AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782253122197
218 pages
Le Livre de Poche (14/03/2008)
2.29/5   12 notes
Résumé :
L'action se déroule dans un village qui, depuis plus de quarante années, vit replié sur lui-même. La route pour y accéder est mauvaise, et les visiteurs peu nombreux.

Claude, un adolescent en rupture scolaire, passe ses journées à traîner dans les bois, jusqu'au jour où il remarque quelque chose d'inhabituel. Hors de question d'en parler à quiconque. D'ailleurs tout le monde le considère comme un garçon un peu bizarre et personne - les adultes comme l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Heureuse
  20 octobre 2010
Un peu déçue...
Un roman qui se lit vite et facilement, l'intrigue est plutôt agréable à suivre. Les personnages sont bien dessinés.
L'auteur nous met en haleine avec ce village à l'ambiance si particulière dont on apprend vite que les habitants cachent un secret; on attend une chute forte, la tension monte et ... on est franchement déçu. Ce n'est pas que la chute soit sans intérêt. C'est plutôt qu'on a l'impression qu'elle ne tient pas compte de toutes les pistes que Caroline Sers a lancées. Il y a d'ailleurs deux chutes. C'est peut-être ce qui donne ce côté mal ficelé. Comme si les deux aspects du roman (le policier et la peinture sociale) n'arrivaient toujours pas à se fondre l'un dans l'autre.
De même pour le rôle de la maison ou de la forêt qui sont présentés comme des personnages à part entière et ne jouent, finalement, que les figurations. J'attendais beaucoup cette maison, qui a le rôle titre et n'est finalement qu'un décor artificiel et superflu.
C'est pareil pour les personnages. On les connaît, ils existent mais... ça ne va pas jusqu'au bout. On a l'impression qu'ils sont prêts à jouer une scène (tout a été bien installé pour) et que le rideau a été tiré avant. Dommage.
Je suis toujours très mal à l'aise pour juger l'écriture de quelqu'un mais j'ai trouvé l'ensemble assez naïf. Beaucoup de lieux communs, de lourdeurs. J'ai eu l'impression de lire quelque chose de très scolaire, d'appliqué. Certes on n'a pas le début facile des thrillers américains (en évitant de mettre la scène de découverte des sacs en première page) mais l'écriture (surtout les dialogues et les portraits) fait très artificielle. C'était peut-être voulu pour construire l'ambiance de ce village dans lequel il y a tant de non dits, mais ça enlève beaucoup de fluidité à la lecture.
Un goût d'inachevé, de papilles mises en émoi pour un mets qu'elle n'ont pas pu savourer.
C'est dommage car j'ai vraiment dévoré ce roman, prise par son suspens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Duzbo
  13 janvier 2016
Je suis un peu déçue par cette lecture. Déjà parce que de part le titre et la quatrième de couverture, je m'attendais vraiment à ce que cette fameuse maison Tudaure joue un rôle important dans l'histoire. Au final, elle n'est absolument pas au coeur du roman...
La lecture est toutefois facile et l'intrigue captivante, notamment parce que l'auteur distille au compte-gouttes les éléments clés, qui nous permettent de comprendre le drame qui s'est passé des années plus tôt et qui semble se rejouer dans le présent. Ainsi, le suspens et la tension montent au fur et à mesure. Malheureusement, la chute de l'histoire nous laisse vraiment sur notre faim...
Commenter  J’apprécie          30
Ventdespages
  07 décembre 2016
Dans ce petit village isolé, les habitants vivent repliés sur eux-mêmes. Contre la presse, contre les autorités, les habitants font front ensemble alors qu'une découverte macabre est faite dans les bois du village et que les affres du passé ressurgissent.
Autour du bar de Jean, lieu de rendez-vous intergénérationnel, et de la maison Tudaure, l'intrigue se construit.
En dépit de quelques lieux communs, l'auteur brosse un portrait intéressant de la ruralité et de la solidarité des habitants. Les nombreux non-dits qui émaillent le texte s'ils contribuent à la construction de l'ambiance du roman sont, à mon sens, dommageables à la fluidité de lecture.
La simplicité des portraits et les trames narratives parfois inachevées donne un gout d'inachevé à ce roman, qui aurait mérité un développement plus approfondi.

Commenter  J’apprécie          10
nath45
  20 septembre 2013
L'action se déroule dans un village qui, depuis plus de quarante années, vit replié sur lui-même ; un petit village lourd de vieux secrets.
La romancière prend bien soin de nous dévoiler, très habilement tout au long du roman le quotidien de chaque villageois, leurs habitudes, et surtout la solidarité face à la rumeur.
La police va interroger sans relâche afin résoudre cette nouvelle affaire, mais c'est sans compter sur la méfiance des villageois face aux autorités et les journalistes, les petits curieux n'ont pas leur place.
Je ne dévoilerai rien de plus de ce roman réussi car Caroline Sers nous emporte dans un bon roman noir, avec une intrigue sombre à découvrir tout simplement.
Commenter  J’apprécie          10
moustafette
  11 mars 2011
Je suis un peu restée sur ma faim avec ce roman qui, sous prétexte d'une découverte macabre dans un petit village, explore la solidarité des habitants entre eux face à l'autorité et la presse, alors que cet événement les replonge dans un drame ancien. Quelques personnages attachants, une bonne description de la ruralité défendant les siens et ses secrets, mais une fin baclée.
Je l'ai lu un peu en pointillé, aussi suis-je restée à distance de cette histoire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VentdespagesVentdespages   06 décembre 2016
Je pars en ville parce que je ne peux pas aller plus loin. Je m'en fiche des tendances et des nouveautés. Tout ce que je cherche c'est un peu de tranquillité, c'est l'illusion, pour quelques heures, que j'aurais pu être libre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Caroline Sers (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Sers
Caroline Sers présente son roman "Les Jours suivants"
En plein hiver, dans le café associatif d'un village, toutes les lumières s'éteignent. Comme celles du bourg, du canton, du département… C'est une panne d'électricité géante, dont on ignore l'origine.
Il fait froid, l'eau n'est peut-être plus propre à la consommation, des rôdeurs profitent de l'obscurité, les téléphones sont hors service. Les seules nouvelles sont les rumeurs partagées.
Pierre, néorural anxieux, tente de s'organiser avec ses amis. Il leur faut retrouver des gestes oubliés et inventer de nouveaux liens sociaux, loin des réseaux virtuels. Dans cette situation où tous leurs repères ont volé en éclats, ils vont prendre conscience qu'ils s'étaient installés dans un mode de vie auquel ils n'adhéraient pas complètement.
Chaque jour est désormais l'occasion d'en changer…
Un extrait à lire sur https://calmann-levy.fr/livre/les-jours-suivants-9782702180709
+ Lire la suite
autres livres classés : villageVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1303 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre