AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 234400677X
Éditeur : Glénat (28/10/2015)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Hiver 1709. Une vague de froid meurtrière frappe le Royaume de France épuisé par la guerre de succession d'Espagne. Les températures polaires tuent, affament, détruisent récoltes, arbres et bétails. La famine pousse certains à la sauvagerie... Le grain est désormais plus précieux et plus convoité que l'or. Au cœur de ces paysages désolés, l'intrépide et aventureux Loys Rohan mène une course contre la montre jalonnée de pièges mortels et de mauvaises rencontres, afin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  22 février 2017
C'était le pourquoi du voyage dans les Cévennes avec son bâton, son bât et tout son bazar,
Stevenson marchait sur les traces des huguenots appelés ici les Camisards,
Période glaciale et plein de traquenards,
Dessins parfois tellement sombres, que j'ai eu du mal à y voir ! normal comme sur la défense d'un ninosairosse !

http://www.babelio.com/livres/Stevenson-Voyage-avec-un-ane-dans-les-Cevennes/391900/critiques/1262073
Commenter  J’apprécie          580
lyoko
  01 février 2017
L'hiver est rude, la population n'a rien a mangé et la glace gèle tout. Il faut trouver du grain mais cela n'est pas facile. A coté des malversations politiques, la révolution des huguenots gronde.
Un premier tome assez intéressant aussi bien au niveau du scénario que des graphismes.
J'avoue que ce premier opus met en haleine et que du coup j'attends beaucoup du suivant.
Commenter  J’apprécie          550
Alfaric
  07 mai 2016
Hiver 1709-1710. Cela fait 8 ans que l'Europe est à feu et à sang en raison de la Grande Alliance qui ne veut pas que l'Espagne soit alliée à la France… Et c'est un pays ravagé et épuisé qui subit une vague de froid sans précédent : jusqu'à -30°C sous abri en plein coeur de Paris ! La famine et la maladie font des ravages (des centaines de milliers de personnes n'y survivront pas), et tandis que la population retourne à la barbarie certains n'hésitent pas à recourir aux pratiques maudites et sacrilèges du cannibalisme… La cargaison de grain volée à l'ennemi par le corsaire Teguise est une manne tombée du ciel, mais Versailles n'a que 4 jours pour rencontrer son émissaire et confirmer que la roi se porte acquéreur faute de quoi en raison du gel des côtes et des patrouilles anglaises, il devra trouver un autre acheteur…
Le compte à rebours est donc lancé pour Loys Rohan qui doit lutter contre les espions étrangers, les fanatiques camisards et la fureur des éléments ! L'aide de circonstance d'Oriane la Vicomtesse de Cherboise ne sera pas de trop pour accomplir son impossible mission…
Waouh ! Plus qu'une fresque que cape et d'épée les auteurs nous offre carrément un western à l'époque du Roi Soleil ! Impossible de s'enlever de la tête "Le Pacte des loups" de Christophe Gans (vous savez ce défenseur acharné de la culture populaire française qui est a été blacklisté par les commissaires culturels intello prout-prout que le monde entier ne nous envie pas…)
On reconnaît tout de suite la qualité des graphismes du talentueux Philippe Xavier, ici assisté aux couleurs de Jean-Jacques Chagnaud, avec l'opposition entre beaux gosses et belles gosses d'une côté, vieux, moches et freaks d'un autre côté : on est très proches des partis pris du western spaghetti ! ^^
Le dessinateur est la tête pensant du projet certes, mais il a intelligemment délégué la narration et la dialoguisation à Nathalie Sergeef… Cela me fait quand même du mal d'admettre cela, mais pour ceux qui suivent la carrière de l'auteur il est assez évident qu'il est plus l'aise ici que naguère en duo avec Jean Dufaux (j'ai bien aimé "Croisade" et "Conquistador", mais il faut reconnaître que les scenarii de l'auteur belge remplis d'incohérences finissent pas n'avoir ni queue ni tête !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
tchouk-tchouk-nougat
  14 décembre 2015
L'Hiver 1709 est particulièrement glaciale et la famine guette. le grain devient source de conflit alors quand une cargaison est prose à l'ennemi par un corsaire, pas question de passer à coté de la vente. Seulement l'accord tombe entre de mauvaises mains et c'est à Loys Rohan que revient la lourde charge de retrouver la lettre et de conclure l'accord. Il ne faut pas laisser tout ce blé à l'ennemi!
J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire au début. En fait mon impression est mitigée mais j'ai du mal à saisir vraiment pourquoi.
Peut être est-ce le manque de héros fort au départ. Loys est absent au début et peine à se mettre en place dans le scénario je trouve. Ca va un peu mieux dans la seconde partie de l'album où les confrontations se précisent. bien qu'on est parfois du mal à saisir qui est l'ennemi.
Le contexte historique pourrait être intéressant car rarement évoqué. mais cette guerre de Louis XIV est au final juste un contexte à peine évoqué en de hors de la brève introduction.
J'ai aussi un peu de mal avec les dessins de Xavier. cela à toujours été sans que là encore j'ai de gros défauts à lui reprocher et d'ailleurs beaucoup de monde aime son trait. C'est surement une affaire de gout. les costumes sont souvent fournis et l'architecture très précise. J'ai tendance à trouver que les personnages n'ont pas des traits très marqués et qu'on a parfois du mal à les reconnaitre. Les ambiances sont bien retranscrites. le froid et le blizzard transpirent des pages néanmoins la colorisation est un peu trop terne et manque de luminosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Domichel
  12 octobre 2016
1709, royaume de France. Au coeur d'un hiver rigoureux, à Versailles on négocie l'achat d'une cargaison de blé quelle qu'en soit l'origine. Dans l'ouest du pays, un cavalier cherche après son compagnon les informations permettant de fixer le débarquement de la cargaison. Mais l'hiver est encore plus dur pour les pauvres et les gueux qui se disputent la moindre once de nourriture, animale, végétale ou pire… Et la cruauté supplante la charité.
Beaucoup de jalons sont posés dans cet album pour dessiner les contours d'un récit en deux volumes. On avait il y a 30 ans les guerres de religion sous Henri IV avec les “Chemins de Malefosse” de Dermaut et Bardet, nous avons aujourd'hui le même cadre avec d'autres guerres provoquées par le petit-fils Louis XIV qui a révoqué l'acte de tolérance édicté par son aïeul, mis en scène par un nouveau duo avec au scénario Nathalie Sergeef et Philippe Xavier qu'on retrouve également au dessin. Un scénario qui promet, un graphisme quasiment aussi fouillé et soigné que celui de Dermaut, des couleurs basiques, bleu-gris pour l'extérieur et le froid, jaune à rouge et pour la vie et la chaleur, basiques mais efficaces. Seul bémol (à mon goût) la colorisation par ordinateur qui manque singulièrement de naturel, même quand le dessin est rehaussé à la main.
Un album de bonne facture, on attend la suite avec impatience pour savoir si l'essai sera transformé avec brio !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

critiques presse (5)
ActuaBD   13 janvier 2016
Un récit d’aventure de facture très classique sur fond d’hiver 1709, de famine et de conflits politico-religieux.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   01 décembre 2015
L’aventure reste plus que plaisante et il semblerait qu’elle puisse – au-delà d’un diptyque - perdurer sous d’autres latitudes !
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   02 novembre 2015
Peut-être le plus bel album de Philippe Xavier !
Lire la critique sur le site : Auracan
BDZoom   30 octobre 2015
Une aventure historique digne d’un western.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario   08 octobre 2015
Une des grosses surprises de ce mois d'octobre 2015. Une lecture que je vous recommande chaudement.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ninosairosseninosairosse   23 février 2017
Versailles.
Deux semaines auparavant.

Mes ressources en matières d'approvisionnement et de financement sont certes étendues, mais cet hiver nous prend en traître, et nous savons les greniers de nos ennemis mieux garnis.

Nos soldats faméliques auront à vaincre des troupes nourries. Les coeurs vaillants ont leurs limites, dont le ventre creux, la vue trouble et les jambes flageolantes.

Quant aux peuples, sans pain, ils ne seront d'aucun soutien à leur souverain.

Dés lors, vous avez eu raison de demander audience. Votre affaire fera sans doute la nôtre.


p15
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
AlfaricAlfaric   08 mai 2016
- Notre survie exige une victoire totale par le feu et par le sang ! Nous sommes appelés à faire fondre la glace sous nos pas jusqu’à Versailles. L’Esprit nous guide ! Les Saint Écritures gouvernent nos âmes pures ! En chemin, je raviverai la douleur des dragonnades dans le cœur des descendants de convertis, je les mènerai au combat… Je lèverai une armée assoiffée de justice, j’enlèverai les nouveau-nées aux mères avant qu’un cureton ne pose le pouce sur leur front. A mon tour, je ferai abjurer les mécréants, rouer, décapiter les oppresseurs, les complices silencieux et les dénonciateurs.
- Tu ne sers plus le Seigneur, ta foi, ou les tiens, Valescure le prophétisant. Tu n’es plus que l’esclave du chaos et du néant… UN FANATIQUE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   14 décembre 2015
Le grain vital pour le peuple et les soldats se raréfie. Il sera bientôt plus convoité que l'or, plus précieux que les pierres portées par les courtisanes.
A présent je laisse à d'autres le soin de vous révéler la suite car moi-même je ne suis plus. Le grand hyver a déjà planté sa griffe dans mes entrailles...
Commenter  J’apprécie          80
DomichelDomichel   17 octobre 2016
- J’y ai pas touché.
J’suis tombé près du bois. J’ai vu les soldats…
J’suis resté là.
- Et le moine ?
- Il est parti avec le cheval, vers le charroi du moulin.
Vous allez les aider ?
- Il est trop tard.
Je ne peux rien pour eux.

Mais compte sur moi petit ! Ce boucher paiera leur mort et celle de Guillaume…
Dès qu’il m’aura rendu ce qui appartient à la Couronne…
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Nathalie Sergeef (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Sergeef
Nathalie Sergeef (Hyver 1709) en interview pour planetebd.com .En ce mois d?octobre 2016, l?actualité est dense pour la scénariste Nathalie Sergeef. le lombard publie en effet son thriller mafieux violent, Vertigo, tandis que les éditions Glénat lancent son Tiago Solan, un autre thriller plus militaire et géopolitique, sur le terrain des conflits arabes et des rançons nauséabondes. Pour « souffler » entre ces deux nouveautés à hautes tensions, elle est au scénario du tome 2 d?Hyver 1709, une aventure au temps de Louis XIV sur fond de grande famine, pour les crayons de son compagnon Philippe Xavier. En interview, elle nous parle plus précisément de cette série, mais aussi de ses inspirations?
+ Lire la suite
autres livres classés : famineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1540 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..