AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330087845
317 pages
Actes Sud (06/09/2017)
5/5   2 notes
Résumé :
Qui connaît Antonelle aujourd'hui ? Député à l'Assemblée législative, juré au Tribunal révolutionnaire, il est jeté en prison par Robespierre. L'homme est un paradoxe vivant : issu de vieille noblesse et très riche, il s'engage sans retenue dans la Révolution française aux côtés des plus démunis. Sous le Directoire, il échafaude avec Babeuf la conspiration des Egaux, puis théorise le concept - banal aujourd'hui, mais extrêmement neuf à l'époque - de "démocratie repr... >Voir plus
Que lire après Antonelle: Aristocrate et révolutionnaireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Rebelle et révolutionnaire

Cette biographie de Pierre-Antoine, marquis d'Antonelle, par Pierre Serna est magnifique !

Elle est parue primitivement en 1997 et réécrite en 2017.

Je connaissais peu cet homme (Antonelle) ; premier maire élu de sa ville de naissance, Arles, de février 1790 et juillet 1791, puis député des Bouches-du-Rhône à l'Assemblée législative, et juré au tribunal révolutionnaire c'est un personnage atypique que nous décrit Pierre Serna.

Une biographie originale qui commence par la mort d'Antonelle en 1817 ! Pour montrer la notoriété de cet aristocrate qui a choisi la voie de la Révolution, et aussi le ressentiment des autorités ecclésiastiques qui lui refusent une cérémonie digne de lui. Ce que vont obtenir les citoyens en pétitionnant…

Le plan de l'ouvrage :
I Emeute autour d'un cadavre
II Couper la tête du vieux monde
III Entrer en résistance, inventer le complot (1795-1797)
IV L'inventeur de la démocratie représentative
V Un retraité extrêmement dangereux dans les souterrains de la République
VI D'une jeunesse pour rien au vide du monde ancien
VII L'amour giflé. 1789, pour la vie
VIII 1789, Arles est sienne.

Cela n'est pas gênant de lire cette biographie à rebours, grâce au style enjoué et aux explications de Pierre Serna.

Qualifié d'Invariable, il n'a jamais dévié de ses buts et de son engagement, sauf sa dernière lettre où il soutient une monarchie constitutionnelle…

En tant que juré du Tribunal criminel, il est le seul à publier sa décision et ses motivations !

C'est pourquoi, il est incarcéré en mars 1794 et sortira après le 10 Thermidor (juillet 1794).

Il continuera son engagement en s'associant à la conspiration de Babeuf. Jugé innocent, il poursuivra son action en éditant son Journal des Hommes Libres et s'investira en Italie pour la défense de la République.

De retour à Arles après le coup d'Etat de Bonaparte, résistant solitaire à la dictature napoléonienne, avant de subir la Restauration, comme ultime échec d'une vie par ailleurs consacrée aux modestes, aux sans-paroles, aux sans-culottes, aux sans-fortunes, aux sans-dents de la République…

Un sacré bonhomme, fidèle à ses engagements, libre, dans ce moment de girouettes !
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Il est temps… de faire connaître leur auteur, pour que l'histoire de cet homme épris de démocratie retrouve une clarté, celle du monde silencieux de ceux qui continuent de penser que la liberté se construit aussi, sans bruit, dans la lecture, dans la construction discrète mais tenace de la prise de conscience de tout ce qu'il reste à faire pour que le monde cesse d'être injuste.
Commenter  J’apprécie          70
Antonelle a soixante-dix ans en 1817. Il a fait son temps. Comme tous ceux qui ne croient en rien d'autre que dans l'humain et ont la foi en la mémoire, le vieil homme doit savoir qu'une nouvelle vie va commencer pour lui, non celle des livres d'histoire à qui il sait ou croit avoir laissé très peu de matériel, mais dans le cœur et les yeux des petites gens d'Arles
Commenter  J’apprécie          43

Lire un extrait
Videos de Pierre Serna (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Serna
Depuis le printemps 2017, la France vit sous un régime où le président Emmanuel Macron renforce le pouvoir exécutif, flirtant avec un état d'urgence quasi permanent.
Se plaçant au-dessus des partis, Macron utilise une stratégie historique, déjà vue lors des crises politiques françaises majeures, pour décrédibiliser le pouvoir législatif en exagérant son inefficacité et en se présentant comme un sauveur modéré.
Cette approche, qualifiée d'extrême centre, prétend être modérée mais est en réalité implacable, fragilisant la démocratie représentative et poussant la République vers un régime autoritaire. le macronisme, loin d'être une révolution, s'inscrit dans une longue tradition politique française.
Pour en parler, Guillaume Erner reçoit l'historien Pierre Serna à l'origine du concept d'extrême centre.
#politique #macron #legislatives2024 ______________ Découvrez tous les invités des Matins dans "France Culture va plus loin" https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDroMCMte_GTmH-UaRvUg6aXj ou sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/l-invite-e-des-matins
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : aristocrateVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3280 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}