AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811651336
192 pages
Éditeur : Pika Edition (18/09/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Sur le point d’intégrer le groupe “Funbook”, Aoi fait soudain volte-face, se jette dans les bras de Yû et décide de retourner auprès des “Blue Wells”. Les deux jeunes gens en profitent pour démêler leurs sentiments et commencer une relation amoureuse. Mais alors que leur tournée bat son plein, la directrice de leur maison de disques les contacte et leur demande de revenir sans tarder à Tokyo...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bouvy
  18 septembre 2019
Les jeunes musiciens sont restés à Fukuoka, après le dernier concert. Il leur reste deux mois détournée et ils doivent encore vendre deux mile compacts disques pour sauver leur patronne et sa maison de disque. Ils doivent se démotiver et y croire jusqu'au bout car la mission semble impossible. Yû s'inquiète de la réaction de Fûka Aoi, depuis qu'il lui a déclaré son amour par le biais d'une chanson composée pour l'occasion. Fûka ignore encore si cette chanson lui était réellement destinée et est aussi sur la réserve. Les autres membres du groupe pousse Yû à déclarer sa flamme sans prendre de cérémonie de traverse mais le jeune homme est coincé et timide. Il faut dire que les réactions de Fûka ne l'encourage guère à lui avouer ses sentiments. Leurs amis, agacés, provoquent les deux amoureux pour qu'enfin, les choses se clarifient entre eux deux. C'est maintenant officiel, Fûka et Yû sortent ensemble mais, inexpérimentés, ils ne se sont pas encore embrassé. Amaya, leur patronne, les appelle pour leur annoncer que grâce à la chanson que Yû par amour a composé pour la nouvelle Fûka et les vues sur YouTube, elle a mis les chansons du groupe sur iTunes et qu'elle en a vendu suffisamment pour sauver sa maison de production. Mais Yû et Fûka ont contrarié Tomoko Ikoma la directrice de Zêta Music, qui jouit d'un grand pouvoir dans le milieu. Elle s'arrange pour que toutes les salles de concert n'accepte pas les Blue Wells en concert. Pendant ce temps, la chanteuse de l'ancien groupe les Hedehogs s'est fait opérée et a subit l'ablation e ses cordes vocales. L'ancien groupe doit toujours au futur succès des Blue Wells et leur ancien bassiste fait un cadeau à Yû en lui confiant un morceau qu'il avait commencé à composer. Les jeunes décident de passer un mois sabbatique pour que chacun aille s'entraîner et mieux apprendre à jouer de la musique. Yû et Fûka se retrouvent alors seuls…
Nouveau tournant pour les jeunes musiciens des Blue Wells. Ils ont réussi à sauver leur maison e disque mais maintenant, ils doivent penser à l'avenir, leur avenir. le succès et la célébrité sont un véritable parcours du combattant et rien n'est jamais gagner à l'avance. le travail et encore le travail est seul gâche de réussite. le talent ou les dons ne sont rien s'ils ne sont pas exercés au quotidien. Et encore, il faut aussi une part de chance. Si parfois elle semble sourire à nos jeunes musiciens, il y a toujours un obstacle nouveau qui se crée. J'aime bien se ôté réaliste qui tord le coup du canard de la télé-réalité, les Stars Académies, Nouvelles Star et autre The Voice. le show-business reste un bocal de requins et s'il y a beaucoup d'appelés, il y a peu d'élus. Ce manga nous montre la réalité et non le rêve facile qui crée des stars souvent éphémères. le graphisme est toujours superbe, les personnages sont tous plus beaux les uns que les autres. le scénario, si cette fois semble changer de direction, reste profond et sensible. Il y a toujours beaucoup d'émotions dans cette série. On y entendrait presque la musique que joue le groupe, tant c'est magnifiquement dessiné et orchestré. Pas de temps mort inutile, pas de tirage d'élastique, rien n'est à jeter dans cette histoire. J'ignore combien il reste d'épisode dans ce manga mais e suis toujours accroché par cette magnifique saga. Je m'émeus rein qu'en la regardant alors, je ne vous dis même pas se que je ressens en la lisant Jusqu'à présent, les épisodes se suivent de façon assez précise, le tome dix-sept est déjà annoncé et en prévente. Je l'ai programmé pour ne pas rater la date de parution. Je me suis obligé à résister pour ne pas lire ce seizième opus avant ce soir et dès que j'ai terminé ma journée, je me suis jeté dessus et l'ai dévoré d'une traite avec un réel bonheur. Lu en format KINDLE avec une magnifique numérisation. Vivement le dix-septième.
Fûka Akistuki : l'héroïne, décédée ;
Koyuki Hanashi : l'amie chanteuse ;
Makoto Mikasa : l'ami homosexuel ;
Yû Haruna : le héros, leader du groupe ;
Kazuya Nachi : le plus âgé du groupe et le batteur.
Sara Iwami : la nouvelle guitariste et la fille à problèmes ;
The Fallen Moon : le nom du groupe fondé par Fûka et Yû ;
Le Budôkan : salle de concert mythique dans laquelle rêvent tous les groupes de pouvoir jouer un jour ;
Les Rabbits : Nouveau groupe célèbre qui joue déguisé en lapin. Une seule femme est dans ce groupe, elle chante avec un masque de lapin et personne ne sait que c'est Koyuki qui a mit un terme à sa carrière solo ;
Fûka Aoi : une nouvelle Fûka. Elle ne ressemble à l'héroïne que par le prénom. Elle chante dans la rue, se sauve quand un policier veut l'arrêter et rêve aussi, avec son groupe, de devenir une star. Elle pousse Yû vers la réussite et l'optimisme.
Saori Amaya : la manager cupide et dictateur du groupe ;
Akiri Mogami : producteur et manager de groupes célèbres ;
Aoba Honikami : première groupie du groupe. Elle les suit, les filme et les met en ligne sur les réseaux sociaux ;
Les Hedehogs : groupe célèbre qui se relance et qui sont amis de nos héros ;
Susuka Akistuki : la maman de Fûka. Ancienne championne d'athlétisme, elle a sa propre série du même mangaka « Suzuka ». A ma connaissance, il n'existe pas encore de version numérique en français de cette série terminée en 18 tomes ;
Yamato Akistuki : mari de Suzuka et père de Fûka, ancien champion d'athlétisme (médaillé d'argent aux jeux olympiques) et co-héros de la série « Suzuka » ;
Shelly Hornet : chanteuse américaine qui vient participé au festival organisé par les Hedehogs. Petite fille, enfant des rues, elle avait rencontré Tama, la chanteuse des Hedehogs dans les rues de New-York. Elle est devenue chanteuse grâce à cette rencontre et est aussi devenue passionnée du Japon, de sa langue et de ses coutumes. Elle rencontre notre héros dans le dixième épisode.
Mamiya : jeune femme ingénieure du son de génie. Elle est une ancienne collaboratrice de Saori Amaya, la femme manager du groupe de nos amis, « The Fallen Moon ».
Keade : jeune chanteuse de grand talent et aussi étudiante en médecine.
Kanalia : groupe amateur parce qu'ils ont décidés de ne pas faire de la musique leur métier mais ils ont un public de fans et ne se produisent en concert que dans la ville de Nagoya. Les duettistes du groupe vont donner un coup de pouce à nos héros de Blue Wells.
Blue Wells : le nouveau groupe fondé par Yû et la nouvelle Fûka.
Sakura Katsuragi : elle fait partie de l'équipe de bénévoles qui s'occupe d'un festival musical municipal de Fukuoka. Elle ressemble comme deux gouttes d'eau à la première Fûka, l'héroïne décédée qui est à l'origine de cette série.
Tomoko Ikoma : directrice de Zêta Music, elle jouit d'un grand pouvoir dans le milieu musical.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BouvyBouvy   18 septembre 2019
Les gens sont tous pareils… dès qu’ils voient quelqu’un de différent, ils le rejettent.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Video de Kouji Seo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kouji Seo
Depuis 2000, Pika Edition propose de découvrir l'infinie richesse du manga en publiant parmi les plus talentueux auteurs japonais et français. Les CLAMP, Kosuke Fujishima, Tôru Fujisawa, Minetaro Mochizuki, Ken Akamatsu, Reno Lemaire, Oh!Great, Kouji Seo, Hiro Mashima, Hajime Isayama, Ema Toyama, Nakaba Suzuki, Adachitoka, Ayu Watanabe, Satoshi Kon, Yoshitoki Oima, Akane Shimizu, Boichi, Romain Lemaire et Kamome Shirahama sont 20 mangakas majeurs qui ont marqué leur époque et qui continuent d'inspirer bon nombre de jeunes auteurs. Dans ce livre-objet, qui se déploie comme une frise grâce à ses 48 pages dépliantes, Pika Edition vous invite à revenir sur ces deux décennies durant lesquelles le manga est devenu incontournable… Un ouvrage original et idéal pour célébrer la passion du manga !
+ Lire la suite
autres livres classés : japonVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre