AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081229927
Éditeur : Flammarion (24/10/2009)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Si Michel Serres est d'abord un philosophe des sciences, le thème de la nature traverse l'ensemble de son oeuvre. Toutefois, loin de prolonger, à la manière d'un Luc Ferry dans Le Nouvel Ordre écologique, une critique de l'écologie radicale en dénonçant sa tendance à l'anthropomorphisme qui conduit à réclamer pour elle les droits qui s'attachent normalement aux personnes et non aux choses, l'auteur tente de légi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fx1
  03 mai 2014
Il est toujours pertinent quand l'on est écologiste de se remettre en question pour savoir si l'on est dans une démarche ouverte au monde , ou bien si l'on est renfermé sur soi . Michel Serres dresse ici un tableau trés intelligent des diffërentes maniéres d'étre écologiste , et force est de constater qu'il est encore une fois dans le vrai . L'écologie c'est une école de pensée , peut étre la plus importante et il le démontre de maniére éclatante .
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
FiloxFilox   27 novembre 2018
La rupture essentielle est voilà : Une société complètement transformée, d’une part par des sciences dures, de l’autre, dirigée par les sciences douces.
J’ai dû parfois participer à des colloques sophistiqués sur le dit environnement ; on y discutait juristes, politiques et philosophes, en l’absence de tout représentant de biologie, géophysiques ou climatologie. La réunion prétendait conclure et projeter, mais se doutait-elle qu’elle n’y entendait goutte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DLNDLN   09 juin 2019
Le parasite prend tout et ne donne rien : l'hôte donne tout et ne prend rien. Le droit de maîtrise et de propriété se réduit au parasitisme. Au contraire, le droit de symbiose se définit par réciprocité : autant la nature donne à l'homme, autant celui-c doit rendre à celle-là, devenue sujet de droit.
Commenter  J’apprécie          31
DLNDLN   09 juin 2019
Contrat d'armistice dans la guerre objective, contrat de symbiose : le symbiote admet le droit de l'hôte, alors que le parasite - notre statut actuel - condamne à mort celui qui pille et qu'il habite sans prendre conscience qu'à terme il se condamne lui même à disparaître.
Commenter  J’apprécie          10
jackycauphyjackycauphy   08 juillet 2017
Le 21e siècle sera un siècle spirituel ou pas
Commenter  J’apprécie          32
Videos de Michel Serres (72) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Serres
Morales espiègles Michel Serres Éditions le Pommier, collection Manifestes, février 2019.
Comme à chaque parution de Michel Serres dans la collection « Manifeste », c?est un vrai régal de lecture. Dans ces Morales espiègles, le philosophe sait exprimer toute la sagesse d?un penseur soucieux des jeunes générations. Ses conseils sont aiguisés, pertinents, et surtout, bienveillants. Ce court texte est un éloge de l?humilité et de l?espièglerie, et le ton emprunté fait du bien en ces temps bousculés.
https://www.laprocure.com/morales-espiegles-michel-serres/9782746518834.html
Dans la catégorie : FranceVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie occidentale moderne>France (324)
autres livres classés : Philosophie de la natureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Michel Serres nous manque déjà...

Certains les nomment génération Y ou "digital natives", les jeunes, (nouvelles ?), générations nous battent à plate couture devant un écran. Moi j'ai préféré les désigner sous le terme générique de ........?........

petite poucette
les pouces en or
petit poucet
poucez vous de là

10 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Michel SerresCréer un quiz sur ce livre