AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782864325789
404 pages
Éditeur : Verdier (09/04/2009)
5/5   1 notes
Résumé :
Ce livre est consacré à un problème très contemporain: le manque d'échanges et d'interaction sociale entre les divers fragments qui composent la mosaïque urbaine. Le Paris d'aujourd'hui est une ville qui doit concilier le local et le global, elle est marquée par une grande diversité ethnique. Dans la description du Paris du XIXe siècle, la différenciation sociale reposait sur la différence de classe. Mais Paris, comme New York ou Londres aujourd'hui, gère ses comple... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
hupomnematahupomnemata   09 mai 2013
Tout être humain pouvait entrer, ne fût-ce que pour quelques instants, dans les pensées, les désirs d'un autre être humain, même si celui-ci était très différent, par un acte de l'imagination que les écrivains des Lumières appelaient "sympathie".
La déclaration qui ouvre la Théorie des sentiments moraux d'Adam Smith constitue peut-être l'explication la plus claire de ce qu'est la sympathie:
Comme nous n'avons pas d'expérience directe de ce que ressentent les autres hommes, nous ne pouvons nous former d'idée de la manière dont ils sont touchés qu'en imaginant ce que nous ressentirions nous-mêmes dans la même situation. Même si un de nos frères est sur le chevalet de torture, tant que nous sommes à notre aise, nos sens ne nous informeront jamais de ce qu'il souffre... Ce n'est que par l'imagination que nous pouvons nous former une idée de ce que sont ses sensations... Ce sont les seules impressions de nos propres sens, et non des siens, que notre imagination copie. Par l'imagination, nous nous plaçons dans sa situation, nous nous sentons endurer tous ses tourments, comme si nous entrions dans son corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
hupomnematahupomnemata   02 mai 2013
Le mot latin auctoritas, racine du mot autorité, caractérise dans son sens premier le protecteur - le gardien qui s'occupe de ceux qui ne peuvent se suffire à eux-mêmes, ou le conseiller de ceux qui doutent. L'autorité, si l'on considère cette origine, signifie bien davantage qu'une simple domination. Elle englobe la protection que les parents apportent à leurs enfants aussi bien que les garanties que les lois concèdent aux adultes. Au temps des Romains, un protecteur comme l'empereur Auguste, loin d'être un représentant de l'oppression humiliante, permit, grâce à son pouvoir, l'épanouissement de ceux qui lui obéissaient. Inversement, un régime comme celui de Caligula, qui n'assura pas sa protection à ceux qui se conformaient à ses règles, fut considéré comme ayant perdu son autorité même aux beaux jours du pouvoir de l'empereur. Mais surtout l'autorité, prise au sens d'une règle ou d'un jugement qui ferait autorité, implique l'établissement de valeurs et de critères définissant ce qui est important. L'autorité établit le poids de ce qui compte pour ceux qui vivent dans son orbite. C'est une formulation de conscience : une personne ou une institution sert de conscience aux autres. L'histoire que nous avons retracée culmine dans la façon dont l'autorité s'établit aujourd'hui sur le plan visuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
hupomnematahupomnemata   09 mai 2013
Quand les pédagogues allemands cherchèrent un nom pour désigner cet engagement dans le mode, ils adoptèrent Bildung. Le terme Bildung pouvait s'entendre comme un processus dérivé de la peinture, bien qu'il crée une curieuse sorte de tableau. Plus une personne est formée (gebildet), plus elle a une personnalité cohérente, plus elle est mêlée aux autres en tant qu'être social. Ainsi, la Bildung est un portrait de groupe : au fur et à mesure que l'artiste (la société) peint plus distinctement le visage de chaque individu, l'image, dans sa conception d'ensemble, devient de plus en plus claire. Quels que soient les défis lancés par les adultes à l'ordre social existant, il ne les lanceront pas dans un esprit d'aliénation et de rejet mais plutôt au nom de la vie qui "a un sens" - mots simples qui exigent beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
hupomnematahupomnemata   09 mai 2013
Le culte moderne de l'objet est tout ce qui reste quand l'artiste ne tente plus de susciter cette union sympathique momentanée entre les gens et leur environnement. L'artiste ne cherche plus que l'effet de sublime - l'agression, le choc en lui-même, pour lui-même. C'est à cet instant que naît l'art anti-social. Et pour l'architecte, en particulier, cette naissance a quelque chose d'inattendu, puisque, comme je l'ai dit, l'effet de sublime provient à l'origine d'une quête d'unité - unité entre personne et objet, personne et nature, personne et personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
hupomnematahupomnemata   09 mai 2013
Eux aussi avaient besoin de faire l'expérience de quelque chose qui ressemblait aux rites de passage de l'exilé hors du passé afin de se libérer de la prison de leur subjectivité. Ses quasi-contemporains Simone Weil et Samuel Beckett pensaient que l'exil était le symbole des afflictions de l'homme moderne. Hanna Arendt trouvait que c'était davantage l'emblème de ce voyage que les être humains ont besoin d'entreprendre pour devenir adultes, pour se libérer des chaînes du souvenir, pour vivre le présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21

Videos de Richard Sennett (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Sennett
Lieu physique d?une part, représentation mentale faite de croyances, de comportements et de perceptions d?autre part, la ville est à distinguer de la cité, qui renverrait davantage à la manière d?habiter un lieu. Comment allier le construire et l'habiter dans le cadre d'une éthique de la ville juste? On en parle avec Richard Sennett, sociologue, auteur de "Bâtir et habiter".
La Grande table Culture d?Olivia Gesbert ? émission du 4 octobre 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
371 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre