AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  04 mai 2018
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Dupuis pour l'envoi de ce livre dans le cadre de la dernière Masse critique graphique.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette bande dessinée : l'histoire, le scénario, les dessins, les couleurs et le nombre de pages (plus de 170 pages).

Juin 1944.
Lincoln et Johanna Bolton sont frère et soeur. Lui se trouve au nord de Douvres dans une base militaire et elle vit à Raleigh en Caroline du Nord et suit des cours d'histoire au collège Saint Augustine. La guerre ne change rien à la situation des afro-américains : ils sont toujours victimes de la ségrégation raciale. Ils n'ont pas le droit d'aller se battre et sont traités comme des moins que rien.

Johanna hérite du journal intime d'Angela Brown (la domestique de Betsy Ross, la femme qui a cousu le premier drapeau américain). Et pendant quelques pages nous suivons son histoire. Cela se passe donc en 1777 et la situation des afro-américains y est bien pire.

Un mystère entoure le fameux drapeau qui après avoir disparu pendant 167 ans serait réapparu entre les mains d'un nazi. Grâce à ses relations, Johanna donne une chance à son frère de s'illustrer en devenant avec ses deux amis des « Monument Men » afin de retrouver ledit drapeau. La tâche semble improbable mais pourtant… La fin est bien triste mais logique.

Comme je le dis toujours : la guerre c'est moche. La ségrégation raciale c'est vraiment quelque chose qui me choque profondément.

J'ai beaucoup aimé le fait que les scènes se distinguent par des filtres de couleurs, je ne sais pas comment on appelle cela ?

Quoi qu'il en soit, un excellent moment de lecture.



Challenge multi-défis 2018 (20)
Commenter  J’apprécie          400



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (38)voir plus