AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355925894
208 pages
Éditeur : Editions Ki-oon (24/10/2013)
3.92/5   13 notes
Résumé :
Funaki, enfin libre de ses mouvements, décide de rester donner un coup de main à la clinique Minatono pour se racheter. C'est alors qu'un de ses anciens employés fait son apparition avec une requête plutôt singulière : le jeune homme, prénommé Saen, a en effet besoin d'un faux certificat de décès afin de se faire passer pour mort auprès de l'organisation qui veut sa peau... Retrouvé gisant dans la rue quelques jours plus tard, il ne survit pas à ses blessures.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
AlouquaLecture
  27 décembre 2019
Je vous donne mon avis sur les volumes 3 & 4 en un seul plutôt que séparémment.
Dans les volumes 3 & 4, de nouveaux personnages font leurs entrée. le récit est maintenant beaucoup plus centré sur le milieu médical, les implications que cela demande, les diagnostics, les suvis médicaux. J'ai l'impression de me retrouver dans une intrigue beaucoup plus complexe et divisée en deux parties.
Je m'explique pour les deux parties. C'est comme si un seul volume se retrouvait partagé en deux parties, chaque partie avec une personne qui en devient le personnage principal, et où Katsumi doit donner un diagnostic, où d'autres choses entrent en compte.
Un peu dans le style de la série télé Dr House. Je trouve que c'est ce qui se rapproche le plus de ce manga. Que ce soit dans la partie médicale ou en dehors où le médecin s'implique autant que dans l'hôpital même. Il veut trouver la solution et la trouvera, et ce, peu importe ce que cela implique de faire. Personnellement, j'aime beaucoup, du coup, je trouve dommage que cela s'arrête après 6 tomes, j'aurais adoré que cela dure beaucoup plus longtemps, mais à voir de quelle manière se termine justement le sixième et dernier volume de cette série.
Evidemment, pour le Dr Katsumi Yu, il y a toute cette partie qui concerne les Yakuzas et le danger que cela implique. Quant au tatouage sur sa main droite, je le trouve de moins en moins présent, on en parle de moins en moins, bien que maintenant nous en connaissons la signification, ou du moins, celle que celui-ci a pour Katsumi. Pour les personnages qui viennent se greffer au fil des volumes, eh bien ils sont chaque fois des plus intéréssants, il approte un petit plus à l'intrigue principale. Après tout, lui qui se retrouve seul à devoir gérer le centre de soin, il faut bien qu'il mette une équipe en place, il ne peut tout assumer seul. Mais chacun des petits nouveaux a réellement quelque chose à apporter, ils ont tous un vécu bien précis qui fait que l'on ne peut qu'être d'accord avec les choix de Katsumi de les intégrer au sein de l'hôpital.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
loganloup8
  03 janvier 2014
Ce manga est décidément très mouvementé. Cette enquête de Yu nous emmène dans les tréfonds des trafics en tout genre. Il fait réfléchir sur tout ce qui nous entoure, ce jeune homme au coin de la rue, n'est-il pas un trafiquant, ou un consommateur? A moins, qu'il ne soit juste un passant. Mais au final, n'est ce pas toujours l'amour qui gagne, celui d'une soeur pour son frère, celui d'un médecin pour ses patients, ou tout simplement d'un homme pour une femme. Bref, entre romance (très très légère) et action, cette histoire est pleine de rebondissement.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Bedeo   17 février 2014
La Main droite de Lucifer, qui en arrive au milieu de sa parution puisque la série comporte seulement six tomes, continue de proposer un ensemble convaincant avec une rage de vivre étonnante. Pas forcément le plus original des mangas mais un titre qui n’en demeure pas moins efficace et prenant.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   25 novembre 2013
Dénonçant la vacuité et le sentiment d’inconfort que suscite notre société, Naoki Serizawa interpelle et aborde son récit avec la rage au cœur tout en permettant au lecteur de passer un agréable moment.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LilizLiliz   30 août 2015
Quand je lui ai prodigué les premiers soins à la clinique, il avait les côtes brisées et un hémothorax... De toute évidence, c'est une affaire de meurtre !!
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
213 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre