AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782283031377
Buchet-Chastel (07/03/2019)
3.27/5   13 notes
Résumé :
Mai 68. Pierre Bouillard, vingt-cinq ans, contemple le boulevard Saint-Germain dont les pavés servent de projectiles depuis plusieurs jours. Il ne sait que penser du chaos qui règne, à la différence de son frère jumeau, Fabrice, enchanté par le vent de liberté qui souffle.

Tous deux viennent de commencer leur vie d’adulte, ont fait des premiers choix et des rencontres décisives. Pierre a déjà charge de famille. Et Fabrice, depuis le décès du père, dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Jazzynewyork
  06 mai 2019




” – C'est formidable, lui avait expliqué son jumeau avec enthousiasme, tout le monde peut s'exprimer ! On parle enfin ! On explore des idées neuves ! 
 Pierre l'avait écouté avec circonspection. Cette liberté dont il lui rabattait les oreilles lui paraissait si lointaine... “ 




Mai 68 à Paris, c'est ici que cette histoire commence, en pleine manifestation d'étudiants indisciplinés, refusant l'ordre gaulliste et la vieille société sclérosée...

Pierre et Fabrice sont jumeaux, issus d'une famille où le statut social a de l'importance.


” À cette époque, tout le monde les appelait « les jumeaux » sans mesurer à quel point ils étaient différents et en opposition constante. “ 





Tout deux viennent de commencer leur vie d'adulte, ont fait des choix et fait des rencontres décisives. 
Pierre si jeune, est déjà en couple et même père. Fabrice lui, fait ses débuts dans l'entreprise familiale.
Néanmoins, ils restent l'un et l'autre sous la coupe de leur mère, veuve, une femme autoritaire, pleine de principes qui ne se fait pas à l'idée que le monde est en train de changer. 



Tel un pavé dans la mare, Fabrice va lancer la première pierre, et va faire voler en éclat tout ce qu'on avait prévu à son attention...


” Oui, il allait partir dans le Sud et commencer une autre vie. Même si le nouveau monde n'était pas encore pour demain, il allait se construire son nouveau monde à lui, comme il l'entendait. Il était temps de vivre... “



De mai 68 à nos jours Les belles espérances raconte le tourbillon de la vie d'une famille française qui devra faire face à l'évolution en marche.
Une vie faite de passion, d'amour, de rancoeur, de jalousie, parsemées d'ambitions, de doutes, d'envie, de rêves, de mariage, de naissance, de divorce, où la maladie et parfois les décès révèlent certains secrets honteux.




” Un tableau de vie familiale comme dans les films. “


La vie quoi... 


Ce que j'en dis :

À ma grande surprise, la plume de Caroline Sers m'a emporté au coeur de cette famille parisienne à laquelle je me suis très vite attachée.

La vie de ces hommes et de ces femmes défile sous nos yeux, année après année, avec ses joies et ses peines dans une France qui ne cesse d'évoluer que ce soit au niveau technologique mais également des moeurs.

L'auteure pose un regard avisé et subtil sur toutes ces générations qui se suivent sans pourtant se ressembler mais qui restent liées par ce lien du sang qu'on appelle la famille.

Les émotions nous envahissent et réveillent nos propres souvenirs, sur ce demi-siècle passé si vite.

C'est ce qui fait la force de ce roman, sa capacité à retracer tout ce chemin parcouru à travers des personnages réalistes et attachants, auxquels on s'identifie très souvent.

Comme si l'on visionnait les diapos d'une vie avec une voix of qui nous dirait : tu te rappelles ?

On dit souvent : « Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous », ce roman en est la preuve. J'ai erré entre ses pages en compagnie d'êtres humains qui auraient pu croiser ma vie et ont fait partie de la mienne le temps d'une lecture absolument magnifique.

Une belle rencontre livresque qui restera ancrée en moi, auprès de mes plus beaux coups de coeur littéraire. 
Je ne peux que vous encourager à vous y plonger très vite.




Lien : https://dealerdelignes.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LettresItBe
  03 avril 2019
Après Tombent les avions qui avait consacré l'auteure avec le Prix du premier roman en 2004, après une excursion du côté du roman noir en 2009 avec Des voisins qui vous veulent du bien, Caroline Sers fait son retour en librairie. Cette fois, elle nous fait suivre l'évolution du famille bien de chez nous sur près de 50 ans. Lettres it be vous en dit plus sur Les belles espérances, publié chez Buchet Chastel.
# La bande-annonce
Mai 68. Pierre Bouillard, vingt-cinq ans, contemple le boulevard Saint-Germain dont les pavés servent de projectiles depuis les barricades. Il ne sait que penser du chaos qui règne, à la différence de son frère jumeau, Fabrice, enchanté par ce merveilleux vent de liberté…
Tous deux viennent de commencer leur vie d'adulte, ont fait des choix et des rencontres décisives. Pierre a charge de famille. Fabrice est censé reprendre l'entreprise familiale. Pourtant leur mère, maîtresse femme, les dirige encore d'une main de fer et ne comprend pas que le monde, autour d'elle, est en train de changer.
Ancré dans notre histoire récente, de Mai 68 à nos jours, Les belles espérances, huitième roman de Caroline Sers, raconte les passions et l'évolution d'une famille française.
# L'avis de Lettres it be
Des frères jumeaux aux aspirations qui divergent, une mère-poule aux griffes acérées pensant protéger le devenir de la famille toute entière, cette société qui évolue vite, sûrement trop vite… Les belles espérances traduit ces cinquante dernières années en nous mettant dans les traces d'une famille bien de chez nous, une famille comme nous. Les orages, les tempêtes, les moments de retrouvailles… Les chapitres se suivent et se ressemblent, faisant défiler sous nos yeux les générations et leurs aspirations nouvelles.
Roman français qui s'assume, Les belles espérances est un livre finalement bien fait, qui tient ses promesses sans surprendre outre mesure. On suit les péripéties de cette famille Bouillard à travers les époques, de mai 68 à aujourd'hui. Les secousses sociales et politiques, les trous d'air familiaux… Tout y est, ou presque. Caroline Sers ne s'embarque pas dans des effets de langue et de style qui auraient largement pu plomber son travail. L'auteure reste fidèle à un style mesuré, simple.
Parfois, on se surprend à penser que la littérature n'est pas qu'une affaire de disruption, de changements radicaux, de surprenantes nouveautés. Parfois, le banal et la simplicité font du bien là où tout semble prendre le train du changement et de la nouveauté en marché. Et Les belles espérances rassure, parce qu'il s'agit là d'un roman « normal » à la langue sobre et élégante. Un roman pour de vrai.
Découvrez la critique en intégralité sur Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Blandine80
  26 mars 2019
J'ai reçu ce livre pour le "coup de coeur des lectrices #femina".
Caroline Sers nous fait faire un voyage dans le temps entre 1968 et 2018 à travers la vie d'une famille sur trois générations.
Tout démarre en 1968 par la rébellion, ou pas, des jeunes lycéens. Deux frères prennent des chemins différents pour démarrer dans la vie. Leur évolution et celle de leurs enfants, puis petits-enfants nous mènera jusqu'en 2018. C'est parfois un peu rapide, à chaque chapitre on prend 5 ans....
On y suit les avancées de la société, des technologies.
j'aurais tendance à dire que ce récit tout n'est que cliché : les idées bourgeoises, puis celles des soixanthuitars, le minitel, le sida, les bobos, l'écologie. Mais c'est d'un autre côté ce qui fait ce que nous sommes. Avec la crise des gilets jaunes comment ne pas voir un parallèle avec les idées de rébellion actuellement proclamées ?
un livre simple, rapide à lire sans grande prétention qui permet de se remémorer certains "grands" moments de notre propre parcours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GoodBooksGoodFriends
  27 mars 2019
Lu dans le cadre du roman Femina du mois, merci pour le livre.
Ce roman se lit vite et bien, le style est simple, sans fioritures, sans fulgurances non plus.
Le rythme est soutenu, grâce à un chapitre se situant tous les 5 ans de 1968 à 2018. Au travers de l'histoire de deux frères jumeaux et de leur famille, l'auteure balaie 50 ans d'histoire française. Les faits marquants et les phénomènes de société qui ont marqué ce demi-siècle sont représentés.
Cependant, je n'ai pas été séduite par cette chronique familiale s'étirant sur un demi-siècle. Il m'a semblé que l'ensemble manquait un peu de nuances et que le roman rassemblait beaucoup de clichés.
Commenter  J’apprécie          20
Moomin60
  29 juin 2019
À mi-chemin entre le roman et l'étude anthropologique, Caroline Sers nous relate à travers la famille Bouillard les évolutions de notre société depuis 1968. Rien n'est oublié : mai 68, le choc pétrolier, le chômage, le virus du Sida... On a le point de vue de presque chaque membre de la famille, car c'est l'entité familiale toute entière l'héroïne de cette histoire. Mon seul regret réside peut-être en ce que Pierre et Fabrice sont un peu trop caricaturaux dans leur genre.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeMonde   23 avril 2019
La romancière observe les mutations d’une famille bourgeoise entre 1968 et aujourd’hui. Un livre bien agité, bien acide – et émouvant.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JazzynewyorkJazzynewyork   06 mai 2019
Oui, il allait partir dans le Sud et commencer une autre vie. Même si le nouveau monde n'était pas encore pour demain, il allait se construire son nouveau monde à lui, comme il l'entendait. Il était temps de vivre... “
Commenter  J’apprécie          30
EymahEymah   03 janvier 2021
_Tes enfants sont loin d'être dociles ! Ils sont capricieux et difficiles !
_Mais j'espère bien qu'ils ne sont pas dociles ! Plus rien au monde je ne voudrais leur donner l'éducation que j'ai reçue ! Je leur apprends à être heureux !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Caroline Sers (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Sers
Caroline Sers présente son roman "Les Jours suivants"
En plein hiver, dans le café associatif d'un village, toutes les lumières s'éteignent. Comme celles du bourg, du canton, du département… C'est une panne d'électricité géante, dont on ignore l'origine.
Il fait froid, l'eau n'est peut-être plus propre à la consommation, des rôdeurs profitent de l'obscurité, les téléphones sont hors service. Les seules nouvelles sont les rumeurs partagées.
Pierre, néorural anxieux, tente de s'organiser avec ses amis. Il leur faut retrouver des gestes oubliés et inventer de nouveaux liens sociaux, loin des réseaux virtuels. Dans cette situation où tous leurs repères ont volé en éclats, ils vont prendre conscience qu'ils s'étaient installés dans un mode de vie auquel ils n'adhéraient pas complètement.
Chaque jour est désormais l'occasion d'en changer…
Un extrait à lire sur https://calmann-levy.fr/livre/les-jours-suivants-9782702180709
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Vampire Diaries

Qui est le frère de Stefan?

Jeremy
Damon
Taylor
Matt

22 questions
185 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre