AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070654413
448 pages
Éditeur : Gallimard (02/10/2013)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 283 notes)
Résumé :
Polar et romance dans la Nouvelle-Orléans des années 50 : après "Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre", Ruta Sepetys s'impose comme un grand écrivain.

Années 50 à La Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, dix-sept ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir.
Pourtant, Josie a un rêve :... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (116) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  02 janvier 2014
Josie est née en 1933 à la Nouvelle-Orléans. Sa mère, prostituée, l'a prénommée comme la plus ‘grande' tenancière de bordel de la ville, c'est un honneur, non ? Voilà qui en dit long, en tout cas, sur ses ambitions pour sa fille. Cette enfant a toujours reçu plus d'attention et de tendresse des autres femmes de la maison close que de cette mère aussi froide et stupide que cupide.
A dix-sept ans, Josie a réussi à échapper à ses griffes. Elle travaille depuis cinq années dans une librairie, hébergée par le propriétaire et son fils de vingt ans, devenus pour elle une seconde famille.
Déterminée à ne pas suivre le modèle maternel, Josie entend bien étudier à l'université et loin de sa ville natale, où elle compte pourtant des amis fidèles.
Voilà une jolie fresque de personnages crédibles et attachants : Josie la battante au grand coeur, ses proches fidèles et attentionnés, ses 'secondes mamans' et la tenancière de la "maison", bourrue, sèche, mais protectrice envers la jeune femme.
Le contexte de cette intrigue est radicalement différent de celui du précédent ouvrage de Ruta Sepetys (Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre), où l'on suivait le destin d'une jeune Lituanienne déportée lors des purges staliniennes.
Le décor est plutôt classique, ici. Une ambiance à la Dickens me transportait parfois dans le Londres de la fin du XIXe siècle, bien loin de ce Quartier-français de la Nouvelle-Orléans des années 50 - David Copperfield, personnage référent pour Josie, est d'ailleurs souvent mentionné.
L'intrigue est tellement prenante, la plume si agréable et fluide, que j'ai dévoré cet ouvrage qui m'a rappelé certains romans historiques de Ken Follett. Ce 'Big Easy' est tout aussi passionnant et moins manichéen.
A partir de 13-14 ans.
--- Merci à Babélio (MC) et aux éditions Gallimard Jeunesse (collection Scripto) pour cette lecture vraiment agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
saphoo
  15 juin 2019
Une lecture jeunesse j'en suis un peu étonnée, car il a tout d'un grand roman pour adulte. J'ai bien apprécié l'époque des années 50 , et les personnages adorables avec chacun leur lot d'originalité, de grand coeur. J'avais l'impression de voir un film, tellement le déroulement des scènes était très réaliste, vivant, et humain à la fois.
Le message également passé par cette histoire est haut en couleur.
La justice est souvent longue à venir, mais elle finit souvent par arriver au moment où on s'y attend le moins.
Si ce roman est destiné à la jeunesse pas sûr qu'elle accroche à cette époque, mais il y a de quoi montrer à cette jeunesse qui attend un peu trop souvent que tout leur tombe dans le bec tout cuit, que la vie n'est un long fleuve tranquille, et même si on n'est pas né avec une cuillère en or dans la bouche, on peut pour autant s'en sortir et rester droit dans ses bottes, tracer son chemin en toute honnêteté. A y réfléchir, il serait bon que la jeunesse lise ce roman, c'est un très bon exemple, pour tout milieu social.
J'ai passé un agréable moment de lecture avec beaucoup d'émotion sur la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
missmolko1
  10 octobre 2013
Voici le troisième livre reçu en partenariat avec Gallimard jeunesse - on lit plus fort et je les en remercie car j'ai beaucoup apprécié cette lecture.
Nous faisons la connaissance de Jo (diminutif de Josie), 18 ans. de suite on se sent proche d'elle puisque le roman est écrit a la première personne comme si elle se confié a nous lecteurs. Josie a peu de repères, elle ne connait pas son père et sa mère est une prostituée qui travaille dans une maison close. Les seules personnes qui prennent soin d'elle sont Willie, la mère maquerelle, et Charlie et son fils Patrick qui sont propriétaire d'une librairie ou la jeune fille travaille.
Voila le point de départ mais peu a peu, les choses prennent une autre tournure. On découvre en effet le corps d'un homme puis l'on apprend qu'il a été assassiné. L'étau se resserre autour de Jo et de ses proches...
L'ambiance de ce roman est vraiment très bien construite. On découvre la Nouvelle-Orléans dans les années 1950. On plonge dans le milieu de la prostitution, des truands, on sent le racisme omniprésent (je pense notamment au personnage de Cookie qui est métisse). On espère qu'une chose c'est que Jo s'en sorte et qu'elle puisse réaliser ses rêves (aller a l'université).
Le personnage de Josie est vraiment très travaillé, c'est une jeune fille mature (la vie ne l'a pas gâté), elle est ambitieuse et met toutes les chances de son coté pour réussir. Elle ne fait pas toujours les bons choix, je pense au passage ou elle va du chantage pour avoir sa lettre de recommandation pour l'université. Malheureusement, elle est issue d'un milieu ou elle dispose de peu de moyens....
L'écriture de Ruta Sepetys est vraiment très agréable, fluide et se lit très rapidement. C'est une auteure que je ne connaissais absolument pas et c'est donc une très belle découverte. Elle mêle habilement les genres, a la fois le policier avec l'enquête sur la mort de ce monsieur fortuné (son nom m'échappe), l'amour avec Jesse ou encore Patrick qui courtise plus ou moins Jo et surtout on sort vraiment des clichés des livres jeunesse que je trouve parfois "gnan-gnan" car ici c'est un vrai roman noir!
Enfin la couverture est vraiment très belle, même si pour ma part, elle est en noir et blanc (car mon exemplaire est une épreuve non corrigée). Je me permet cette remarque, car j'habite en Irlande est ici les livres ont souvent des couvertures magnifiques et quand je vois la couverture de la traduction française je suis souvent déçue! Or la c'est tout l'inverse, cette couverture est bien plus belle que la couverture VO.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
sylvaine
  26 juin 2019
The Big Easy comprenez La Nouvelle-Orléans..
Jo alias Josie a bientôt 18 ans. Dire que son enfance fut facile serait mentir. Elevée par une mère qui la rejette et travaille chez Willie dans l'une des maisons les plus côtés du Vieux Quartier, Jo vit au-dessus de la librairie de Charlie Marlowe, y travaille et fait le ménage tous les matins chez Willie sa "marâtre fée marraine"..
Quand Forest Hearne meurt le soir du 31 décembre dans un bar , Jo est bouleversée. Cet homme est venu à la librairie en fin de journée et l'a considérée avec bienveillance...une première pour elle lui soufflant l'idée de s'inscrire à l'université. Les circonstances le lui permettront elles? .. Parce que voilà Hearne a été assassiné, dépouillé et sa mère semble être mêlée à tout cela ... Heureusement Jo est très bien entourée.
J'ai apprécié une fois encore l'écriture de Ruta Sepetys. C'est une vraie conteuse. L'histoire se déroule vite et bien , les personnages sont excessivement bien croqués. Respectueuse Ruta Sepetys nous dépeint la Nouvelle Orléans des années 50 sans fioritures mais au plus près de la réalité historique. Elle nous dresse le portrait d'une jeune fille intelligente, cultivée , animée par le désir impérieux de sortir de sa ville , d'aller plus avant, de découvrir le Monde ..Une fois encore je suis surprise du choix de l'auteure et de sa maison d'éditions de placer ce roman en littérature jeunesse, un roman qui aurait une place toute trouvée en littérature générale. Une bien belle lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
NathalC
  23 octobre 2018
2ème livre que je lis de cette auteur. Et j'apprécie énormément son écriture.
Dans ce roman, elle nous plonge dans un milieu un peu glauque, pas très fréquentable, avec des personnages haut en couleurs, mais tellement attachants.
Cette histoire pourrait se passer à notre époque. C'est d'ailleurs la seule petite chose qui m'a gênée, j'ai eu du mal à me dire que cela se passait dans les années 50.
Je voyais les personnages évoluer à notre époque...
Mais cela ne m'a pas empêcher d'aimer cette histoire, d'être auprès de Joe, et d'adorer Madame Willie et Cokie, des personnages "avec un coeur gros comme ça" !
Commenter  J’apprécie          321

critiques presse (3)
LaPresse   20 janvier 2014
Vif, incisif, chaud et festif comme La Nouvelle-Orléans, ce roman nous fait facilement «voir» les états d'âme de la belle Josie et de ses comparses. Ne soyez pas surpris si cette histoire est, plutôt que tard, adaptée au grand écran.
Lire la critique sur le site : LaPresse
HistoiresSansFin   09 décembre 2013
Aucune fausse note malgré un sujet qui aurait pu faire tourner le récit du côté du pathos et du larmoyant. La grande force du roman de Ruta Sepetys est sans aucun doute la galerie de personnages secondaires qu'elle a créés.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Ricochet   03 décembre 2013
Pas beaucoup de fraicheur dans ce deuxième roman très attendu de Ruta Sepetys : Les personnages sont bien brossés mais vraiment trop stéréotypés.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   11 octobre 2013
- Les grandes décisions, déclara-t-il, voilà ce qui façonne notre destinée.
Et, sans même ouvrir le livre, il se mit à réciter un passage de David Copperfield : "Deviendrai-je le héros de ma propre vie, ou bien cette place sera-t-elle occupée par quelqu'un d'autre?"
Acquiesçant d'un signe de tête, je terminai la phrase avec lui :
- "A ces pages de le montrer."
Nous étions tous les deux là, en face l'un de l'autre - deux inconnus qui se comprenaient parfaitement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
NathalCNathalC   25 octobre 2018
Il y avait là, tous unis comme les doigts de la main, une tenancière de bordel, un professeur de littérature anglaise, une cuisinière muette, un chauffeur de taxi quarteron et une fille qui transportait un plein seau de mensonges et les jetait à la ronde comme des confettis, autrement dit moi.
Commenter  J’apprécie          310
NathalCNathalC   21 octobre 2018
Quand je suis arrivé ce matin, j'ai trouvé la veuve en déshabillé noir. Elle m'a expliqué que c'était sa tenue de deuil et a ajouté qu'elle m'accorderait une ristourne si je réparais son évier.
- Euh… Mrs Beaufort n'a-t-elle pas près de quatre-vingts ans ?
- Elle a quatre-vingt-deux ans et paraît bien ses quatre-vingt-quinze ans ! Et je ne connais strictement rien à la plomberie ! Ce qu'on ne ferait pas pour Victor Hugo, hein ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
JumaxJumax   08 septembre 2013
Ma mère était folle de Cincinnati - au point d'avoir prétendu un jour qu'ils étaient amoureux. Elle était parfois d'une stupidité embarrassante. Qu'elle fît des passes avec un criminel comme Cincinnati était déjà une triste chose, mais être amoureuse de lui ? Lamentable !
Commenter  J’apprécie          230
ZilizZiliz   27 décembre 2013
[1950, La Nouvelle-Orléans]
(...) il m'avait expliqué que je pourrais facilement obtenir une bourse de l'une ou l'autre université de la région. Mais la seule idée de revoir des élèves du lycée et d'être la fille dont la mère est une putain-qui-se-balade-toute-nue-sous-un-manteau-de-fourrure m'était insupportable. Je n'aurais jamais la moindre chance d'être normale.
(p. 59)
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Ruta Sepetys (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ruta Sepetys
Bonjour à tous ! Voici un TAG qui devrait vous plaire, je vais vous parler de 10 romans qui m'ont fait ressentir 10 émotions différentes (et bien plus que 10, évidemment). Bon visionnage, à très vite et bon week-end ! ♥ TAG PKJ : http://www.pocketjeunesse.fr/livres-j...
* * * * * *
Livres cités : London Panic - Un garçon si gentil - Digitale - Dans le désordre - Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre - Le cercle secret - Sunshine - Les intrigantes - N'aie pas peur de savoir - Maintenant qu'il est trop tard.
* * * * * *
ME CONTACTER : lesouffledesmots@gmail.com
* * * * * *
BLOG : http://www.lesouffledesmots.blogspot.fr
* * * * * *
RESEAUX SOCIAUX : • Facebook : https://www.facebook.com/lesouffledes... • Twitter : https://twitter.com/LeSouffledesMot • Instagram : http://instagram.com/lesouffledesmots • Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/le-s...
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvelle-orléansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Big Easy

Qui est l'auteur de ce livre ?

Stephenie Meyer
Ruta Sepetys
John Green
Veronica Roth

20 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Big easy de Ruta SepetysCréer un quiz sur ce livre
.. ..