AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Ilsetraut Hadot (Préfacier, etc.)Colette Lazam (Traducteur)G. P. Good (Éditeur scientifique)
ISBN : 2869305168
Éditeur : Payot et Rivages (01/01/1992)

Note moyenne : 4/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Dominer la souffrance et s'en défendre grâce à la raison et à la parole - en faisant appel à toutes les ressources de la rhétorique - est au centre de la pensée de Sénèque qui rassemble, dans ses Consolations, les grands thèmes de la méditation antique sur la douleur et la mort. Au cours de son exil en Corse ordonné par l'empereur Claude qui l'accuse d'intriguer contre lui, Sénèque adre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Chouchane
  22 mai 2012
"La mort est la loi de l'univers" et l'affronter une de nos terreurs. La vie qu'on qu'on le veuille ou non nous expose à des souffrances plus ou moins intenses. La perte d'un être cher en est une redoutable, la peur de notre propre finitude une autre. A travers ces consolationsSénèque témoigne avec quelle rigueur (et efficacité) les stoïciens faisaient face à la douleur psychique et physique. Cet ouvrage reprend les lettres que Sénèque écrivit, lors de son bannissement, à sa mère Helvia et à Marcia une femme qui vient de perdre un fils. Il y médite sur le deuil et la souffrance et ses mots visent à soulager, avec les mots et le raisonnement, les deux femmes. Ses phrases restent encore aujourd'hui un réconfort, tout en étant un témoignage passionnant de l'époque. Comme Socrate, il mettra fin lui-même à sa vie et son courage face à la mort témoigne que ces Consolations ne sont pas de vains mots. Chacun trouvera dans ces consolations la force dont il a besoin pour faire face à cette "adversité (qui) ne brise que les âmes qu'avait leurrées la prospérité". Un petit ouvrage pour ne pas se leurrer, vivre les yeux ouvert et construire "une vie heureuse". A lire impérativement en cas de tempête intérieure ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
ladyoga
  14 novembre 2013
Redécouverte du langage stoïcien, des phrases laconiques et sobres, un raisonnement logique que j'apprécie. Se tourner vers la littérature ancienne est réconfortant.
Commenter  J’apprécie          80
dixi
  18 octobre 2011
Ah, la philisophie. Dur, dur, mais nécessaire.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ladyogaladyoga   13 novembre 2013
C'est par notre âme que nous sommes riches : celle-ci nous suit dans notre exil et au cœur des plus âpres solitudes ; une fois qu'elle a trouvé de quoi nourrir le corps, elle-même jouit de tous ses biens dont elle abonde. L'argent ne concerne en rien l'âme, pas plus qu'il ne concerne les dieux immortels.
Commenter  J’apprécie          141
ChouchaneChouchane   22 mai 2012
La différence est grande entre tolérer sa douleur et se l'imposer. Combien il est plus convenable à la noblesse de vos sentiments de mettre fin à votre deuil, que d'attendre qu'il veuille cesser. Ne différez pas jusqu'au jour où il vous quittera malgré vous : quittez-le la première. (consolations à Marcia)
Commenter  J’apprécie          120
ChouchaneChouchane   22 mai 2012
Se livrer à une douleur sans fin, pour la perte de ses proches, est une faiblesse puérile ; n'en ressentir aucune, serait une dureté inhumaine. La meilleure manière de tempérer la tendresse par la raison, c'est d'éprouver des regrets et de les étouffer.
(...)
Ne vous réglez pas sur quelques femmes, dont la tristesse n'a fini qu'avec la vie.
(Consolations à ma mère Helvia)
Commenter  J’apprécie          70
ladyogaladyoga   13 novembre 2013
Dépêchez-vous de profiter des plaisirs que vous procurent vos enfants, donnez-leur en échange de jouir pleinement de votre présence et savourez chaque joie sans délai.
Commenter  J’apprécie          100
ladyogaladyoga   13 novembre 2013
Si on nous donnait le choix entre ne pas être heureux longtemps et ne jamais l'être, mieux vaudrait un bonheur prêt â s'envoler que pas de bonheur du tout.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Sénèque (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sénèque
Pièce radiophonique adaptant « Phèdre », tragédie de Sénèque, diffusée le 9 août 1991 sur France Culture, dans une adaptation de Françoise Gerbaulet réalisée par Jean-Pierre Colas. Distribution des rôles : Jacqueline Danno (Phèdre), Alain Cuny (Thésée), Christophe Alwright (Hippolyte) et Yves Gerbaulet (Le choeur).
Dans la catégorie : StoïcismeVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie antique, médiévale, orientale>Stoïcisme (45)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre