AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Travailler moins pour lire plus (15)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
trust_me
  17 octobre 2011
L'île Turbin est dirigée d'une main de fer par le roi Dontontairalenom. Ce roi minuscule qui parle très fort n'a qu'un seul crédo pour ses sujets : il faut travailler plus !

L'île Turbin compte cinq montagnes. Chacune d'elle possède un profil particulier. Sur le mont Machin se fabriquent toutes les machines et outils qui vont permettre aux habitants de travailler alors que le mont Miam-Miam est le grenier de l'île sur lequel des agriculteurs plantent les aliments qui donneront la force de travailler davantage. Il y a aussi le mont Pin-Pon où l'on oeuvre à maintenir la bonne santé de chacun. C'est notamment dans les laboratoires du mont Pin-Pon que sont conçus les fameux suppositoires-aux-orties, ceux-là même qui permettent aux « habitants de courir comme des lapins quand ils vont au travail le matin ». Reste le Mont-Royal, où se trouve la demeure du roi et, tout au bout de l'île, le dernier des cinq monts, le mont Boukiné. C'est de là que s'écoule la source des lettres, une rivière qui charrie un flot continue de consonnes et de voyelles. Les lettres sont récupérées par des écriveurs et des conteurs qui vont en faire des livres destinés à l'exportation. Car sur l'île Turbin personne ne lit. Pas le temps !

Mais un jour, le peuple se rebelle. Il veut lire ! Un slogan claque sur les étendards lors des manifestations : Travailler moins pour lire plus. Surpris, le roi Dontontairalenom ne sait comment faire face à la révolte populaire…

Un monde où l'on se bat pour lire ! Vous imaginez ça ? Alain Serres et Pef déroulent avec talent une histoire simple aux différents niveaux de lecture. Les enfants prendront ça au premier degré tandis que les adultes verront les clins d'oeil appuyés à notre cher président et son supposé manque d'intérêt pour la culture. Tout cela pourrait manquer de finesse et apparaître simplement comme une dénonciation un peu maladroite et caricaturale. Mais ce n'est pas le cas. le texte invite à des considérations plus générales sur l'équilibre entre travail et temps libre. C'est quasiment une réflexion philosophique sur le sens de la vie. C'est aussi un plaidoyer pour la lecture et le plaisir qu'elle procure.

L'album s'organise en double-pages où la couleur, très peu présente, est paradoxalement très significative. Au niveau des illustrations, on a connu Pef en meilleure forme. Son trait est très relâché. Je ne me permettrais de dire que ça sent un peu le travail vite fait et presque bâclé, mais je le pense. Quoi qu'il en soit, l'articulation texte/image est fluide et le plaisir de lire le texte à voix haute bien présent.

Peut-être un futur classique dont le titre s'étalera un jour sur le frontispice de toutes les bibliothèques de France !


Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  03 octobre 2011
J'adore le titre !!! L'histoire est sympathique avec de petites rimes...
Commenter  J’apprécie          10
Chyvgi
  26 décembre 2019
Un livre à exposer un livre à lire et à offrir aux enfants de notre entourage !!
Commenter  J’apprécie          00
JadorLalitt
  26 octobre 2013
Travailler moins pour lire plus. On ne le dira jamais assez.
Travaillez moins et lisez plus
et longue vie à Rue du Monde qui semble tenir bon, dans la tempête de l'abrutissement général.
Commenter  J’apprécie          00
lectures2thalie
  03 juin 2012
Tout simplement excellent!
Aucun lecteur digne de ce nom ne contredira l'auteur^^, encore moins la libraire que je suis...
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15642 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre