AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226243801
Éditeur : Albin Michel (12/09/2012)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 16 notes)
Résumé :
En ce XXIe siècle, nous sommes débordés, souvent inquiets, fascinés par le numérique, nomades dans notre carrière et notre vie amoureuse, incapables de se projeter dans l’avenir, ballottés entre ce qui menace et ce qui promet, plus seul qu’avant, et toujours scotchés à notre écran.
Et si nous vivions une nouvelle « Renaissance », qui fut une époque tourmentée, pleine de doutes, mais riche de créations et de nouvelles libertés ?
Trouver du sens dans ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Litterature_et_Chocolat
  05 décembre 2012
Nous, les Français, avons la sinistrose facile. le pessimisme est dans nos gênes. Si râler était une profession, gageons que le taux de chômage s'écroulerait sous le poids des vocations. Parce que voyez-vous ma brave Dame, « c'était mieux avant » et si vraiment on voulait entrer dans les détails du mal qui gangrène notre société, « il n'y a plus de jeunesse ». Bref, « où va le monde » mon brave Monsieur.
.
Derrière l'anecdote se cache une réalité bien peu glorieuse : on a gagné en libertés individuelles ce que nos vies ont perdu en sens. Ce constat est d'une telle évidence que Jean-Louis Servan-Schreiber nous épargne la triste démonstration que le vide a envahi nos existences, depuis que nous avons perdu de nombreux repères après la deuxième Guerre Mondiale.
.
Et c'est tant mieux! Est-il vraiment utile de s'appesantir sur les malheurs qui nous frappent en ce début de nouveau millénaire? Évidemment la réponse est non, se plaindre ne résoudra pas les problèmes. Et c'est avec son ton alerte et sa plume pétillante que Jean-Louis Servan-Schreiber nous propose une analyse un peu décalée de la société.
[...]
Et cette jolie leçon de positivisme, c'est un homme de 75 ans ayant connu la guerre puis la belle période des Trente Glorieuses qui la distille. Non, ce n'était pas mieux avant : c'était différent. Et de rappeler la formidable capacité d'adaptation des êtres humains : nous avons toujours surmonté les pires périodes, va-t-on se laisser démonter alors que nous avons, plus qu'auparavant, les clés en main pour inventer nos vies et l'avenir de nos enfants? Libre à nous de saisir la chance que nous offre cette nouvelle Renaissance.

Lien : http://litteratureetchocolat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
simeon
  17 septembre 2013
Petit livre racoleur qui nous résume en une quinzaine de micro-chapitres les idées de JLSS sur le monde actuel, il ne s'agit ni de journalisme, ni de recherche mais juste d'une opinion personnelle.
Le monde s'accélère, change, se numérise mais malgré tout est en quête de sens.
JLSS est optimiste quand à l'avenir de l'humanité, nous sommes heureux de l'apprendre, maintenant que nous apporte ce livre à part une meilleure connaissance sur les idées personnelles de son auteur? J'attendais et j'aurais apprécié quelque chose d'étayé, de documenté, de plus professionnel que le regard d'un homme sur le monde pour se donner bonne conscience.
Grosse déception que ce catalogue d'idées reçues livrées à la va-vite comme un courrier des lecteurs.
Commenter  J’apprécie          10
jeunejane
  27 août 2014
Très belle réflexion, pas ennuyeuse du tout avec de belles illustrations.
Cela m'a fait voir qu'on peut voir notre époque comme un nouveau départ et ce ne sont pas que les anciens qui détiennent la vérité. Il faut accepter de passer la main aux plus jeunes avec un message optimiste. Ils en ont besoin. Certains philosophes écrivent à ce sujet : Michel Serres, Edgar Morin, Stéphane Hessel...
Commenter  J’apprécie          32
addsc
  29 mai 2015
La comparaison entre notre époque et celle, ô combien troublée, de la fin du Moyen-Âge jusqu'à la Renaissance me semble assez pertinente. Il est assez facile pour nous de dire que, malgré une transition ardue symbolisant la fin de l'obscurantisme moyenâgeux et les prémices des Lumières, cette période n'a eu que des effets bénéfiques pour les générations et les siècles qui ont suivi. Nous pouvons affirmer cela grâce au recul que nous offre le temps qui passe. Cependant, en y regardant de plus près, certaines analogies peuvent être faites entre passé et présent. Comme par exemple l'intolérance religieuse de l'époque et le radicalisme actuel de diverses obédiences. Ou, pour prendre un exemple moins dramatique, le développement actuel sans précédent des technologies de l'information et de la communication que l'on peut mettre en parallèle avec l'invention de l'imprimerie.
Sommes-nous également à la croisée des chemins ? Vivons nous un moment charnière entre ce 20ième siècle meurtrier et sanglant et une nouvelle ère de révolution culturelle et spirituelle ? C'est ce que l'auteur souhaite croire. Ou en tout cas nous faire croire.
Il est rassurant de voir que des optimistes existent encore et ce, sans toujours partager leurs opinions ou leurs visions de l'avenir teintées de rose. Mais croire en quelque chose de bien fait, justement, du bien.

Lien : https://unecertaineculture.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PLUMAGILE
  18 novembre 2012
Très beau livre qui nous permet de prendre un peu de distance et de repartir du bon pied !
Lien : http://lespassionsdelaura.ov..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Litterature_et_ChocolatLitterature_et_Chocolat   05 décembre 2012
Le lourd héritage de mai 68…

[...] une autre grande braderie de repères avait suivi les émotions libertaires de Mai 68 et de ses équivalents ailleurs dans le monde. Le rejet de l’autorité-carcan, la soif de réalisation de soi ont alors fait considérer toute discipline comme une entrave, toute règle comme une férule. Une libération sans doute salutaire, mais aussi une mise en doute des principes de base du vivre ensemble. [...] « Mai 68 a créé une prime à la critique gratuite, à la radicalité dérisoire, qui veut que l’on s’indigne en bloc, mais que l’on ne réponde à aucune question, que l’on ne traite aucun problème et que, au final, on se lave les mains de tout. Une prime à l’individualisme extrême. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Litterature_et_ChocolatLitterature_et_Chocolat   05 décembre 2012
En réponse à celles et ceux qui affirment « ne pas avoir le temps de… (lire, cuisiner, méditer) »:

Nous disposons en fait de plus de temps que nous n’en avons conscience. C’est nous qui choisissons de le consacrer, par exemple, à regarder un écran. Rien de répréhensible à ça, mais ne finissons-nous pas par oublier qu’en fait nous pourrions préférer lire, nous promener ou méditer? Au XXIè siècle, nous avons plus de marge dans nos horaires que nous ne nous l’avouons. [...] Dans ce domaine, comme dans tant d’autres, cette époque nous offre plus de libertés que nous n’en avons conscience. A nous de choisir d’en profiter avec discernement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mumuschimumuschi   05 janvier 2013
Obnubilés par nos performances techniques et poussés par notre naturelle avidité, nous avons allégé au maximum nos règles morales et de courtoisie, pour donner à chacun le loisir de vivre selon ses choix et sans contrainte, au nom de l'individualisme décomplexé qui serait majoritaire aujourd'hui. Nous commençons à pressentir que c'est un peu court d'avoir, pendant cette fête technicienne et matérialiste, négligé d'inventer un vivre-ensemble adapté aux changements radicaux, dont cette modernité, voulue et réussie, était porteuse. L'individu ayant désormais tous les moyens de satisfaire ses aspirations, il s'avise en même temps que ni la vie intérieure ni la convivialité ne sont en vente sur E-bay
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
addscaddsc   19 mai 2015
Nous devons réapprendre à penser, tâche de salut public qui commence par soi-même.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Louis Servan-Schreiber (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Louis Servan-Schreiber
Jean-Louis Servan-Schreiber - C'est la vie ! .Jean-Louis Servan-Schreiber vous présente son ouvrage "C'est la vie !" aux éditions Albin Michel. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/servan-schreiber-jean-louis-est-vie-9782226312785.html Notes de musique : Border Blaster (Instrumental Version) by Josh Woodward. Free Music Archive. www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : essaiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
397 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre