AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791028522711
208 pages
Éditions Le Duc (19/10/2021)
4.61/5   9 notes
Résumé :
En 2020, seulement 23 femmes figuraient dans le classement Artindex France des 100 artistes contemporains qui « rayonnent » le plus. Cependant, en l’espace de 10 ans, et sous l’impulsion des femmes de tous horizons et de mouvements comme #MeToo, les lignes bougent, et la place des femmes dans le monde de l’art s’est amélioré. À travers ce livre, découvrez des portraits de femmes artistes qui ont ouvert la voie, et des conversations avec des créatrices ou actrices du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
kielosa
  05 mai 2022
J'ai vraiment été gâté par la dernière masse critique privilégiée en recevant le splendide album "Femmes d'art" de Marie-Stéphanie Servos. Un cadeau somptueux qui va occuper une place de choix dans ma bibliothèque et pour lequel je remercie chaleureusement les Éditions Leduc à Paris et Babelio.
L'auteure, fondatrice du média et podcast "Femmes d'art", lancé en novembre 2019, entend donner plus de visibilité aux femmes qui évoluent dans le monde de l'art. Un monde dans lequel les femmes, "à l'instar de nombreux autres secteurs de la société, sont sous-représentées. Elles ont aussi longtemps été invisibilisées, discriminées, et si les choses ont évolué, il reste encore du chemin à parcourir… " (Marie-Stéphanie Servos dans une interview avec "La Beautaniste" du 14-11-2020).
Propos confirmés par Rebecca Amsellem, auteure de "Les Glorieuses : Chronique d'une féministe", dans sa préface de l'album, où elle se pose la question à quoi ressemblerait le monde si les femmes créatrices d'oeuvres d'art avaient pu bénéficier des mêmes honneurs que les artistes du genre masculin, comme un Picasso par exemple.
De son côté l'auteure de "Home" Soline Delos accentue dans sa postface que ce livre "salutaire et clairvoyant" est "aussi passionnant que nécessaire".
Cet ouvrage, grand format et relié, compte 204 pages, dont une large partie est illustrée par des photographies de magnifiques réalisations artistiques par différentes femmes talentueuses.
Le livre nous trace le portrait des femmes qui font l'histoire de l'art depuis Berthe Morisot (1841-1895) jusqu'à nos jours. le choix de cette artiste peintre pour commencer cette belle galerie de portraits s'explique par le fait que cette dame a été la seule femme, à côté d'un Manet, Renoir, Degas, Cézanne... , à faire partie du mouvement impressionniste et à nous laisser de merveilleux tableaux comme son "À la campagne" de 1881 et son "Autoportrait" de 1885 (qui figure à la page 17).
En toute logique après Morisot suivent les pionnières, parmi lesquelles j'étais heureux de trouver Suzanne Valadon (1865-1938), Dora Maar (1907-1997, voire mon billet du livre d'Alicia Dujovne Ortiz "Dora Maar : Prisonnière du regard" du 14 juin 2018) et surtout mes favorites l'inimitable Frida Kahlo (1907-1954) et Niki de Saint Phalle (1930-2002) aux multiples dons, mais que j'admire spécialement pour ses sculptures originales.
Dans les chapitres suivants "Les engagées" et "La nouvelle génération " l'auteure présente des artistes peintres, céramistes, sculptrices, multimédia, performeuses, plasticiennes, photographes et vidéastes qui me sont soit peu ou pas connues. Ce qui frappe cependant un amateur comme moi c'est l'incroyable variété et richesse de l'oeuvre de ces dames dont certaines sont encore très jeunes, telles l'artiste multidisciplinaire Gabrielle Goliath, née en 1983 ; l'artiste peintre Kubra Khademi, née à Kaboul en 1989 ; la photographe Charlotte Abramow, née en 1993 et l'artiste peintre et valeur montante Christine Safa, qui à tout juste 27 ans a déjà remporté plusieurs beaux prix.
Les 2 derniers chapitres ont, à juste titre d'ailleurs, trait aux dames qui soutiennent les femmes artistes comme commissaires d'expositions, historiennes de l'art, directrices d'institutions et galeristes et qui contribuent ainsi "à réécrire l'histoire de l'art au féminin". Signalons le cas de Marie-Laure Bernadac, conservatrice générale honoraire, historienne de l'art et auteure d'entre autres "Picasso et les maîtres anciens" et Fabienne Dumont, historienne et auteure de "Des sorcières comme les autres : Artistes et féministes dans la France des années 1970".
Avant de mettre mes 5 étoiles pour ce merveilleux album, je termine par une citation fort à propos de Floriane de Saint Pierre, présidente des amis du Centre Pompidou : "Il n'est pas juste que beaucoup de femmes artistes demeurent peu connues. Il est important que l'histoire de l'art permette de garder la mémoire des meilleures artistes, quels que soient leur genre, leur nationalité, leur vie".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          543
Calimero29
  17 février 2022
Passionnée d'art, je ne pouvais qu'apprécier la lecture de ce très beau livre qui m'a été offert à Noël. Je l'ai dégusté lentement, ne lisant que 2-3 pages à la fois, ne découvrant qu'une femme d'art à la fois pour que la rencontre ne soit pas superficielle mais vraie.
Marie-Stéphanie Servos nous offre 50 entretiens avec des femmes du monde de l'art qu'elles soient artistes, galeristes, commissaires d'exposition, historiennes. A chacune, l'auteure a posé les mêmes questions centrales à côté d'autres plus personnalisées:
* comment est né votre intérêt pour l'art?
* avez-vous un engagement féministe dans votre travail?
* qui sont les femmes que vous admirez ou qui vous ont inspirée?
La forme choisie par Marie-Stéphanie Servos est semblable à celle utilisée par Léa Salamé dans "Femmes puissantes" : toutes deux sont journalistes, toutes deux mènent des interviews, toutes deux posent les mêmes questions, les articles sont courts et percutants.
L'auteure a divisé son ouvrage en 2 parties : celles qui créent, des pionnières à la nouvelle génération en passant par les engagées et celles qui soutiennent les femmes artistes que ce soient des directrices de musée, des commissaires d'exposition ou des galeristes.
L'objectif de Marie-Stéphanie Servos est de montrer que toutes ces femmes ont du se battre pour être, ne serait-ce que tolérées dans un milieu très masculin, aux codes bien définis. Elles ont dû lutter contre l'invisibilisation, pour être exposées, pour être reconnues.
Je retiens de tous ces entretiens que nombreuses sont celles qui viennent d'un milieu artiste ou privilégié. Elles n'ont pas eu à se battre contre leur famille, elles ont été aidées et soutenues et ont pu garder toute leur énergie pour créer.
Pour la plupart d'entre elles, leur art, au début du moins, ne porte pas de message féministe; ce n'est qu'une fois leur voie trouvée, que certaines ont utilisé ou utilisent leurs oeuvres comme manifeste féministe. Toutes ne se revendiquent pas du féminisme mais toutes mettent la femme, son corps, sa liberté au centre de leurs oeuvres.
Les femmes artistes de cet ouvrage ne se fixent aucune limite quant au support, à la matière, aux outils utilisés. On ressent une envie d'exploration et une grande liberté de création.
Elles ont toute fait preuve de combativité, d'une foi inébranlable dans leur travail, d'une incroyable énergie créatrice, de persévérance, de la passion d'accomplir malgré les nombreux obstacles rencontrés sur leur route. Même si les choses ont évolué, surtout ces dernières années, il reste encore du chemin à parcourir.
Cet ouvrage, au-delà des messages qu'il véhicule, est un très bel objet qu'on a plaisir à feuilleter avec de magnifiques reproductions d'oeuvres d'art. J'aurai plaisir à m'y replonger souvent.
Je regrette cependant deux choix de forme qui m'ont empêchée de totalement apprécier ma lecture. Les noms des oeuvres photographiées et intégrées dans l'ouvrage ont tous été listés à la fin du livre ce qui oblige, toutes les deux pages à abandonner la lecture et à aller feuilleter les annexes pour trouver l'information; il eût été plus simple et surtout plus agréable de disposer du titre des oeuvres sous chacune d'elle comme c'est le cas dans la plupart des livres d'art. Enfin, le texte regorge d'abréviations totalement absconses pour la néophyte que je suis (CAPC, FRAC, MAMAC, Mnam, Credac, IAC...) et rares sont celles qui sont explicitées. Il aurait été utile de disposer d'un glossaire auquel se référer.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
balloonvenus
  17 mai 2022
Il y a quelques années de cela, l'immonde Alain Soral, invité dans une émission télé, avait déclaré que s'il y avait eu /a aussi peu d'artistes femmes, c'est parce qu'elles n'étaient pas aussi capables que les hommes de peindre ou sculpter. Femmes d'art lui prouverait bien le contraire s'il avait l'intelligence et l'ouverture d'esprit nécessaires. Il est vrai cependant qu'à part Elisabeth Vigée le Brun et Artemisia Gentileschi, (qui sont malheureusement absentes de cet ouvrage), pour citer les plus connues, les femmes artistes n'étaient pas légion. Et pour cause : quand les écoles d'art ne leur étaient pas fermées, les coûts d'inscription étaient bien plus élevés pour elles que pour les hommes, le travail sur les nus était interdit et on ne se souciait pas de les corriger. Donc à moins de faire partie d'une famille d'artistes... Il aura fallu des pionnières (Suzanne Valadon, Dora Maar, Sonia Delaunay) qui, malgré parfois un statut de "mère de...", "femme de...", ont su imposer par leur courage la figure de la femme artiste, ouvrant ainsi la voie plus tard à des artistes engagées, puis à une nouvelle génération, qui ose explorer tous les terrains. Mais les femmes d'art ne sont pas qu'artistes. Galeristes, conservatrices, collectionneuses, mécènes font rayonner l'art de leurs consoeurs.
Cet ouvrage foisonnant et très complet mériterait d'être lu par les ardents défenseurs d'un patriarcat obsolète, mais encore faudrait-il qu'ils ouvrent leurs oeillères et leur esprit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
samsam92200
  19 mai 2022
De l'Art au féminin je connaissais Mary Cassatt, Frida Kahlo, Camille Claudel, Berthe Morisot et voilà...
Autant dire que les femmes de l'Art contemporain ne sont pas arrivées jusqu'à moi.
Non pas qu'elles ne le voulaient pas ou que je ne le souhaitais pas mais dans un monde focalisé sur l'homme il ne reste que peu de place pour la femme.
Ceci étant établi, venons en aux livre de Marie-Stéphanie Servos.
BRAVO !
Je l'ai trouvé instructif, plaisant à lire avec ces échanges aussi simples que riches.
Les photos sont belles et donnent envies d'en découvrir plus sur l'Art au féminin.
J'ai aimé la mise en avant de toutes ces artistes qui n'ont rien à envier aux autres.
Une lecture agréable et une découverte magnifique.
Merci aux Éditions Leduc pour ce beau livre
Merci à Babelio pour l'organisation de cette Masse Critique
Encore bravo à Marie-Stéphanie Servos pour ce livre et ses contenues sur les réseaux.
Commenter  J’apprécie          50
TroubleBibliomane
  30 novembre 2021
L'art a été omniprésent dans chacune de nos civilisations. Lorsque l'on pense à lui, de nombreux tableaux, sculptures et autres oeuvres nous viennent en tête. Mais combien nous viennent de femmes ? Longtemps invisibilisées dans le milieu, elles se sont battues pour se faire une place et accéder parfois aux mêmes avantages que les artistes masculins. Ce combat de tous les jours, Marie-Stéphanie Servos a souhaité le mettre en lumière dans Femmes d'art publié aux éditions Leduc.
Berthe Morisot, Marina Abramovic, Béatrice Josse, Suzanne Tarasieve… Qu'elles soient pionnières, engagées, de la nouvelle génération ou médiatrices du monde de l'art, toutes ont un impact inestimable dans l'évolution du milieu. A travers de nombreuses interviews, Marie-Stéphanie Servos met en lumière à sa façon l'invisibilisation des artistes féminines dans l'histoire et dresse brillamment le portrait de nombreuses femmes qui donnent à l'art toute sa beauté et sa diversité.
Aujourd'hui, des noms tels que Louise Bourgeois et ses grandes araignées, Georgia O'Keeffe et ses fleurs ou encore Nikki de Saint Phalle et ses femmes voluptueusement colorées parlent à toute personne qui s'intéresse de près ou de loin à l'art. Mais le succès n'a pas toujours été présent, souvent freiné par le sexisme ambiant qui régnait en maître dès que l'envie même de devenir artiste naissait en elles. Aujourd'hui, certains pays condamnent encore la pratique de l'art féminin et vivre de sa passion devient un combat quotidien au péril de sa propre vie.
Ces problématiques, Marie-Stéphanie Servos les met en valeur avec minutie et engagement en donnant la parole à des historiennes de l'art, des commissaires d'exposition ou encore des conservatrices pour raconter l'histoire de ces artistes qui ont marqué leur temps. Quand elles sont encore vivantes, c'est tout simplement et directement aux concernées qu'elle donne la parole. Les personnalités se succèdent et ne se ressemblent pas. Elles insufflent la force qu'il faut pour se faire une place, que l'on soit artiste, galériste, ou médiatrice du monde de l'art.
Femmes d'art est une mine de découvertes, de visages à poser sur des noms, d'engagement à avoir et de travaux à découvrir en toute intimité sous les mots de l'artiste. La fluidité du format de l'interview, les très beaux clichés et la pertinence des propos font de ce livre broché un plongeon culturel inestimable à partager autour de soi.
Lien : https://troublebibliomane.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Culturebox   09 janvier 2022
De Berthes Morisot à Joanna Vasconcelos, ce beau livre en format presque carré met en lumière le travail des femmes artistes. En forme de conversations, l'ouvrage reprend le podcast "femmes d'art", lancé par la journaliste en 2019.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
samsam92200samsam92200   19 mai 2022
« J'ai toujours été sensible aux injustices. Des expériences personnelles de mon entourage m'ont rapidement fait prendre Conscience du danger d'être une femme, et que cela découlait aussi des préjugés et des constructions sociales. »
Charlotte ABRAMOW
Photographe
celles qui créent _ La nouvelle génération
Commenter  J’apprécie          20
Calimero29Calimero29   17 février 2022
Alors le combat continue, gagné peut-être quand l'intitulé "artiste femme" aura disparu du langage, remplacé par le mot "artiste". Tout simplement.
Commenter  J’apprécie          30
JacopoJacopo   11 août 2022
Tous les enfants ont besoin d'exemples, et à l'époque, j'étais en quête de modèles. Il y a cinquante ans, c'était crucial pour une petite fille de se dire "Je veux être peintre, mais quand je vais dans les musées, je ne vois jamais de noms féminins."
Commenter  J’apprécie          10
TroubleBibliomaneTroubleBibliomane   30 novembre 2021
Nous vivons dans une société , comme celles qui l’ont précédée, qui perpétue l’invisibilisation systémique des artistes femmes. Les institutions culturelles, en privilégiant majoritairement les hommes dans leurs commandes, les institutions éducatives, qui « oublient » d’intégrer plus de deux ou trois femmes au programme de littérature chaque année, les institutions politiques, en honorant toujours les mêmes, contribuent à créer un système qui invisibilise les arts réalisés par des femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
samsam92200samsam92200   19 mai 2022
«Nous étions libres, très libres. C'était une période passionnante car nous faisions absolument ce que nous voulions, tandis que le milieu de l'art contemporain commençait déjà à se structurer, à imposer des formes, des diktats... ».
Nil YALTER
Artiste plasticienne
Celles qui créent _ Les engagées
Commenter  J’apprécie          00

Video de Marie-Stéphanie Servos (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Stéphanie Servos
Femmes, art et inspirations : Marie-Stéphanie Servos, Femmes d'Art
autres livres classés : interviewsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les emmerdeuses de la littérature

Les femmes écrivains ont souvent rencontré l'hostilité de leurs confrères. Mais il y a une exception parmi eux, un homme qui les a défendues, lequel?

Houellebecq
Flaubert
Edmond de Goncourt
Maupassant
Eric Zemmour

10 questions
428 lecteurs ont répondu
Thèmes : écriture , féminisme , luttes politiquesCréer un quiz sur ce livre