AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811108922
180 pages
Karthala (29/03/2013)
3.33/5   3 notes
Résumé :
L’auteur avait proposé en 2008 une première étude sur l’affaire de l’encyclique Humanæ vitæ qui, en 1968, avait condamné la contraception. Des questions déjà anciennes ne pouvaient plus être éludées : l’église catholique a-t-elle peur de la sexualité ? Celle-ci est-elle de son ressort ? Une nouvelle édition, complétée et enrichie, s’imposait au moment où on assistait à la mobilisation du Vatican et de l’épiscopat français contre le mariage homosexuel.
On sait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Inazuma
  20 juin 2013
La forme :
La couverture est simple mais frappe l'oeil, le résumé explique parfaitement et succinctement le contenu.
Et puis j'ouvre le livre, et c'est écrit tout petit : première réaction "oulala ça va être long..."
Mais je me trompe complètement, je plonge dans les explications et je comprends tout (oui, il faut relire certains passages deux fois pour être sûr, mais j'ai compris quand même).
Le fond :
Bon blague mise à part (oui, c'était une blague, cessez de rire je vais me vexer) le livre est bien écrit, l'analyse est fine et bien qu'on pense que le moyen âge a eu raison des ténèbres qui habitait l'église on s'aperçoit rapidement que ce n'est pas le cas.
Loin de s'ouvrir à l'autre, le catholicisme semble se radicaliser autour de thèses d'un autre temps.
Certes des passades d'ouverture semblent se proposer, et les théologiens font le forcing pour aider l'église à s'émanciper de dogmes impossibles à notre époque
.
Ce qui est aussi génial dans ce livre c'est la richesse des sources.
Martine Sevegrand ne donne pas son avis à la louche, elle étaye ses propos de sources variées et toujours au sein de l'église comme pour montrer que le débat existe mais qu'on entend qu'un son de cloche (c'est normal dans une église me direz vous).
Justement ce qui est inquiétant c'est que c'est la voix forte de la minorité qui donne le ton.
Ceci tendrait à prouver que la démocratie est un concept étranger à l'église (mais est-ce seulement le cas de l'église ?).
Toutefois ce qui transparaît au sein de ce livre ce sont les doutes grandissant vis à vis de la parole du souverain pontife. Une scission avec la base catholique qui ne fait que s'accroître au fil des ans et ce, même si la mobilisation des extrémistes semble faire parfois penser le contraire.
Encore une fois le livre met en avant le décalage entre les quelques uns qui dirigent et sermonnent, et la multitude qui ne se reconnait plus dans les obligations établies par le saint siège.
Bref, à lire et à faire passer entre toutes les mains croyantes et non croyantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
solpoin
  12 juin 2013
Je ne suis pas catholique. A vrai dire, le concept même de religion m'échappe. Mais j'avais envie de lire car je voulais comprendre. Bon... Raté. Je n'ai riiiien compris!!! La hiérarchie catho m'échappant totalement, déja, je partais avec un handicap vu que l'auteur parle aux initiés. Je me suis retrouvée perdue dans un monde inconnu... Pas grave, je persévère. Bon ben verdict: en gros: le sexe c'est mal, le sexe entre gens du même sexe c'est trèèèès mal (sauf si ce sont des enfants mais chuuut, n'en parlons pas), et se mêler de la vie des gens qui n'ont rien demandé, c'est mal mais on le fait pour leur bien.
Bref, je ne suis pas plus éclairée qu'avant. Ce fut une perte de temps pour moi.
Commenter  J’apprécie          42
Elana
  09 juin 2013
N'étant pas catholique, je voulais lire ce livre pour comprendre sur quoi, sur quels textes, sur quelles paroles, l'Église s'appuie pour se révolter autant. Et je ne fus pas déçu.
Comme le titre l'indique, toute cette "histoire" commence avec la contraception (bien avant la pilule!!!) pour finir par la dernière en datte: le mariage pour tous.
La construction chronologique fortement étayé d'un bon nombre de parole et d'écrit religieux donne toute ça véracité à ce texte. Les explications de l'auteur permettent aussi de comprendre les différents points de vue de l'Église (sans jamais prendre partie).
Seule note négative: beaucoup de termes comme Encyclique, Épiscopal ou encore magistère, mériteraient un lexique à la fin pour éviter de se balader avec un dictionnaire.
Grâce à Martine Sevegrand, mon ignorance c'est transformé en indignation. Une seul question me reste sans réponse: Comment peut on se battre autant alors que dieu est censé être paix et amour?!?
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ElanaElana   09 juin 2013
Manifestation du 13 janvier 2013:
Il ne peut y avoir de doute: ce fut la manifestation d'un certain peuple catholique, bien habillé, aisé, bourgeois, venu en famille, avec les enfants et poussettes, heureux de faire nombre, au lieu de se sentir, comme à l'habitude, en perte de vitesse.
Commenter  J’apprécie          50
ElanaElana   09 juin 2013
On part toujours du principe que "les catholiques" ne peuvent pas avoir une autre opinion que celles des évêques. Et comme leur point de vue est fondé sur "des arguments anthropologiques et juridiques", on l'a compris: il s'impose aussi aux non-croyants.
Commenter  J’apprécie          30
InazumaInazuma   20 juin 2013
"Je vous conjure, mes frères. Évitons un nouveau 'procès de Galilée'. Un seul suffit pour l'Église."
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : sexeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1552 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre