AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de clemia


Le vieillissement et la maladie sont deux thèmes difficiles à aborder, et difficile à lire. Très souvent, on rechigne à se pencher sur ces sujets qui terrifient. Voir ses proches ou soi-même s'affaiblir fait peur. Découvrir ces expériences, même si c'est "seulement" à travers celles des autres, est disons...compliqué.

Et pourtant, je crois fermement que s'y confronter dans la fiction peut-être libérateur et presque rassurant. Nous pouvons y faire face et puiser chez les autres de la force et de l'apaisement. D'autant plus que certains ouvrages le font avec une grande sincérité. C'est le cas de Shikabane Sensei avec "Souvenirs en bataille" paru récemment chez @akata. Dans ce manga, le mangaka nous parle de ce qu'il a vécu auprès de sa grand-mère. Son enfance dans la pauvreté financière mais l'immense richesse de l'amour de sa grand-mère qui l'a élevé seule. On sent la volonté du jeune garçon de protéger son aïeule et de lui taire les brimades dont il souffrait à l'école. Et l'importance, quand il regarde avec du recul, la ténacité de cette figure maternelle profondément terre à terre et ouverte au bonheur "simple" de la vie quotidienne.

Il parle ensuite de la découverte de la démence de sa grand-mère, la peur de l'admettre puis l'évolution de la maladie. Les problématiques qu'ils ont rencontré ensemble, les moments de douceur comme les moments plus difficiles où il exprime son envie de craquer devant le poids de devoir s'occuper de cette grand-mère qui perd la tête.

Ce manga m'a touchée de par le sujet mais aussi et surtout par sa sincérité, sa justesse. On sent que rien n'est embellit, rien n'est non plus exagéré. C'est simplement très juste. Et très beau.

Commenter  J’apprécie          40



Ont apprécié cette critique (3)voir plus