AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081262363
Éditeur : Flammarion (26/09/2012)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 13 notes)
Résumé :
"Par la faute de laboratoires et d'experts à la solde de lobbies surpuissants, agroalimentaire, biotechnologies, médicaments, combien de foyers sont touchés aujourd'hui par des cancers, des maladies nerveuses, hormonales, immunitaires ? L'insuffisance des tests, leur absence de transparence et la compromission des agences sanitaires doivent cesser. "Pour démontrer la dangerosité des produits artificiels et des polluants alimentaires qui inondent nos marchés, nous av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
petitsoleil
  23 septembre 2015
Livre intéressant pour les amis de la biodiversité et de la réflexion scientifique. Si vous connaissiez déjà les effets néfastes des polluants, pesticides ... mais souhaitez approfondir la question
Si vous souhaitez lire les résultats d'une véritable contre-expertise sur les effets du Round-up de Monsanto, et d'un maïs OGM résistant au Round-up (pardon, il paraît qu'on dit "Round-up ready", RR, ca fait plus chic ... ou plus politiquement correct)
Si vous vous demandez pourquoi au Japon, le pays du soja, on trouve du colza OGM dans les ports ...
Ce livre est pour vous. A découvrir !
Commenter  J’apprécie          320
Cacha
  17 juin 2015
Récit d'une expérience montrant de manière édifiante la dangerosité de ce que nous ingurgitons journellement et l'action néfaste des lobbies industriels.
Commenter  J’apprécie          122
bgn
  11 octobre 2012
Dommage que le livre ne nous apprenne pas grand chose de plus que ce que l'on sait déjà aujourd'hui. J'aurais bien aimé lire des témoignages de personnes concernées par le sujet.
Cela dit, ce livre résume parfaitement bien tous les problèmes connus aujourd'hui sur les OGM, les pesticides, toutes les sortes de pollutions des aliments, etc...
Je ne saurais mieux vous conseillez une bien meilleur lecture avec le livre de Marie-Monique Robin : Notre poison quotidien.
Commenter  J’apprécie          30
Elana
  05 mai 2013
Passionnant et instructif, par ce livre Séralini nous donne les clefs d'une argumentation solide en faveur d'un changement radical de civilisation. Effectivement le sujet est vu et revu mais la précision de cet ouvrage en fait un livre de référence.
A avoir dans sa bibliothèque!
Commenter  J’apprécie          30
scienceenlivre
  04 janvier 2019
Ce documentaire dense est assez atypique. Tout d'abord, il s'agit d'une édition revue et corrigée par rapport à la précédente datée d'un an plus tôt ! Ensuite, la deuxième partie de l'ouvrage a été amendée par le récit des travaux scientifiques dans le laboratoire de l'auteur, publiés dans une revue internationale de toxicologie alimentaire, et argumentés suite à des critiques. L'auteur cherche à répondre à ses détracteurs comme le soulignent l'avant propos, puis le préambule, et enfin l'introduction, tous les trois rédigés par l'auteur ! C'est plutôt rare.
De toute évidence, l'intérêt documentaire existe à en juger par la densité de la table des matières. Pour autant, le lecteur doit passer le barrage de préambules et contours qui n'en finissent pas, et d'un discours ardu un peu égocentré (cf. l'emploi du « je » fréquent).
Lire la suite
Lien : http://www.dev.scienceenlivr..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   20 septembre 2015
La rentabilité économique des OGM - qui repose essentiellement sur les subventions accordées par les Etats - serait compromise si leurs fabricants étaient obligés de pratiquer les tests très coûteux qui seuls assureraient de leur innocuité.

(...) Voilà beaucoup de raisons pour que les industriels cherchent à contourner les tests. Les réaliser prendrait assurément du temps, augmenterait les coûts et ralentirait la course aux brevets. Leurs résultats risqueraient de freiner encore plus les choses : les zones d'ombre éventuelles obligeraient à pratiquer d'autres tests, prolongeant les délais et occasionnant de nouvelles dépenses. (...)

Or, les produits transgéniques ne peuvent pas se permettre d'être plus chers que les autres sur le marché. Qui, alors, les achèterait ?
Le consommateur ne voudrait pas payer plus cher des produits qui n'offrent ni une meilleure qualité gustative ni un avantage diététique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleilpetitsoleil   23 septembre 2015
L'Europe dépend, pour l'élevage intensif, des importations de soja en provenance du continent américain, sur lequel la séparation nette des filières OGM et sans OGM n'est pas encore acquise.

Rappelons que
60 % du soja mondial provient de plantes génétiquement modifiées
et qu'un cinquième seulement du soja importé par la France est certifié sans OGM. (...)

Toutefois, les règles d'étiquetage en vigueur en Europe ont permis de limiter considérablement l'entrée des OGM en Europe (ils occupent 0,5 % des surfaces cultivées), à l'exception des importations de soja au Round-up.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
petitsoleilpetitsoleil   20 septembre 2015
Le soja
Plante génétiquement modifiée la plus cultivée au monde, c'est aussi celle qui a le plus de chances de se glisser à notre insu dans l'alimentation par le biais des produits alimentaires industriels.

La lécithine de soja est utilisée comme agent émulsifiant ou stabilisant dans 60 à 80 % des aliments transformés. Elle est susceptible de contenir des résidus de pesticides.
Commenter  J’apprécie          120
petitsoleilpetitsoleil   22 septembre 2015
J'ai été l'un des experts de la Commission du génie biomoléculaire (CGB) de 1998 à 2007. Cette expérience de l'intérieur m'a convaincu des défaillances de ces organismes chargés d'une lourde responsabilité vis-à-vis de centaines de millions d'Européens. (...) Ce que je sais du fonctionnement des autres commissions en charge d'évaluations sanitaires ou environnementales ne me donne pas à penser qu'il en va différemment pour elles. (...)

La parole des opposants se trouvait ainsi censurée : il n'en était pas question dans le discours officiel (communiqués de presse ou procès-verbaux des réunions), où les voix discordantes étaient considérées comme des épiphénomènes négligeables. (...)
[En 2004] Jusqu'alors les délibérations de la commission auraient dû donner lieu à des procès-verbaux qui en consignaient la totalité (il n'en était rien) et être rendus publics.
Le nouveau règlement institua que seuls les comptes rendus synthétiques le seraient.

Pourtant, les controverses font partie du développement normal de la science. (...)

Il est dans la nature même de la théorie scientifique de mettre en jeu ses conclusions, en les soumettant aux objections et à la réfutation par le raisonnement et l'expérience, comme l'a souligné Karl Popper. Pour cette raison, elle constitue une pensée ouverte.
En revanche, si l'establishment scientifique reprend à son compte une position d'autorité, intimant à ses contradicteurs le silence au nom d'une vérité de principe, il dénature la science et la fait régresser vers le dogme et le conformisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LSHLSH   02 novembre 2012
Quand on sait que les huit plus grandes compagnies pharmaceutiques du monde sont liées aux fabricants de pesticides, de produits chimiques et d'OGM ou bien en fabriquent elles-mêmes, il y a de quoi se demander si elles ne font pas coup double, ajoutant aux profits générés par les produits agro-alimentaires et ménagers ceux des médicaments dont l'usage des premiers crée le besoin. Le marché des produits pharmaceutiques croît et rapporte à proportion des conséquences sanitaires de la commercialisation des produits toxiques. On comprend alors pourquoi les entreprises ont intérêt à ce que l'évaluation demeure approximative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Gilles-Eric Séralini (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles-Eric Séralini

Plaisirs cuisinés ou poisons cachés | Gilles-Éric Séralini et Jérôme Douzelet
Gilles-Éric Séralini et Jérôme Douzelet présentent "Plaisirs cuisinés ou poisons cachés" paru en novembre 2014 dans la collection Domaine du possible. -- En savoir plus sur le livre...
autres livres classés : ogmVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre