AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253120413
Éditeur : Le Livre de Poche (05/09/2007)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Une nuit sans fin. Un homme hanté par le souvenir de sa femme et de son enfant sauvagement assassinés. Et par l'image, obsédante, d'un visage qui disparaît inexorablement de sa mémoire, celui de l'assassin.

Bientôt, il n'en restera plus rien. Sauf si l'on empêche cet homme, le seul témoin du drame, de sombrer dans un sommeil aussi profond que l'oubli, aussi dangereux que la mort qui le guette.

Car la proie, désormais, c'est lui.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  16 août 2014
Le petit monde du thriller s'avère généralement basique. Un schéma récurrent meurtre(s) avéré(s) - enquête chiadée – arrestation musclée qui pourrait lasser sensiblement à la longue.
Serfaty explose les codes en faisant du sommeil son principal vecteur d'investigation. Osé d'évoquer un sujet qui pourrait bien titiller son lectorat d'un peu trop près...
Laurent Strelli est un artiste de renom frôlant sévèrement l'autisme. Il n'aime rien moins que se retrouver dans sa bulle en faisant fi du monde qui l'entoure, sa moitié et sa gamine exceptées. Régulièrement visité par son amie l'insomnie, il suit régulièrement une thérapie du sommeil histoire de retrouver un semblant de normalité au saut du lit, fin prêt pour accueillir l'ami Ricorée.
Fatalitas, c'est l'ami-sère qui s'invitera à sa table en le rendant témoin du meurtre des deux femmes de sa vie.
Retenu brillamment pour chanter avec la Moreau " j'ai la mémoire qui flanche " , c'est en bannissant totalement le mot sommeil de son vocabulaire que ce témoin gênant pourrait recouvrer la mémoire pour finalement mettre un nom sur ce visage assassin qui lui échappe un peu plus au fil des heures. Un témoin devenu à son tour la cible de vils fripons en mal de forfaiture, c'est pas facile facile tous les jours et je vous parle pas de ses nuits blanches même pas à Seattle...
Serfaty joue à fond la carte du thriller scientifique et le fait parfaitement. Original et érudit, le sujet étonne et détonne.
Il décortique jusqu'à l'os les troubles du sommeil en insistant bien sur l'importance vitale du fameux sommeil paradoxal mais considérant que le mieux est l'ennemi du bien, j'avoue avoir assez vite décroché, noyé sous un flot d'informations souvent bien trop pointu pour que je puisse y trouver un intérêt durable. de fait, c'est une somnolence légère mais fidèle qui m'accompagna tout au long de ce roman paradoxalement bien écrit, charpenté et rythmé.
Un bouquin qui devrait facilement trouver des admirateurs enthousiastes beaucoup plus enclins à verser dans la démonstration scientifique à tout crin que je ne le suis.
https://www.youtube.com/watch?v=_¤££¤15Serfaty 10¤££¤8
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          414
Fredo_4decouv
  15 juillet 2012
Depuis le temps que lon me conseille de lire du Thierry Serfaty !!! On découvre, via la Nuit Interdite, le premier chapitre du cycle de la Pyramide Mentale. Théorie forte intéressante qui prétend que la personnalité humaine est à limage dune pyramide à trois faces et dune base.
La peur, la douleur et le plaisir reposent sur le sommeil qui est le fondement de cette figure géométrique. Et au sommet, on retrouve le plaisir. Quatre énergies qui sont tempérées par le sommeil. Quatre forces qui suivant laquelle prédomine sur les autres, va influencer notre personnalité. Manipuler la fonction réparatrice du sommeil ne se fera pas sans risquer de voir une des facettes de la pyramide prendre définitivement le dessus sur les autres, de manière exponentielle, jusquà la folie ou la mort
« Si vous ne dormez pas en permanence, cest parce quil existe en vous un système déveil complexe qui vient bloquer votre sommeil.»
Les fans de Michael Crichton seront ravis de retrouver dans le roman de Thierry Serfaty, ce qui a fait le succès de lauteur américain : mettre en scène dans un roman à suspense une théorie scientifique et profiter de loccasion pour vulgariser la chose et faire découvrir à son lecteur un univers étonnant.
Outre les théories scientifiques, les personnages de cette Nuit Interdite sont tout aussi passionnant. Nous suivons lenquête dErick Flamand qui va tenter de percer le mystère qui entoure le drame qui a touché Laurent Strelli. Deux personnages masculins forts, héros de cette histoire qui vont être aidé par un personnage secondaire, qui est sans conteste, la véritable héroïne de cette Nuit, Eva, spécialiste de la thérapie par le touché. On se découvre plein de compassion pour cette femme, au courage et à la détermination sans limite 
« Linsomnie, par exemple, nest pas un comme on le croit un trouble du sommeil, mais plutôt un excès déveil, dont le système est trop stimulé. »
On aborde de temps à autres les problèmes de sommeil dErick Flamand mais lon ne sait pas à la fin de lhistoire si son enquête lui aura permis de les régler. du côté du lecteur, on se surprendra aussi à se poser des questions sur notre propre pyramide, quand lon constatera par exemple, que lon a encore le nez dans le livre à 03h00 du matin, sans avoir la chance dêtre appeler par une vague de fatigue  Même pas peur.
Si en fait, puisque je me suis rué sur la suite, Peur. On pourra râler quand même un peu en constatant que Flamand tarde à rentrer en scène dans ce nouvel opus .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tynn
  17 septembre 2013
Il me faut bien avouer que je ne suis pas toujours attirée par les romans policiers, et celui-ci, comme souvent, m'a semblé un peu long.
Pourtant il faut lui reconnaître d'indéniables qualités.
Bien écrit, il est surtout et avant tout très bien documenté, passionnant par la découverte des mystères de notre sommeil, les connaissances des recherches médicales sur le sujet, les descriptions des pathologies engendrées par les troubles de ce repos nocturne, les possibilités thérapeutiques que l'on pourrait imaginer dans les maladies psychiatriques
J'ai surtout été impressionnée par la description des conséquences de la privation de sommeil C'est tout à fait passionnant, extrêmement précis dans le descriptif clinique de l'insomnie.
Sans tout cela, le suspens reste un peu tiède, un peu long . J'avais imaginé le coupable possible dans la première partie du livre, et les ficelles des « méchants potentiels » sont un peu grosses.
Au-delà de l'intrigue, il reste bien plus agréable de se documenter sur les mystères des rythmes biologiques de l'Homme par un roman policier que de devoir lire un mémoire médical sur la question.
Bravo à un médecin qui sait être un auteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
BlackKat
  21 mars 2014
Ah la la la… quand un médecin prend la plume… c'est divin! Non, sérieux, c'est magistral! Et Thierry Serfaty n'est pas le seul de nos médecins à utiliser avec brio le scalpel sur le papier!
C'est clair, j'adore aborder des sujets fascinants comme le cerveau quand il est baigné dans un thriller! C'est l'art et la manière de nous titiller les neurones, nous instruire tout en nous divertissant!
Et avec La nuit interdite, nous sommes largement servis!
Imaginez donc que le seul témoin, par sommeil interposé, d'un double meurtre assiste impuissant à la disparition de ses souvenirs par le biais de ce même sommeil! Et que le seul moyen de préserver et ce témoignage, et la vie de cet homme devenu proie à son tour, est de l'empêcher de dormir!
Le sujet traite du sommeil mais n'espérez pas vous endormir… parce que eux, n'en ont pas le droit et ils vont vous entraîner de Paris à Marseille, et de Paris et… à Rio pour une petite danse endiablée!
Le sujet du sommeil est ici développé à partir de différentes approches, médical, entre recherches, études comportementales et psychiatrie; spirituel et, par extension, religieux.
Ces différents points de vue sont explorés par Erick Flamand, l'enquêteur chargé d'élucider ce double assassinat, lui aussi en prise avec les aléas du sommeil hanté par de douloureux souvenirs. Ce qui le rend d'autant plus attentif à chaque théorie énoncée et argumentée. Parce que oui, chaque piste est diablement précise et documentée, chaque piste est riche de crédibilité et de réalité. Evidemment, ce sujet pose ici le problème de l'éthique des chercheurs.
Qui dit recherche, dit dérive… fatalement!
Quand certains voient dans la recherche médicale l'exploration de l'inconnu, source de nouvelles possibilités d'amélioration et de guérison, d'autres ne voient que l'exploitation de nouveaux pouvoirs aux fins de manipulation et de destruction. Certains sont près à tout pour réussir ce challenge qui les rendraient puissants et uniques.
A travers cette analyse du potentiel du sommeil, c'est aussi une approche de la psychanalyse et des maladies mentales qui est mis en exergue pour nous interroger. Ne cherche-t-on pas à sauver d'eux-mêmes les tueurs et autres graves déviants, dans cette Fondation aux buts si louables?
A travers ce thème, c'est aussi une réflexion personnelle sur notre rythme de vie, la complexité de notre psyché, de nos sensibilités et de nos névroses. Cela nous conforte dans certaines certitudes, certains doutes et nous ouvrent les yeux face à un univers fondamental: la pyramide mentale.
Mais ne vous y trompez pas, vous ne lisez pas un traité médical ou d'obscur scientifique!
Vous lisez avant tout un thriller, avec un suspens étouffant, une angoisse qui vous donne des suées froides, et une addiction certaine à non pas un, mais 3 ou 4 personnages. Et oui, accrochez-vous! Vous avez Laurent, la proie endeuillée, aux prises avec ses propres névroses et détenteur de la vérité. Attachant, par ses absences, sa volonté de fuite et l'espoir d'un lendemain plus clair.
Vous avez Erick, homme blessé et tourmenté, par qui la lumière finira par percer.
Vous avez Eva, la marseillaise, un personnage très touchant pour qui l'empathie est immédiate, qui se bat contre ses propres démons, se battra bec et ongles pour mener Laurent sur les rivages de la lucidité.
Vous avez également Nadine, fille d'un professeur de génie, qui n'aura de cesse de concilier sa vie spirituelle avec les recherches de son père…
Je n'oublie pas non plus St.. aahh non, sinon j'en dis trop!
Bref, La nuit interdite est le premier volume du cycle de la pyramide mentale! Mais qu'est-ce que je fais encore ici alors que les autres m'attendent!?!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TrueDuck
  03 septembre 2019
On sait dès le début qu'on va parler de sommeil. Ca part plutôt lentement (après néanmoins un incipit ultra rythmé) et ça se termine à une vitesse incroyable. Je l'ai lu sur une longue période et je me suis replongé à chaque fois dedans sans aucune peine : les personnages sont très facilement identifiables et attachants. Il y a certaines scènes un peu longues ou trop lentes à mon goût, mais le rythme de lecture "imposé" par Thierry Serfaty suit certainement les rythmes du sommeil qu'il nous décrit tout au long de cette histoire. Un premier Serfaty plein de promesses pour moi.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
CrossroadsCrossroads   13 août 2014
Les scientifiques appellent le sommeil " l'aimable tyran " : il impose sa loi tout en étant un bienfait.
Commenter  J’apprécie          260
theo2btheo2b   20 avril 2011
Tout semblait s'éteindre, le ciel se décolorer, les visages sombrer. On lui avait fait traverser une première cour pour les formalités requises dans le bâtiment administratif et y laisser son arme. Il longea une seconde cour jusqu'à un bloc en longueur, plus ancien que les autres. Erick leva les yeux : sur la façade lépreuse, les fenêtres bardées de fer ressemblaient à des bouches d'égout où s'écoulaient des regards absents et l'eau sale de la société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CrossroadsCrossroads   15 août 2014
N'allez pas me parler de scrupules ni même d'éthique. L'éthique, en science, se résume en un mot : le progrès.
Commenter  J’apprécie          100
KittiwakeKittiwake   05 septembre 2011
Vous me faites penser à un célèbre lieutenant en imperméable qui revient toujours avec une dernière question, en fin de journée...Mais vous êtes beaucoup plus jeune. Et bien mieux habillé
Commenter  J’apprécie          20
aturninsaturnins   11 août 2011
Erick attendit que tous aient quitté les lieux .Sans un mot ,dans la solitude des morts et de leur demeure ,il se tint aux cotés des fossoyeurs jusqu'à ce qu'ils aient fini leur travail , écrasé par la culpabilité comme le cercueil par la terre
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Thierry Serfaty (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Serfaty
Présentation de Mila Hunt
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Questions sur le livre "Oscar Pill"

Quel membre de sa famille Oscar Pill a t'il perdu ?

Sa mère
Son père
Sa soeur
Sa tante

5 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar Pill, tome 1 : La révélation des Médicus de Thierry SerfatyCréer un quiz sur ce livre