AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Joëlle Jolivet (Illustrateur)Anne-Marie Métailié (Traducteur)
EAN : 9791022605212
96 pages
Éditeur : Editions Métailié (03/10/2016)
4.23/5   33 notes
Résumé :
Le chien, prisonnier, affamé, guide la bande d’hommes lancée à la poursuite d’un Indien blessé dans la forêt d’Araucanie. Il sait sentir la peur et la colère dans l’odeur de ces hommes décidés à tuer. Mais il a aussi retrouvé dans la piste du fugitif l’odeur d’Aukamañ, son frère-homme, le compagnon auprès duquel il a grandi dans le village mapuche où l’a déposé le jaguar qui lui a sauvé la vie.
Dans la forêt, il retrouve les odeurs de tout ce qu’il a perdu, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,23

sur 33 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

book-en-stock
  04 janvier 2020
Un récit émouvant et riche en sagesse ancestrale !
Ecrit à la première personne, c'est le chien lui-même qui raconte son histoire ou plutôt l'esprit du chien. Un animal résigné face à la cruauté des hommes, jusqu'au jour où il retrouve la trace de son premier compagnon humain, celui auprès duquel il a grandi. A partir de ce moment-là il n'aura de cesse de l'aider. Mais la haine ressentie envers ces hommes cruels va lui jouer un mauvais tour.
Le talent de conteur de Luis Sepùlveda nous emporte dans une histoire d'amitié, de fidélité et de loyauté envers la nature, la terre nourricière et le moindre élément naturel. Il y est question de respect des êtres vivants, de partage. Hélas il y est également question de bêtise, de haine, d'incompréhension et de brutalité…
Le texte est soutenu par des illustrations réussies en noir et blanc de Joëlle Jolivet.
J'ai lu ce court roman comme une longue mélopée tellement la poésie et la magie des mots opèrent aisément.
Commenter  J’apprécie          310
zabeth55
  22 janvier 2017
Il a l'art de raconter de belles histoires Luis Sepùlveda
Et celle-ci n'échappe pas à la règle.
Afmau (loyal et fidèle en mapuche) raconte son histoire de chien aimé d'abord par l'enfant d'une tribu, puis capturé et utilisé par des chasseurs d'indiens.
Toujours ce respect de la nature et des peuplades chassées par des hommes sans scrupules. Toujours ces amitiés fortes et indéfectibles.
Il est attachant Afmau, et ses aventures nous font vibrer.
Un petit regret pour les illustrations que je n'ai pas trouvées spécialement jolies, mais ce n'est que mon ressenti personnel.
Quel bonheur ce doit être d'avoir un grand-père comme Luis Sepùlveda qui sait si bien inventer les histoires !
Commenter  J’apprécie          210
sophronie
  22 août 2020
Un beau conte ancré dans une légende sud-américaine, au sein du peuple des Mapuches.
Afmau, un chien recueilli par les Mapuches, grâce au sauvetage par un jaguar, devient le frère de coeur du petit Aukaman. Les Mapuches communiquent avec les éléments de la nature, sont en communion avec eux. Chaque être compte. Cette relation humain/animal est sublimée !
Wenchulaf le grand-père de Aukaman est celui qui raconte les histoires de leur peuple à travers leur mythologie.
Un jour, des hommes venus de loin, viennent pour leur ravir leurs terres. Wenchulaf s'oppose et se fait tuer. Les hommes emmènent Afmau et il est contraint à de basses oeuvres.
Des années s'écoulent, Aukaman est devenu un homme et le chien se souvient de l'odeur de tout ce qu'il a perdu, la farine, le miel et le bois sec.
Aukaman se rebelle alors contre ceux qui ont pris leurs biens et leurs oppresseurs ont peur. Ils décident de le tuer mais Afmau aboie et fait dévier le tir lors de la confrontation. Aukaman est blessé à la jambe et s'enfuit dans la montagne.
La traque commence et les hommes se servent d'Afmau pour le retrouver.
Le chien brouillera alors les pistes et se libérera pour retrouver son frère humain.
Parviendront-ils à se sauver ?
Le récit va du passé au présent jusqu'à ce que les deux se rejoignent. Beaucoup d'émotions, de respect entre les éléments de la nature et les Mapuches. Les odeurs sont très présentes dans ce récit. Beaucoup de spiritualité et de valeurs transparaissent.
Un très beau conte à lire aux enfants et à découvrir aussi en tant qu'adulte.
Pour aller plus loin, voici mon article de blog : https://bit.ly/34vG5BX

















+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
adtraviata
  11 mars 2019
Dans ce conte, Luis Sepulveda veut rendre hommage aux Mapuches, ce qui signifie les Gens de la Terre. Il se souvient des histoires que racontait son grand-oncle lui-même mapuche. A son tour, l'auteur souhaite raconter des histoires à ses petits-enfants, leur transmettre, et à nous aussi ses lecteurs, ce patrimoine humain, culturel. Afmau cite ainsi de nombreux mots mapuches, immédiatement traduits, dans son aventure.
On ne peut qu'être ému par l'histoire de ce chien dont la vie n'a pas été de tout repos. Les chapitres alternent le récit de la traque qu'il est forcé de suivre avec les Blancs et ses souvenirs « d'enfance ». Vieillissant, le chien va mériter plus que jamais le nom mapuche qu'on lui a donné il y a bien longtemps.
Au-delà de l'émotion, c'est le message humain que je retiens. La voix du chien nous rappelle l'importance du lien à la terre, à ce qu'elle nous donne, la reconnaissance que nous sommes invités à lui témoigner et la frugalité avec laquelle nous pouvons consommer ce qu'elle nous offre.
Un lexique très complet nous est proposé à la fin du livre, illustré des dessins d'un noir et blanc énergique de Joëlle Jolivet.
Lien : https://desmotsetdesnotes.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
chriskorchi
  12 mars 2017
J'adore l'auteur je n'ai encore jamais été déçue par un de ces livres et j'aime particulièrement ses contes, il a l'art de raconter ce qui pourrait être simple pour le rendre beau, magique, censé. Il est souvent question d'amitié et dans ce conte aussi, c'est une thématique qui est dense et que l'auteur sait faire vivre. J'aime beaucoup tout ce qui touche à la culture amérindienne et là mon bonheur était parfait. Une bien belle histoire d'amitié entre un chien et son maître, c'est aussi une ode à la nature, on arrive à imaginer les personnages, les lieux, les odeurs. On voyage à travers les mots et la nature, on est en immersion dans l'histoire.
C'est très original le fait que ce soit l'animal qui raconte l'histoire, ça permet de mieux comprendre son ressenti, son vécu. C'est une histoire touchante, courte 96 pages que l'on prend plaisir à lire, et cela, quel que soit notre age. le jeune lecteur suivra avec attention les joies et les peines de ce chien courageux, le lecteur adulte mesurera toute la sagesse qu'il y a dans ce conte philosophique . Il y a beaucoup de valeurs et de messages qui sont très importants et peut être encore plus de nos jours où il y a tant de problèmes sociétaux . Les valeurs présentes dans ce conte sont : le respect de la nature, de l'animal, l'amitié, le courage, la réciprocité, la loyauté, l'amour, le sens de la vie. On y voit aussi la sensibilité de l'animal, la fragilité et la force de la nature, de la Terre. On y découvre l'histoire d'un peuple : les mapuches.
Comme d'habitude je suis conquise par les talents de conteurs de l'auteur et j'ai hâte de le retrouver dans d'autres aventures poétiques et bienfaisantes. C'est un livre à mettre entre toutes les mains, un livre passerelle entre les générations. J'ai adoré !
VERDICT
Achetez-le aux enfants de votre entourage, achetez-le pour vous il y a vraiment de beaux messages humanistes dedans. Et quel talent de conteur !
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Liberation   03 avril 2017
Voilà un texte plein d’énergie, à la gloire de la nature et de la terre nourricière, rehaussé par les illustrations impeccables de Joëlle Jolivet.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ValdeMontparnasseValdeMontparnasse   27 mars 2019
Pendant l'été nous sortions avec le vieux pour réjouir les ruisseaux et les cascades, pour réjouir le bois et les sentiers, les poissons et les oiseaux, pour réjouir tout ce qui vit en le nommant avec reconnaissance, car les Mapuches, les Gens de la Terre, savent que la nature se réjouit de leur présence et tout ce qu'elle demande c'est qu'on nomme ses prodiges avec de belles paroles, avec amour.
Commenter  J’apprécie          30
anniefranceanniefrance   02 juillet 2020
il me serre entre ses bras et dans la langue lointaine des Gens de la Terre il me dit qu'il ne m'a jamais oublié, qu'il a toujours su qu'un jour je reviendrais
Commenter  J’apprécie          20
ClaforianeClaforiane   31 décembre 2016
Je suis Afmau, le souvenir d'un chien, et on raconte mon histoire dans les rukas de la Wallmapu lorsque le brouillard du Sud couvre le pays des Mapuches, les Gens de la Terre.
Commenter  J’apprécie          00
ClaforianeClaforiane   31 décembre 2016
Aukaman me prend dans ses bras et dit : Marichiweu peni, dix fois nous vaincrons, frère, c'est comme cela que les Gens de la Terre s'en vont sans jamais dire adieu.
Commenter  J’apprécie          00
ClaforianeClaforiane   31 décembre 2016
Couché je prends la pluie et me remet de mes blessures.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Luis Sepúlveda (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luis Sepúlveda
Bande annonce réalisée par la Bibliothèque publique d'information dans le cadre du cycle de rencontres "Chili, cinéma obstiné".
Au centre de cette rétrospective d'une cinquantaine de films réalisés entre 1958 et 2020, le travail de trois figures du documentaire chilien, Patricio Guzmán, Carmen Castillo et Ignacio Agüero, en leur présence. Avec des films inédits, des redécouvertes, des rencontres et un hommage exceptionnel à l'écrivain et cinéaste Luis Sepúlveda, emporté par la Covid-19 en avril dernier.
Retrouvez la programmation de la Cinémathèque du documentaire : https://www.bpi.fr/cinemathequedudocumentaire/la-cinematheque-du-documentaire-a-la-bpi
Et plus de contenus liés au cinéma documentaire sur notre page Facebook Pour une poignée de docs et notre site web : https://fr-fr.facebook.com/pourunepoigneededocs/ http://www.bpi.fr/cinemathequedudoc
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature chilienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le vieux qui lisait des romans d'amour

En quelle année est paru ce roman ?

1990
1991
1992

10 questions
385 lecteurs ont répondu
Thème : Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis SepúlvedaCréer un quiz sur ce livre

.. ..