduction établie (vous, chers lecteurs, vous n'aurez pas ce souci là puisque cet ouvrage est en français), cet ouvrage, uniquement constitué de lettres, constitue en réalité un véritable manuel de philosophie (ici, le courant concerné est celui du stoïcisme). Il fait référence aux troubles que connaît Rome à l'époque sous le règne de Néron et se pose de nombreuses questions existentielles auxquelles il tente d'apporter une réponse. Ce livre m'a beaucoup touché car ces questions, chacun d'entre nous se les ai posées où se les posera à un moment de sa vie comme celles du sens de la vie, de la mort ou encore de savoir s'il existe une Dieu. Superbe ouvrage, à découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ow
  18 octobre 2013
Se développer en lui-même, accepter les divers fruits de dame contingence, ne pas se soucier de ce qui arrivera, laisser un temps futur venir se présenter, ne plus se préoccuper d'un temps passé, le laisser s'éloigner sans chercher à le retenir. Se déployer en rapport avec un seul présent. Ne pas donner champ libre à une récolte de biens ne dépendant pas de lui-même. Accueillir la vie tel un même événement se déroulant en variant ses formes, éviter de se charger d'un fardeau inutile à porter. Adopter l'honnêteté comme vertu cardinale. Accepter de participer momentanément à un univers qui lui aussi disparaîtra. Ceci et d'autres recommandations d'un ami à un ami, peu de temps avant sa mort, un, deux étés. Par Sénèque, précepteur de Néron qui lui ordonnera de se suicider, lui, un sage au sens antique du terme, qui se tranchera les veines dans un bain chaud, devra s'y reprendre à plusieurs reprises et expirera au milieu des siens. Drôle d'époque romaine, vers 65 après J.C. Epoque à présent loin de nous, époque d'où nous parviens ces lettres à Lucilius. Quel usage aujourd'hui ? Tout d'abord, bien considérer un mouvement philosophique, une attitude de pensée: le stoïcisme: il y a plusieurs stoïcisme. Ici, invitation à consulter l'histoire de la philosophie d'Emile Bréhier, grand spécialiste du stoïcisme dans les années 30 du siècle passé. le stoïcisme: une philosophie de l'événement. Tout accepter sans rechigner. Conserver son calme, ne pas s'agiter en vain. Sans sombrer dans du fatalisme, vivre le plus indépendamment du monde, loin de ses turpitudes, trouver en soi quelque chose d'inaltérable: la vertu de l'honnêteté, le suprême bien. Un bien uniquement dépendant d'une culture quotidienne. Petit ouvrage à lire pour se rendre compte qu'au fond, nombre de choses à notre époque de consommation effrénée participe de ces choses inutiles à cultiver sous peine de se transformer en chien, une gueule ouverte, jamais rassasié de ce qu'on lui balancera au fond du gosier. A méditer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Documentaliste40
  05 février 2013
D'une modernité troublante, ce recueil pourrait avoir été écrit par un philosophe ou psychologue contemporain! Livre de chevet sans nul doute, il peut nous permettre d'avancer, de prendre conscience, de réfléchir un peu sur nous-mêmes et nos comportements d'homme moderne! Rien n'a changé!? Sérénité assurée, humour quelquefois un peu cynique, indulgence et patience sont les ingrédients des conseils avisés de ce sage à son ami Lucilius. A mettre entre toutes les mains. Ne jamais l'oublier pour l'île déserte!
Commenter  J’apprécie          50
Petitchou
  23 octobre 2013
Quand ma grand-mère m'a offert ce livre, je me suis vraiment posé des questions... Aussi, piquée dans mon amour propre, il est resté très longtemps au fond d'un placard à prendre la poussière. Pourtant un jour, je ne sais pas ce qu'il m'a pris mais je le l'ai ouvert!!
Il ne m'a pas déçu! Certes vous vous prenez la plus grosse leçon de morale de votre vie, mais je l'ai trouvé vraiment intéressant.
Bon... Ma façon de vivre n'a pas changée, mais j'ai pu réfléchir sur des faits de la société intemporels et sur moi même.
Le plus dur, (et je parle aux jeunes), c'est de s'y mettre! Au pire sélectionnez quelques lettres de votre choix et dites vous que Sénèque lui même n'appliquait pas ses conseils ;)
A lire!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ladyogaladyoga   02 octobre 2012
La meilleure preuve d'un esprit équilibré, c'est, me semble-il, de savoir se poser pour demeurer avec soi- même.
Commenter  J’apprécie          170
ladyogaladyoga   26 mars 2013
L'essentiel de la vie s'écoule à mal faire, une bonne partie à ne rien faire, toute la vie à faire autre chose que ce qu'il faudrait faire.
Saisis-toi de chaque heure.
Commenter  J’apprécie          90
AnncyAnncy   26 décembre 2011
Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir.
Commenter  J’apprécie          200
ladyogaladyoga   13 octobre 2012
Il n'y a qu'un seul bien à la base d'une vie heureuse : la confiance en soi-même.
Commenter  J’apprécie          130
ladyogaladyoga   13 octobre 2012
Vivre c'est être utile aux autres. Vivre c'est être utile à soi.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Sénèque (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sénèque
Pièce radiophonique adaptant « Phèdre », tragédie de Sénèque, diffusée le 9 août 1991 sur France Culture, dans une adaptation de Françoise Gerbaulet réalisée par Jean-Pierre Colas. Distribution des rôles : Jacqueline Danno (Phèdre), Alain Cuny (Thésée), Christophe Alwright (Hippolyte) et Yves Gerbaulet (Le choeur).
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre